Rwanda : Le général Tauzin veut rétablir l’honneur de l’armée

Publié le 25 mai 2011 dans Actualités, Agenda, Culture

Rwanda : Le général Tauzin veut rétablir l’honneur de l’armée

A l’invitation de l’association Amitiés Françaises, le général Didier Tauzin (à gauche sur la photo) viendra présenter son livre « Rwanda, Je demande justice pour la France et ses soldats » à Bordeaux le jeudi 09 juin, lors d’une conférence donnée à l’Athénée municipale à 20h30.

Dans cet ouvrage (préfacé par Jean-Dominique Merchet, journaliste à Marianne et spécialiste des questions militaires) le Général Tauzin, chef du 1er RPIMA (régiment parachutiste d’infanterie de marine) de 1994 à 1996 et patron de l’opération Chimère et Turquoise, exclut toute complicité de la France dans le génocide des Tutsis perpétré par les Hutus. Une thèse à l’encontre de celle soutenue par une bonne partie du monde humanitaire, médiatique, et surtout l’actuel président rwandais Paul Kagame, à travers le rapport Mucyo.

Pour le militaire de haut rang, « la politique française au Rwanda a été marquée par la légèreté, l’incohérence et le manque de continuité ». Celui qui souhaite laver l’honneur de la France et de son armée souhaite que le président de la République « demande de faire établir la vérité sur ce qui s’est passé au Rwanda et de faire rendre justice à la France, traitée par certains comme si elle avait été l’Allemagne nazie, et à ses soldats traités par les mêmes comme des Waffen SS ».

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, , , ,

Les réactions sont terminées

  • jo
    25 mai 2011 à 18:16 |

    bien sûr que la france n’est pas du tout coupable ni responsable du génocide perpétré par des hutus j’ajoute que sans les militaires français le génocide aurait emporté tout ce qui restait des victimes des hutus et le fpr aurait assassiné les hutus(non des génocidaires)qui fuyaient des combats et tous les rwandais le savent très bien même des tutsis le savent mon oncle qui a épousé une tutsie et dont la famille n’est plus a réussi à s’entretenir avec des militaires français débarqués à kibuye et lui ont signifié qu’ils ne tolererait pas des massacres contre des tutsis et contre des hutus donc ils lui ont signifiait que certaines zones de kibuye n’étaient pas accéssibles ni sécurisées arrêtons donc de dire et accuser ces militaire à tord

  • faisan
    25 mai 2011 à 19:16 |

    @ jo :

    je ne sais aps si c’est exprès, mais il n’y a AUCUNE ponctuation dans votre texte ce qui rend sa lecture et sa compréhension difficile !

  • necv
    25 mai 2011 à 19:32 |

    Il est évident que la politique de la France en Afrique dérange ceux qui veulent continuer d’abuser de ce continent qui recèle bien des richesses : j’ai nommé la Chine et les USA. Nuire à la France leur permettrait de se partager le gâteau un peu plus facilement.
    Et puis c’est une bonne opération pour l’Armée Américaine que d’essayer « d’inventer » une armée qui commet des « bévues » plus graves que les siennes, histoire de faire oublier certains comportements américains au Moyen-Orient…

  • general bidon
    25 mai 2011 à 21:12 |

    Il y a beaucoup de complaisance ici…:)

  • 26 mai 2011 à 13:46 |

    Si l’armée veut que son honneur soit rétabli, ce qui est une saine préoccupation, la première chose à faire serait qu’elle quitte tous les terrains africains et en particulier ses bases permanentes en Afrique.

    Que diriez-vous en effet, si la Côte d’Ivoire, le Tchad, la Gabon, le Cameroun, le Congo, le Rwanda, les Etats-unis, etc, entretenaient sur le territoire français chacun un ou deux bataillons pour assurer la sécurité de leurs ressortissants ? Cela vous semble saugrenu ? alors la présence de l’armée française en Afrique est saugrenue.

    La première cause de notre perte d’honneur en Afrique c’est cette illogisme incommensurable qui nous caractérise.

