Drogue : Le projet de « salle de shoot » bientôt finalisé ?

Publié le 31 août 2012 dans Actualités, Politique, Vidéo

Drogue : Le projet de « salle de shoot » bientôt finalisé ?

Les habitants et commerçants du quartier Victor-Hugo sont en colère. Malgré leur opposition, l’ouverture de La Case, centre pour toxicomane, d’une surface de 500 m2, situé rue Saint-James, est pour bientôt. Si la polémique autour des propos du député socialiste Jean-Marie Le Guen justifiant le bien-fondé des salles d’injection de drogue est récente, le projet bordelais est sur les rails depuis de nombreux mois (voir notre article).

Pour Véronique Latour, directrice de l’association La Case (Centre d’Accueil Santé Echange), « L’annonce est un peu prématurée, mais c’est vrai, nous travaillons sur l’ouverture de salles d’injections depuis plusieurs années déjà. Pour autant, il s’agit d’un projet en cours d’élaboration, rien n’est à ce jour finalisé, loin de là, nous sommes en négociation avec la mairie ».

Comme le rappelait en mai 2011 Serge Salonova, président de l’Association des commerçants village Saint-James, « La cohabitation est impossible. On a déjà deux associations qui prennent en charge les drogués dans le secteur, l’une rue Sainte-Colombe et l’autre cours Alsace-Lorraine. Cela devient une concentration ». Il est vrai que l’ouverture d’un tel établissement risque fort de dégrader l’image d’un quartier longtemps porteur d’une mauvaise réputation.

PS : A noter dans la vidéo l’intervention de la socialiste Naïma Charaï « les intégristes de droite sont plus nuisibles à l’image de la rue et de la commune que l’installation d’une association qui a pour vocation la prévention et le soin à des publics en très grande précarité ».

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, , ,

Les réactions sont terminées

  • Marc
    31 août 2012 à 16:05 |

    Ils font du business là-dessus. Encore heureux qu’ils disent qu’ils ne faut pas avoir peur !

  • Etienne
    31 août 2012 à 16:18 |

    Elle fait toujours aussi rire cette pauvre socialiste. C’est vrai qu’une personne attachée à la messe en latin est bcp plus « nuisible » qu’un drogué en manque !!!

  • Rizzela
    31 août 2012 à 16:22 |

    A quand les « salles de viol » où l’on pourra se rendre avec sa victime et où l’on proposera soit une prostituée ou une poupée en substitution, soit des préservatifs pour que cela soit fait « proprement » ! Sans blague ! Cette idée est aussi stupide que ces salles de shoot.
    Après l’emplacement me choque beaucoup : rue Saint-James près de la Grosse Cloche, cela revient à dire en face du lycée Montaigne !!!
    Aussi proche d’une école, je trouve que rien que le fait d’y avoir pensé est scandaleux et dangereux.

  • Chloé
    31 août 2012 à 18:39 |

    Personnellement, je trouve cette idée très pertinente. Cependant je suis également consciente que les riverains doivent avoir peur. Pourtant, dans les pays qui ont déjà autorisé les salles de shoot démontrent qu’il n’y a AUCUNS trafics devant ces lieux, ni de débordement. De plus, les overdoses y ont considérablement baissées ainsi que le nombre de personnes atteintes de sida.
    Je trouve que cela est un très bel encouragement!
    Néanmoins, pour se faire, il faudrait revenir sur une loi de 1970 sur la dépénalisation de drogues. Notre société est elle prête?

  • droopys gotta gun
    31 août 2012 à 19:56 |

    N’oublions pas que cela faisait partie des promesses du candidat Hollande.

  • Nathalie
    31 août 2012 à 21:29 |

    A quand les salles pour les dépressifs, pour gérer proprement leur suicide ?

  • BOUBERT
    31 août 2012 à 22:03 |

    c’est proprement scandaleux

  • esprit libre
    1 septembre 2012 à 13:28 |

    Il faut comprendre l’Etat Socialiste qui n’a rien d’autre à proposer que des paradis artificiels qui se transforment en enfer.

  • minimaus
    1 septembre 2012 à 21:54 |

    Rue st James , ce n’est pas la rue où il y a une église où la messe est dite en latin , comme autrefois ?
    N’est-ce pas là aussi la librairie catholique qui se fait régulièrement attaquée , vitres brisées !
    Et puis pas loin du Lycée , c’est comme pour tout de nos jours : du n’importe quoi !

  • joseph
    1 septembre 2012 à 21:58 |

    les « intégristes  » de droite qui sortent de l’église ne font du mal à personne avec tous leurs bambins endimanchés qui rient et piaillent comme des petits bouts normaux et heureux en famille , avec papa et maman !

  • Pascal PILET
    2 septembre 2012 à 19:00 |

    Ce type de prise en charge, dont la pertinence est démontrée, est plus que nécessaire. Je comprends assez peu la levée de bouclier de certains riverains… Le quartier est déjà le lieu de rassemblement d’un certain nombre de toxicomanes… Ne vaut-il mieux pas, pour de simples considérations de tranquillité publique, les savoir soignés, pris en charge et accompagnés, plutôt que livrés aux troubles de leur détresse souffrante ?

    • herbien
      2 septembre 2012 à 19:05 |

      oui. mais il ne faut pas que ca gène le commerce ca c’est intolérable!

  • Elie Domotique
    2 septembre 2012 à 19:55 |

    C’ est scandaleux et irresponsable.
    On devrait les prendre en charge pour les aider à décrocher au lieu de leur donner l’ illusion de la sécurité dans le spirale de déchéance.

    Moi qui envisage d’ arrêter la clope, les patch de nicotine sont autant voire plus cher qu’ une consommation de un paquet de blondes par jour.

    Tout est buziness.

  • Gargamel
    2 septembre 2012 à 21:15 |

    Autant je peux être sévère sur l’immigration (connaissant bien le sujet :D), mais je trouve certaines réactions surprenantes : avez-vous tenté de vous renseigner sur ce qui se passait à l’étranger notamment au Portugal ?

    • minimaus
      4 septembre 2012 à 18:19 |

      que se passe-t-il au Potugal ?

  • Etienne
    5 septembre 2012 à 17:19 |

    Au moins, c’est clair : « Le Mouvement des Jeunes Socialistes a toujours été au cotés des associations qui luttent pour une politique de réduction des risques, et tient à affirmer son soutien à l’association La Case qui intervient auprès des toxicomanes et qui travaille sur ce projet depuis plusieurs années ».
    http://www.jeunes-socialistes33.fr/2012/09/bordeaux-ville-test-pour-les-salles-de-consommation-de-drogues/

  • gold account
    13 septembre 2012 à 23:11 |

    Si la mairie de Bordeaux est toujours dans la « concertation » concernant le projet d’ouverture d’une « salle de shoot » rue Saint-James à Bordeaux, les prises de positions publiques se multiplient.