Polémique autour du « mariage » homosexuel : Noël Mamère « plaint » le député UMP

Publié le 27 mai 2011 dans Actualités, Politique

Polémique autour du « mariage » homosexuel : Noël Mamère « plaint » le député UMP

Les défenseurs du politiquement correct poussent depuis plusieurs jours des cris d’orfraies. Le député UMP Brigitte Barèges, membre du collectif droite populaire, a provoqué un tollé mercredi à l’Assemblée nationale, en lançant sur un ton humoristique à propos du « mariage » homosexuel : « Et pourquoi pas des unions avec des animaux ? ». Le président de la commission des lois, Jean-Luc Warsmann (UMP) a même décidé de retirer les propos du compte-rendu de la réunion.

Pour le maire de Bègles, qui s’est voulu un temps un précurseur en la matière, le maire de Montauban est à plaindre « Je la plains plutôt que je la blâme. Quand on arrive à ce niveau de caniveau, il faut plutôt les plaindre que les blâmer », et d’ajouter « Je ne regrette pas une seule seconde le mariage de Bègles ».

En juin 2004, Noël Mamère avait tenté en effet de « marier » deux homosexuels en sa mairie de Bègles, malgré le caractère illégal de l’opération. Les nombreux opposants à ce coup médiatique moquaient déjà l’opération en chantant « Homophilie, zoophilie : Autant de façons d’aimer, Autant de tabous à briser » !

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :,

Les réactions sont terminées

  • Roger Cageot
    27 mai 2011 à 16:59 |

    Comparer des êtres humains à … des animaux?
    C’est avec ça qu’ils espèrent condamner la pratique de l’homosexualité? Mais c’est idiot!
    La dernière qui avait fait ça était Brigitte Bardot, et elle est passée pour une idiote dans tout le paysage médiatique

    • rupin
      27 mai 2011 à 17:49 |

      c’est pas sympa pour qui?!

  • Isabelle
    27 mai 2011 à 17:08 |

    Je suis ulcérée par toutes ces réactions sans retenue, sans tolérance et sans respect. Les filles violées ne sont que des boniches bonnes à trousser, les homosexuels, des animaux indignes de s’aimer et de s’unir officiellement aux yeux de tous. Qui sont donc toutes ces personnalités politiques qui nous représentent. Pouvons nous, nous aussi nous autoriser des raccourcis les concernant ? Est ce qu’on pourrait faire un amalgame facile entre député et corrompu, entre homme de pouvoir et « au dessus des lois », entre élus et « intérêts personnels » ? Non, ça nous ne le pouvons pas, nous sommes bien au dessus de ça et nous croyons en l’être humain.

  • Chrisfleur
    27 mai 2011 à 17:22 |

    Il faut reconnaître que certains hommmes se prennent pour des « taureaux » tout en agissans comme des porcs…….. nous en avons la ca tous le jours ! que cela vous plaise ou non messieurs

  • mamere
    27 mai 2011 à 17:45 |

    Contrairement à ce qui est affirmé dans ce papier, je n’ai pas « tenté » de marier deux hommes, le 5 juin 2004, à Bègles. Ils ont été effectivement mariés , inscrits au registre de l’Etat civil…Et sont restés mariés pendant un an, celui de leur appel de l’annulation par le tribunal de grande instance. Ils seront bientôt devant la Cour Européenne des droits de l’Homme

    • rupin
      27 mai 2011 à 17:51 |

      il insiste

    • Patxi
      27 mai 2011 à 18:15 |

      @ mamere : je ne sais pas si vous êtes le maire de Bègles (ce qui est sous-entendu dans votre commentaire) mais il me semble que ce mariage avait été annulé. Je ne suis pas juriste et peut-être que quelqu’un pourra ici nous éclairés, mais ayant été annulé, ne peut-on pas considéré ce mariage comme n’ayant jamais eu lieu et donc les deux hommes en question n’auraient jamais donc été mariés ?
      Simple question…

  • Nathalie
    28 mai 2011 à 06:56 |

    Ol y en a bien qui racontent que les humains, embryons ou fœtus ne sont pas humains mais seulement des déchets hospitaliers … c’est pareil….

  • castel
    28 mai 2011 à 10:36 |

    C’est le printemps, les politiques ont l’entre jambes qui les grattouillent.
    BITENFEU et SUCEORTEIL ont réveillé la libido des politiques.
    Bonne occasion pour ne plus parler du reste bien plus important.

  • Hubert
    28 mai 2011 à 10:54 |

    La nature est trop belle pour que les hommes ne la respecte pas.
    Aprés avoir défié les lois de la nature, les hommes veulent adopter les enfants que d’autres auront eu, comme on adopte un animal de compagnie!!
    L’humanité n’est pas belle!! Heureusement tout le monde n’est pas comme ça et cela donne espoir d’une conversion.

  • esprit libre
    28 mai 2011 à 13:03 |

    Tout homme et toute femme en âge peut se marier et il n’y a aucune discrimination. Le mariage est, bien sûr, fait pour unir des êtres de sexe et de famille différents, cela a toujours été et dans toutes les civilisations. La nature le veut, le bon sens mais encore le souci d’ouvrir chacun à la différence, à ne pas rester avec son semblable. Comme le dit l’adage populaire : on ne danse pas avec sa soeur et bien on ne danse pas avec un autre homme. Le reste n’est que jouer aux apprentis-sorciers.

  • necv
    28 mai 2011 à 14:58 |

    Mamère peut être fier, oui, de son mariage d’homos : deux petits escrocs qui ont plus tard été condamnés pour avoir abusé du chéquier d’une vieille dame… Habitués à l’esbrouffe, ils n’en étaient pas à leur coup d’essai. Ah bravo, Mamère !!!
    Tant que j’y suis : un écolo ne devrait-il pas promouvoir uniquement ce qui est naturel ? Depuis quand la sodomie est-elle une pratique prévue par la nature ? Dans tout processus naturel, il y a un but et un résultat. Dans le cas de la sodomie, il n’y a aucun résultat (en plus d’être parfaitement dégueulasse quand au résultat final !). Un écolo devrait donc être contre la sodomie, ou alors arrêter d’être écolo et de nous prendre pour des cons (vieille habitude chez Mamère).

    • Elbdx
      31 mai 2011 à 16:33 |

      Je n’ai aucune accointance particulière avec M.Mamère, mais raccourcir l’homosexualité à la sodomie est une vision étrange de l’amour…Pour vous l’amour entre un homme et une femme se limite à une pénétration vaginale ? Le romantisme visiblement, ce n’est pas votre tasse de thé, et je serai tenté de dire qu’avec des poètes comme vous je comprends que certaines femmes soient devenues lesbiennes.