    Alors pour ce qui est du Rwanda, c’est autrement plus grave qu’une simple inconséquence de raisonnement. Notre Etat-major et l’Elysée ont lutté contre ce qu’ils appelaient « Les Tutsis », « les forces Tusies », les « forces-Ougando-Tusies », qu’ils appelaient aussi les « Khmers noirs »… alors même que dès octobre 1990 (90!) le général Varret entendait à propos des Tutsi « Ils sont très peu nombreux, nous allons les liquider » (page 292 de la version PDF du rapport des députés français sur le Rwanda). C’est là que le déshonneur a commencé et j’observe que le général Varret a été désavoué dans ses activités au Rwanda par l’Etat-major… est-ce lié ?

    En ce qui concerne le général Tauzin, il a pactisé avec les tueurs à Murambi et ses hommes jouaient au volley ball quasiment au-dessus des fausses communes. Était-ce pour mieux les nier ? C’est à Murambi que j’ai appris cela… et il faut lire « La France au coeur du génocide » de Jacques Morel pour en avoir une vision approfondie.

    • THOMAS
      26 mai 2011 à 15:29 |

      Bonjour,

      Les choses sont plus complexe…Pour ma part je serais enclin à croire à des erreurs françaises (par ex ; une sous estimation du caractère ethnique du régime habyarimana, le manque de transparence d’une manière générale de la politique africaine mené par l’élysée, la venu en France le 27 avril 94 d’une délégation…)…Mais je refute les arguments d’une complicité de génocide française….La France n’était plus présente depuis décembre 93 au rwanda(à part une poignée de personnes) donc juridiquement elle est irréprochable…De plus c’est à l’onu de Dallaire de ne pas avoir agi….La France à été la première(après jean paul 2) par la voix de Juppé à parler de génocide….Elle à essayé(vainement il est vrai) de faire évolué le régime Habyarimana via les accords d’Arusha…..De plus le régime kagamé est loin d’être parfait…Soupçon de crime contre l’humanité au congo, soupçon d’avoir commis l’attentat du 6 avril 94 catalyseur du génocide, rapport gernosy mettant en cause le fpr dans de nombreux crimes, atteinte a la liberté d’expression(voir rsf ou msf)…Bref les choses sont donc complèxe.

      • 26 mai 2011 à 22:29 |

        Bien sûr que les choses sont plus complexes … Je n’ai pas la prétention de tout dire en dix lignes. On trouve chez quelques politiques français des éléments à décharge, comme des éléments à charge, parfois chez les mêmes personnes. Mais globalement, ceux qui comme Giscard d’Estaing tentèrent de mettre en doute, début juillet 1994, le bien fondé de Turquoise par exemple, ou Pierre Joxe qui tenta de faire comprendre à Mitterrand le 26 février 1993 qu’il fallait modifier l’attitude de la France avec le régime rwandais, n’ont pas cherché à prendre le taureau par les cornes. Ils se sont laissés submerger par le fait du prince et l’inertie de la cinquième république. Dijoud avait dit à Kagame en 1992 si vous ne renoncez pas à rentrer au Rwanda tous les vôtres se feront massacrer… C’était péremptoire et pourtant bien informé. Ils savaient tous. Sur un autre plan qui aurait empêché De Gaulle de rentrer dans son pays en 1944 ? Alors pourquoi le reproche-t-on à Kagame ? Toujours cet illogisme français incapable de voir autre chose que sa propre propagande, ce que Sarkozy a gentiment appelé à Kigali en février 2010 un « aveuglement ».

        Quant à l’attentat, je cite Le Monde du 17 mai dernier : « …le juge Bruguière a évité de mettre en cause l’armée française ». Est-ce que les deux journalistes qui ont écrit cet article ont « pété les plombs » ? Cela rappelle Védrine dans Politis en juillet 2009 qui susurrait qu’il n’est pas impossible que des mercenaires français aient participé à l’attentat. Védrine cache beaucoup de choses.

        Quant aux militaires restés sur place ils étaient au coeur de la garde présidentielle qui a donné le coup d’envoi du génocide… Cela aussi il faudrait le prendre en compt. ces militaires étaient au camp de Kanombe quand leurs copains rwandais ont assassiné les casques bleus belges le 7 avril 1994…

        Oui visiblement les choses sont plus complexes que ce que nos militaires veulent nous faire croire. Il faut dire aussi qu’on leur fait beaucoup porter dans cette affaire… leurs chefs se dérobent et mentent. Tauzin n’était que Colonel à l’époque… on les a calmés en les faisant monter en grade … ou en les envoyant en première ligne à Marignane quelques mois plus tard pour attaquer le commando terroriste d’un avion. Pas de chance Thierry Prungnaud s’en est sorti vivant… mais il a payé lourdement son refus de s’être fait entuber par la hiérarchie au Rwanda.. on le comprendra en 2005 dans ses témoignages sur France culture et dans Le Point. (Cliquez sur mon nom ci-dessus vous irez sur un site très documenté sur la question.)

