Alain Juppé ne sera pas candidat aux élections législatives

Publié le 7 mai 2012 dans Actualités, Législatives 2012, Politique

Alain Juppé ne sera pas candidat aux élections législatives

Première conséquence de la défaite de Nicolas Sarkozy au second tour des présidentielles, le maire de Bordeaux, Alain Juppé, a décidé de ne plus se présenter aux élections législatives. Devant l’ampleur de la défaite de la droite dans la ville qu’il dirige, le fondateur de l’UMP a annoncé ce matin sa décision de refuser le combat face à la socialiste Michèle Delaunay, qui l’avait évincé de l’assemblée nationale en 2007.

Dans cette circonscription historique de la droite (celle de Jacques Chaban-Delmas), François Hollande a atteint le score de 59%, score qui rendait plus que probable la défaite du maire de Bordeaux le mois prochain. C’est donc Nicolas Florian, secrétaire départemental de l’UMP qui relèvera le défi. Celui-ci est également adjoint au maire de Villenave d’Ornon, conseiller régional et vice-président à la communauté urbaine de Bordeaux.

Toujours prompt à dénoncer la droitisation de l’UMP et à s’ériger en autorité morale, celui qui rêve de reprendre en main l’UMP n’aura pas eu le courage de partir lui-même au combat électoral. Une page se tourne pour la droite bordelaise qui divisée, et sans projet, risque de vivre des lendemains qui déchantent.


Alain Juppé ne sera pas candidat aux législatives par BFMTV

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, ,

Les réactions sont terminées

  • Marc
    7 mai 2012 à 17:37 |

    Bon débarras !

  • David
    7 mai 2012 à 17:39 |

    J’adore la fausse excuse du cumul des mandats, surtout que son sucesseur est pas mal en la matière !

  • […] – 10h00 BORDEAUX (NOVOpress via Infos Bordeaux) – Première conséquence de la défaite de Nicolas Sarkozy au second tour des présidentielles, […]

  • Gargamel
    9 mai 2012 à 13:41 |

    C’est parti pour la Grande Mosquée de Bordeaux ! M. Juppé retourne sa veste et Charles de Gaulle se retourne dans sa tombe.