Création d’un « Observatoire des journalistes et de l’information »

Publié le 17 juillet 2012 dans Actualités, Politique, Presse

Création d’un « Observatoire des journalistes et de l’information »

Le 30 juin 2012, l’Observatoire des journalistes et de l’information médiatique (OJIM) a été déclaré en préfecture. Le but de cette association dirigée par Claude Chollet est de délivrer « une meilleure connaissance du monde journalistique et des médias » et de « mener des actions de sensibilisation et d’information visant à la transparence des acteurs de la vie médiatique ».

Les promoteurs de cet ambitieux projet « participatif » souhaitent donc aider le lecteur, l’auditeur et le spectateur à prendre du recul vis-à-vis de l’information et comprendre « comment elle peut parfois être filtrée ou biaisée ».

Si la presse nous informe sur l’actualité, qui nous informe sur les journalistes ? Ce point est pourtant crucial, puisque l’information est souvent donné à travers le prisme subjectif d’une personne. Cela va désormais la tâche à laquelle va s’atteler un rédacteur en chef, un webmestre et des rédacteurs rémunérés. Déjà dix portraits de « vedettes » du paysage audiovisuel français ont été mis en ligne sur le site de l’observatoire dont ceux de Philippe Val, Michel Field ou encore Audrey Pulvar.

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Les réactions sont terminées

  • COLOCOCO2
    17 juillet 2012 à 15:29 |

    Un seul mot : BRAVO !

  • Marc
    17 juillet 2012 à 15:32 |

    En effet, très bonne nouvelle. A quand la même chose pour les journalistes du Sud-Ouest ? Vous me direz, vous pouvez déjà commencer par l’un d’entre-eux : Clément Beuselinck-Doussin condamné pour avoir dégradé une librairie catholique à Bordeaux !

  • […] — 18h45 PARIS (NOVOPress via Infos Bordeaux) — Le 30 juin 2012, l’Observatoire des journalistes et de l’information médiatique (OJIM) a […]

  • vincylle
    18 juillet 2012 à 23:46 |

    Et pourquoi ne pas commencer par Infosbordeaux? J’attends toujours des « journalistes » d’IB qu’ils se présentent,et expliquent comment le site est financé. Un peu de transparence ne ferait pas de mal, non?

    • PROMPT'O
      19 juillet 2012 à 09:30 |

      C’est drôle mais dès qu’un journaliste n’est pas dans le moule, on joue la vierge effarouchée et on hurle à la transparence…

      Quand aux guillemets à « journalistes », vous pourriez les mettre sur pas mal d’entre eux tant ils ont du mal à respecter l’éthique de leur profession…

  • vincylle
    19 juillet 2012 à 10:43 |

    Je ne joue nullement la vierge effarouchée, simplement j’aime bien savoir où je mets les pieds (ou sur quoi je pose les yeux…). Je n’aime rien tant que ceux qui ne respectent pas les formes (qui ne sont pas dans le moule comme vous dites) mais je me méfie de ceux qui avancent masqués.

    • Etienne
      19 juillet 2012 à 12:15 |

      Et vous, ce serait sympa de vous présenter : Nom+Prénom+Adresse+Profession 🙂

  • vincylle
    19 juillet 2012 à 22:10 |

    Je ne tiens aucun journal, ni blog, je suis seulement un lecteur et internaute. De plus, je n’ai pas l’habitude de divulguer mon identité sur internet. Mais vous pouvez me joindre en message privé (vincylle@gmail.com) si mon profil vous intéresse.
    La plupart des sites d’information présentent leur contributeurs de manière transparente, je ne comprends pas pourquoi ceux d’IB se cachent, et ça m’interpelle. Pas vous?