  • RobertT
    26 mai 2011 à 16:52 |

    Pour ceux et celles qui s’interresent et enquetent sur ce sujet, il n’y a pas photo: la France a été complice des genocidaires, avant, pendant et apres le génocide. L’elite francaise le sait, l’armee le sait. Le general Tauzin participe avec son livre au camouflage de la vérité car c’est vrai, pour la postérite, c’est pas bien d’avoir participé a un des plus grands genocides du 20eme siecle. Honte a nos hommes politiques, aux médias et a notre armee qui ont participés ou cachés cette monstruosité. Cette clique accuse Kagame, ou les  » anglo saxo  » d être responsable, c’est tellement idiot ! Soivenez vous de l’arrivée de Turquoise au Rwanda et de la joie des genocidaires Hutus qui brandissaient des drapeaux francais et des photos de Mitterrand,les machettes encore essanglantés.

  • THOMAS
    28 mai 2011 à 12:48 |

    Bonjour,

    Je ne pense pas qu’on puisse comparé le général De Gaulle à Kagamé (qui est quand même soupçonné d’avoir commis ou couvert des crimes contre l’humanité) ce qui n’est pas le cas du général(même si il n’a pas été bien avec les harkis)….

    Vous évoquez cattier la circulaire de pierre Joxe datant de février 93 en évoquant ses peurs???….Mais précisement Mittérrand en à tenu bien sur compte(d’ailleur à partir de mars 93 c’était un gouvernement de cohabitation avec des décisions partagé)….Mittérrand il me semble fait appel à l’onu(début mars 93) pour remplacer la France….Les troupes françaises parte progréssivement après les accords d’arusha(ou le fpr à rendu hommage au pt à l’été 93)…Octobre 93 Dallaire et l’onu remplace la France qui se retira définitivement du Rwanda en décembre 93…

    Reprochez à la France des erreurs oui emmanuel…Mais en aucun cas une complicité de génocide….D’ailleur le rapport Mukyo(son auteur est aussi évoqué dans des crimes contre l’humanité) semble un tissu d’inepsies…..Les gens qui sont le plus proche de la vérité sont des personnes comme rony Brauman, claudine vidal,….Qui ne sont pas complaisant envers la France(sans être excessif) mais qui sont aussi très critique envers le fpr.

  • THOMAS
    28 mai 2011 à 12:53 |

    Franchemement Cattier je viens de relire ce que vous disez sur Prungnaud….Vous virez un peu parano…..Vous dites qu’on l’a envoyé en première ligne pour l’intervention contre les terroristes de l’airbus en décembre 94…Sous attendu pour le faire taire….Mais il était membre du gign donc ce genre de mission c’était son taf non???….Franchement parfois vous dites des élements effectivement à charge contre la France que l’on pourrait prendre en compte comme parfois du grand n’importe quoi….Comme le fait par ex que Grossouve s’est suicidé le 7 avril 94 peu après l’attentat(sous attentat y’a un lien??)….Mais parfois c’est simplement des coincidences …Moi je suis né un 7 avril ET ALORS…..Y’a pas toujours un lien entre des faits rapproché faut arreter la parano!!!.

  • 28 mai 2011 à 17:41 |

    Thomas, oui pour Prungnaud, je m’avance sans preuve en ce qui concerne Marignane, ce n’est qu’une intime conviction je vous l’accorde. Mais son témoignage n’est pas de l’ordre de l’intime conviction par contre. Il dit qu’il a vu des militaires français former des miliciens au Rwanda, il dit qu’on l’a envoyé dans Turquoise en lui expliquant l’inverse de la situation : que c’était les Hutu qui étaient massacrés par les Tutsi. Il dit qu’il a du désobéir aux ordres pour sauver des Tutsi. Il dit qu’un général français, après le génocide, l’a convoqué au ministère de la défense pour lui recommander d’oublier sa liste de génocidaires qu’il avait constituée sur place… Cela fait quand même beaucoup pour un sous-officier du GIGN, meilleur tireur de la gendarmerie de l’époque… envoyé ensuite en première ligne à Marignane contre un commando terroriste.

