Les fonctionnaires : Le lobby le plus puissant de France ?

Publié le 28 février 2011 dans Economie, Presse

Les fonctionnaires : Le lobby le plus puissant de France ?

Plongeant le lecteur dans les fondements de ce véritable contre-pouvoir, la bordelaise Agnès Verdier-Molinié (photo), journaliste économique et directrice d’un institut de recherche, l’IFRAP, révèle dans son nouvel ouvrage « Les fonctionnaires contre l’Etat : Le grand sabotage », comment ces agents ont réussi à empêcher toute réforme, que ce soit sous la gauche ou sous la présidence de Nicolas Sarkozy.

« Le lobby le plus puissant de France ? Ni le patronat ni les agriculteurs, mais des hommes censés servir l’intérêt général, coalisés autour de leur seule rente de situation. Cinq millions de fonctionnaires bien organisés qui, année après année, ont conquis de nouveaux avantages, avant de paralyser tous les gouvernements ou presque

La situation est grave : à la SNCF comme chez EDF, les sabotages (généralement impunis) s’ajoutent aux grèves. Notre service public, trop souvent insuffisant, est aussi le plus coûteux d’Europe, avec le taux d’absentéisme le plus élevé.

Sous l’éclairage violent de la crise, des tabous sont en train de tomber. Les prochaines échéances électorales seront l’occasion de poser la question de la pertinence des invraisemblables inégalités de statuts entre secteur public et secteur privé. Si l’on veut que la France retrouve une marge de manœuvre dans la crise, ce lobby sûr de lui devra être contenu ».

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :,

Les réactions sont terminées

  • Clément
    1 avril 2011 à 22:27 |

    Le grand sabotage c’est celui d’écrire ce genre divagations sans apporter la moindre étude digne de ce genre. Elle trouve un éditeur, un écho dans la presse mais la plupart de ses bouquins va finir au pilori faute d’acquéreurs. Affirmations idéologiques sans enquête. Nul doute que l’auteure n’a jamais réussi à réussir u concours de lafonction publique…

  • Arcathor
    2 avril 2011 à 16:04 |

    Je vois que Clément a lu le livre ! Ou alors il est fonctionnaire et se sent visé et au lieu de contre-attaquer par des faits, il s’attaque à l’auteur plutôt qu’aux idées (vieilles traditions de la gauche française). Vous dites sans enquête ; il s’agit d’enquêtes faites par un institut reconnu d’utilité public et qui a plus de 25 ans d’existence. Mince alors… Au fait quel est le rapport avec la réussite ou pas d’un concours de la fonction publique. Eh Clément, lisez aussi les rapports de la Cour des Comptes, c’est assez édifiant…