Alain Juppé : « Si M. Garraud ne clarifie sa position, il n’a sa place parmi nous »

Publié le 12 juillet 2012 dans Actualités, Politique

Alain Juppé : « Si M. Garraud ne clarifie sa position, il n’a sa place parmi nous »

Le climat se tend entre le maire de Bordeaux et l’ancien député du Libournais, Jean-Paul Garraud. En cause, le positionnement de l’ancien directeur adjoint de l’École nationale de la magistrature. Pour ce dernier, l’UMP doit tendre vers sa droite, et non vers le centre comme le souhaite celui qui a refusé le combat électoral lors des dernières élections législatives.

Pour le membre fondateur de la Droite Populaire, « On se trompe complètement en se rapprochant du centre, qui d’ailleurs s’est écroulé. Si on a perdu, c’est au contraire parce qu’on ne s’est pas assez marqué à droite suffisamment tôt. C’est là mon point de désaccord fondamental avec Alain Juppé ». Chez nos confrères du Sud-Ouest, il égrène ce qui le différencie d’Alain Juppé : « Je me suis opposé à lui sur plusieurs sujets sociétaux comme les salles de shoot pour toxicos, les Roms, le mariage homosexuel etc. sans oublier l’alliance avec le Modem ».

Il vrai qu’Alain Juppé, sur les sujets de société, est plus souvent en accord avec le parti socialiste qu’avec ses propres militants, dont très peu savent qu’il a voté en 1969 pour le candidat d’extrême-gauche, Alain Krivine. Pour ce dernier, « si M. Garraud clarifie sa position vis-à-vis du Front national, il a sa place parmi nous. Sinon, il n’a pas sa place, c’est aussi simple que cela. Jusqu’à présent, il n’est pas sorti de l’ambiguïté, c’est le moins que l’on puisse dire ».

Le fossé se creuse en Gironde, comme à l’échelle nationale (voir le débat organisé par Valeurs Actuelles), entre les deux tendances de l’UMP. Le prochain congrès de l’ex parti majoritaire devrait aider à la clarification du débat.

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, ,

Les réactions sont terminées

  • Marc
    12 juillet 2012 à 11:59 |

    Vous auriez pu parler du toutou de Juppé, Maxime Sibé, qui du haut de ses « brillants » 36% des voix aux législatives déclare sur son compte Twitter que Jean-Paul Garraud s’est « fourvoyé sur son positionnement politique » !

  • colococo2
    12 juillet 2012 à 12:38 |

    Non mais pour qui tu te prends ?………
     » Pour le meilleur d’ entre nous » peut etre …Cela t’a gonflé la tete ??

  • […] — 18h40 BORDEAUX (NOVOPress via Infos Bordeaux) — Le climat se tend entre le maire de Bordeaux et l’ancien député du Libournais, Jean-Paul […]

  • Celtibère
    14 juillet 2012 à 16:23 |

    On va finir par apprendre que Juppé est une taupe trotkiste chargée d’infiltrer et de « gauchiser » la droite.
    Au vu de l’évolution de l’ancien parti gaulliste,cette éventualité est tout à fait plausible.

  • Boubert
    15 juillet 2012 à 18:43 |

    La droite est elle encore la droite?
    L’UMP est incapable de tirer les conclusions du résultat de la Présidentielle et des législatives qui ont suivi.
    Cela ne fait pas peur que l’extrème gauche soit alliée des socialistes, et on se laisse enfermer dans un combat stéril et destructeur en reniant ce qui rapproche du Front National.

  • guy le normand
    17 juillet 2012 à 20:52 |

    Je crains qu’il faille mettre un terme à l’action et à l’engagement politique d’un futur magistrat qui devrait dans quelques mois statuer sur le sort de prévenus dans des procès du niveau de la cour d’appel.
    Il me semble que le principal intéressé doit se résoudre à endosser rapidement sa robe d’Avocat général s’il veut garder une crédibilité dans ses nouvelles fonctions. L’ensemble de ses défaites locales et de manière incontestable ( 10 % de différence avec Forent BOUDIE aux dernières législatives )est irréfutable.

    Il faut savoir raison garder. Les libournais attendent mieux et ils ont donné un signe fort à l’ancien élu qui devrait maintenant en prendre acte.