    En ce qui concerne le respect des accords de paix, La France devait retirer toutes ses troupes dès le 11 aout 1992 en vertu de l’accord de cessez le feu de N’Selé de mars 1991 et amendé à Arusha le 12 juillet 1992 (premier accord d’Arusha), et de la mise en place effective du GOMN (Groupe de sobservateurs militaires neutres) le 11 août 1992. Votre façon de raconter l’histoire est très édulcorée. la France n’a pas respecté ce cessez-le-feu dès le 11 août 1992… alors que nos députés disent gentiment que globalement l’accord a été respecté… jusqu’à ce que le FPR le rompe en février 1993 et alors que des massacres de civils Tutsi ont jalonné toute cette période. On en finit pas de relever les inconséquences de la position française.

    Quant au Général de Gaulle il a de très nombreux crimes contre l’humanité sur la conscience en Afrique. Là encore les images d’Epinal ont fait leur travail de désinformation. Je ne vais pas entrer dans une comptabilité macabre mais je pense que la cinquième république est plus criminelle que Kagame en nombre de morts. Mais le refus de le voir cela fait partie de l' »aveuglement ». Je vous rappelle outre les crimes d’Algérie, ceux du Cameroun (plusieurs dizaine milliers de morts peut être 200 000, un pilote d’hélicoptère français parle même de 400 000 morts !) et de Madgascar par exemple et j’ajouterai tous les coups d’Etats avec assassinats à la base, sous direction française, qui ont jalonné l’histoire de la Françafrique… le dernier en date c’est novembre 2004 en Côte d’ivoire : 60 morts et plus de mille blessés selon la FIDH parmi une foule de civils non armés dans laquelle notre armée a tiré froidement. Probablement un coup d’Etat raté !

    Mais vous allez encore me dire mais non tout ça c’est de l’invention paranoïaque…

  • 29 mai 2011 à 08:04 |

    En me réveillant j’ai repensé à mon message de 17h 41 hier, envoyé à la va vite avant d’aller chercher quelqu’un à la gare. Il y a quelques ambiguïtés historiques dedans et je m’étonne que personne n’ait enfoncé le clou. Mais cela ne change rien au sens de mes propos.

    Ce que je veux dire, c’est que par exemple, si l’on prend les choses de puis 1939, les politiques collaborateurs comme les politiques résistants n’ont jamais hésité à livrer à la mort, tuer, massacrer, piller des populations non françaises pour servir leurs vison de l’intérêt de la France… Et ils ont entrainé de nombreuses catastrophes dans de nombreux peuples pour notre confort politique, moral et économique. C’est inacceptable.

    Exemple concret : Puisque je suis sur un site bordelais… votre Palais de justice construit vers la fin du commerce triangulaire fut très probablement financé par cet immense crime contre l’humanité. On y juge encore « au nom du peuple français »… dans un contexte fabriqué sur le dos de la vie des autres au nom de la liberté de l’égalité et de la fraternité !

    La France c’est ça… et ce ne sont pas les paroles de la Marseillaise qui me contrediront.

    Nous sommes aveugles

  • DP
    29 mai 2011 à 11:17 |

    En même temps, le commerce triangulaire, c’est du XVe au XIXe, vous avez peu de chances de vous tromper, hein…

    A ceci près qu’une bonne partie du palais de justice est de l’époque Chaban-Delmas…

  • 30 mai 2011 à 07:51 |

    Oui l’aile nouvelle… et je pourrais pousser le bouchon un peu plus loin… parce que la Françafrique a bien alimenté aussi l’économie française et notre niveau de vie actuel se fait sur le dos de ceux à qui on ne paye le juste prix des matières premières, à qui on impose, par des crimes, des régimes politiques eux-mêmes criminels pour se faire, etc… Donc « l’aile » en question est une belle allégorie de la continuité néo coloniale de notre « justice », mais si les chemins de son financement sont sans doute plus compliqués et plus dilués que ceux de la battisse de 1870 !

    Nous sommes aveugles !

  • THOMAS
    30 mai 2011 à 14:51 |

    Cattier,

    Oui le général n’était pas un saint(comme je l’ai dit vis à vis des harkis)mais je ne crois pas qu’on puisse le comparé à un type comme Kagamé accusé des pires turpitudes(par msf, rsf, amnisty international…) notament crimes contre l’humanité au Congo, atteinte à la liberté de la presse, soupçon d’attentat du 6 avril 94….Et les gens que je cite(vous ne pouvez les recusez) car ce sont les même que vous évoquiez à l’époque avec survie pour dénoncez le régime Habyarimana…..

    On peut bien sur et je suis d’accord avec vous trouvez des élements troublant à la politique francafrique (des morts curieuses ex félix moumié que je suis suivi sur france inter avec monsieur x, ou encore des complaisances avec des régimes criminels)…Mais pour le rwanda il me semble que le soutien était « conditionné aux accords d’arusha » non???Au fait que le régime Habyarimana devait évolué dans un sens plus démocratique???Vous me direz que cela à été un echec mais vous ne pouvez pas niez qu’en tout cas dans les intentions française ont était très éloigné d’un soutien à un génocide??…Vous pouvez dire aussi que la France manquait de transparence…Certes mais l’onu n’a jamais critiqué la France avant 93….D’ailleur l’essentielle des critiques (intérieur et extérieur) date de 93…Précisement l’année ou la France MittérrandoBalladurienne va se retirer du rwanda….Or après octobre 93 c’était l’onu et dallaire qui était au rwanda….Et non plus les français alors pourquoi à eux vous ne faites pas de reproches????…C’est un peu comme le massacre de Sebrenisca(génocide selon l’onu bien que ce soit un peu contestable) c’était les pays bas qui était chargé d’assurer la sécurité de Sebrenisca….Alors je ne comprends pas(indépendament des erreurs française) pourquoi dans de haine vis à vis de la France??…

    On peut critiqué la France sans tombé dans les excès non Emmanuel????Vous évoquez un témoignage de Prungnaud mais vous n’évoquez pas les dizaines de témoignages eux à décharge de la France…Dont vous faites procureur mais guère avocat…..Qu’il y’ai des zones d’ombre ok(la mission quilès il me semble en à dénoncez certaines) ne signifie pas (jusqu’à preuve du contraire) que la France soit coupable de complicité de génocide….LE TPIR n’a encore même pas réussi à établir et à prouvé la notion de planification de génocide(dans l’affaire Bergosora) et vous vous en êtes déja à accusez notre pays….Soyez un peu plus prudent!!!.

  • 30 mai 2011 à 21:02 |

    Thomas les « témoignages à décharge de la France » sont souvent liés à ses autorités. Cela ne pèse pas lourd. J’ai étudié de très près, dans un document que j’ai publié (lien sous mon nom ci-dessus), l’attitude de la France (puis des députés après coup) par rapport au premier accord d’Arusha. Tout est faux dans ce que l’on dit du soutien de la France à ce premier accord. Tout, absolument tout, y compris ce qu’en disent les députés, vous verrez, c’est lamentable.

    Et d’ailleurs l’Elysée trouvait l’ensemble de ces accords déséquilibrés en faveur du FPR. Le général Quesnot l’a répété devant les députés. Un auteur comme Lanotte, qui est préfacé par Claudine Vidal et répertorié sur le site de l’association France – Turquoise des militaires, estime que la France a trainé la patte dans ces accords et qu’elle ne les a pas encouragés et suivis seulement de loin. Il n’y a que les socialistes pour croire à la version qui a servi d’alibi à Mitterrand.

    Le fond du problème c’est que Mitterrand ne connaissait que des clichés sur le Rwanda, que tout le monde à droite comme à gauche considérait qu’il était compétent sur ce sujet, que l’armée l’a bassiné de ces clichés pour foncer dans le mur idéologique que les génocidaires entretenaient pour tenter de manipuler la France et le monde. L’esprit critique français a été laminé.

    Mais cela c’est la version soft. La version hard n’est pas dénué de fondement non plus. Car si la France a bien choisi les Tutsi comme ennemis dans un contexte génocidaire pourtant connu, quand les massacres de Tutsi ont commencé (en 1991 et après les emprisonnements massifs de Tutsi d’octobre 1990 qui avaient fait se désolidariser la Belgique), jamais la France ne les a dénoncés, jamais. Au contraire les généraux suggéraient à Mitterrand de ne pas donner l’impression qu’on y était mêlés, et l’ambassadeur les niait et les ramenait au mieux à des rumeurs.

    Donc aveugles ou complices. Pour ma part, je dis complice car je ne crois pas que nos dirigeants étaient si idiots.

    Travaillez la question, retournez la question, lisez, rencontrez des Rwandais (je sais Péan dit qu’il sont tous menteurs … les arguments de cour de récréation sont appelés à la rescousse et ça marche!) approfondissez au lieu de vous laisser bercer par des slogans. Pourquoi seuls les rescapés de la Shoah seraient écoutés en France et pas les rescapés du Hutu power et de leurs complices français ?

    Au début je ne voyais pas à quel point cette complicité française était grave… ce n’est que petit à petit que j’ai mesuré les choses.

    Par exemple au sujet du TPIR, n’oubliez pas que certains condamnés l’ont été pour « entente en vue de commettre le génocide », malgré la propagande française qui dit le contraire… mais pas au sujet de ceux auxquels on s’attendait. Approfondissez.

    Au sujet du Rwanda, l’extrémisme est dans la paresse. Donc travaillez avant de m’accuser d’être un extrémiste.

  • THOMAS
    31 mai 2011 à 14:21 |

    Cattier je ne pense pas que vous soyez un « extremiste » au sens ou vous menaceriez la république…Mais je pense que vous êtes un peu « idéologue » et un peu sur vos certitudes….J’ai lu pas mal d’ouvrages sur le rwanda à charges(ceux de survie, de sitbon, de gouteux, de krop…) et à décharge (ceux de lugan, péan, onana, hogard…) et ceux disont « balançé » (comme claudine vidal, brauman, les analyses du monde…..)….Objectivement je pense que la France Mittérrandienne à commis des erreurs mais je ne pense pas qu’on puisse l’accusé de complicité de génocide..Par ex la France à voté comme l’ensemble des pays de l’onu pour le retrait du rwanda(le 21 avril 94) ce qui était à mon avis une erreur(mais vous occultez toujours cattier un élement important c’est que le fpr dès le 9 AVRIL 94 avait demandé à l’ensemble des troupes étrangères de partir dans les 48 h sous peine d’être consideré comme bélligérant)…Je pense que la France à fait une erreur quand(je ne connais pas la date exacte février ou mars 93 je crois) elle à participé avec des rwandais à des examens d’identité sur des tutsis après l’agression du fpr…Le rapport quilès en fait mention…Des erreurs comme ça il y’en à eu…ET JE NE LES SOUTIENS PAS….Cependant vous Cattier passez souvent sous silence les crimes du fpr…..Certes vous me direz il faut mieu(et vous n’avez pas tord) ce focalisez sur les erreurs(ou les fautes) de son prôpre pays et laissez d’autres jugez un autre pays(un peu comme pendant la guerre d’Algérie avec le fln)….Cependant des historiens sérieux peuvent faire la part des choses….Ne pas cachez les erreurs française sans donnez une vision idéaliste du fpr….

    Vous savez aussi que la France à été la première(après jean paul 2) à reconnaitre le génocide au rwanda donc avant les usa, et tout les pays de l’onu….Elle est la seule à avoir agit(avec turquoise certes tardivement et non sans doute sans ambiguîté)…Pourquoi les autres pays non rien fait???….

    Certes vous me direz sentiment de culpabilité tardif?????A voir…..Certain comme saint exupéry ou Braekmann on prétendu que cette intervention cherchez à empecher le fpr d’acceder au pouvoir…Honnétement ce n’est pas crédible…Vous immaginez la France(avec mandat de l’onu) faire cela en période de cohabitation qui plus est??…On à dit que la France avait laissé passé les génocidaires au Zaîre ???Possible mais ce n’était pêut être pas évident avec seulement 2500 hommes d’empeché un flot de centaines de milliers de personnnes partir à l’étranger????Après tout dallaire et l’onu avec un nombre de soldats onusiens comparable(du moins jusqu’au 21 avril 94) c’était montré tout à fait impuissant?…..Or vous faites souvent deux poids deux mesures….

    Je ne suis pas un admirateur « inconditionnel » de Mittérrand et Balladur(pas plus que du gaullisme d’ailleur)…Mais j’essaye d’être juste….Vous dites(et vous n’avez peut être pas tord) que nos dirigeants ne connaissait que par cliché le rwanda…En ce sens c’est peut être vrai…Mais vous savez je me suis amusé à regardé un tout l’univers évoquant le rwanda de 1980 c’était aussi plein de cliché!!!PAR EX LES GRANDS TUTSIS CLAIR DE PEAU ET LES PETITS HUTUS PLUS FONCES donc ce cliché était pour le moins largement partagé…

    Vous avez le droit de dire que la France n’a pas été très transparente en afrique ces 40 dernières années….Mais n’oubliez pas aussi que la France à parfois bien agit « le discours de phnon peng » en 66 du général de Gaulle à été determinant pour faire comprendre aux amérains l’inutilité de la guerre du vietnam….Giscard(même si il avait des complaisances avec Bokassa) à sans doute bien agit en interventant à kolweizi sauvant des européens en 78(même si cela n’était pas transparent)…Mittérrand devait sans doute protégez le Tchad contre les invasions de Kadafhi aussi bien EN 83 ET 86 avec Manta et épervier…Il a aussi été bien avec Mandella et contre l’apartheid…Il a fait des discours aussi plutôt dans un sens contre la francafrique via le discours de la Baule …Chirac avec tout ses défauts à fait un musée formidable des arts premiers(que je vous invite à visité) il à aussi contribué avec lula à la lutte contre la faim avec sa taxe sur les billets d’avions(comme Mittérrand en 89 en annulant la dette de pays du tiers monde)…..Sarko à fait deux discours contradictoire un que l’on pourrait aprouver celui du Caire en afrique du sud(ou il évoquait la nécessaire sortie des bases en afrique) et l’un detestable celui de dakar au Sénégal ou c’était emprunt de colonialisme….Nos dirigeants sont plus complexe que vous ne semblez l’indiquez ils peuvent faire des erreurs…Mais de la à les accusez de complicité de génocide!!.

  • THOMAS
    31 mai 2011 à 14:30 |

    Autre chose vous savez cattier ce n’est pas la peine de me renvoyé toujours la « shoah » dans la figure…Moi je suis pour qu’on dénonce tout les génocides et pas seulement celui de la shoah….Tous ces génocides qu’il s’agisse du massacres(ou génocide) des héréros EN NAMIBIE….Des arméniens, des camboggiens avec les kmers rouges….Des tutsis par les extremistes hutus….Ou encore du du congo…Ou certain pense que le fpr à commis des actes génocidaires au congo…

    Cependant vous reconnaitrez quand même qu’Israel n’a pas commis des crimes contre l’humanité après 45 vis à vis de l’Allemagne comme kagamé et le fpr le feront au Rwanda ou au Congo…..Vous évoquez les crimes lié à l’épuration….Si il ne s’agissait que de ça je vous accorderais que c’est inéluctable…Mais dans le cas du fpr vous savez très bien(la documentation est accablante à ce sujet aussi bien par rsf, amnisty internationnal, msf, joseph matata, ….) que le fpr à commis des crimes de guerre, contre l’humanité voir des actes de type génocidaire(au Congo) qui dépasse ce que l’on peut admettre dans une « légitime vengeance »…..

    Il ne s’agit pas de Dresdes ou des excès de l’épuration dans le cas du fpr…Mais d’autre choses que vous les gens de survie avez tendance(il faut bien que vous l’admettiez) à être coupable d’indulgence…Pourquoi?.

  • THOMAS
    31 mai 2011 à 14:48 |

    Je voudrais vous posez une question Cattier….Je n’aime pas Sarkozy mais comment avez vous jugez son intervention dans la gestion de la côte d’ivoire???…Moi qui ai de la famille(du côté de ma femme) en côte d’ivoire je peux vous dire que personnelement je pense qu’il à eu raison(avec l’aval de l’onu et d’allasane outara) d’aider à arrerter laurent Gbagbo….En ce sens il à permi de faire moins longtemps durer une situation épouvantable!!!!Certes il à eu une cranerie au début(quand il avait eu Gbagbo au téléphone fin novembre 2010 et lui avait dit de partir tout de suite c’était un peu ridicule)…Mais globalement(n’en déplaise à Vergès, Dumas, Et collard) j’ai trouvé que la France De Sarkozy(que je n’aime pas) à bien agi….Et vous qu’en pensez vous???.

  • 31 mai 2011 à 15:16 |

    Bonne journée Thomas …

  • THOMAS
    31 mai 2011 à 16:36 |

    Bonne journée à vous Cattier mais j’aurais aimez avoir votre opinion sur l’affaire de la Côte d’Ivoire pour avoir votre point de vue?.