Immigration : Les positions controversées de l’évêque auxiliaire de Bordeaux

Publié le 5 juin 2012 dans Actualités, Politique, Tribune libre

Immigration : Les positions controversées de l’évêque auxiliaire de Bordeaux

A la veille des élections législatives, dix-huit organisations chrétiennes viennent de publier un véritable fascicule de propagande sur l’immigration, dont de nombreux passages reprennent les prises de position de l’extrême-gauche en France.

Intitulée « A la rencontre du frère venu d’ailleurs », cette brochure est signée par plusieurs personnalités de l’Eglise catholique, dont l’évêque auxiliaire de Bordeaux, Mgr Laurent Dognin. Ce document à unique visée politique (il ne comporte rien concernant l’évangélisation des étrangers) a pour but de « vaincre les réticences » concernant « l’accueil des autres ».

Souvent proches de la gauche et de l’extrême-gauche, les signataires considèrent « qu’à l’heure d’internet, tout doit pouvoir circuler ». Développant une vison très marquée idéologiquement, le texte défend l’idée que l’immigration est une « chance » pour la France, que « l’islam est adapté au contexte français » et que « l’intégration fonctionne ». Médiatisé par la conférence des évêques de France, les promoteurs de ce texte demandent aux chrétiens de s’engager, et notamment de « rejoindre les cercles du silence », ou « d’accompagner les migrants à la préfecture afin de les aider dans leurs démarches administratives ».

Le journal Témoignage Chrétien apporte cependant quelques éclaircissements sur la sortie de cette brochure de propagande à quelques jours des élections. La très forte proportion de catholiques ayant voté pour Nicolas Sarközy ou Marine Le Pen a effrayé nombre d’évêques en décalage, une fois de plus, avec leurs ouailles (selon une étude de l’IFOP, 45 % des catholiques pratiquants ont votés Nicolas Sarközy au 1er tour et 27 % des catholiques de moins de 35 ans, Marine Le Pen). Il fallait donc « réagir ».

Pour François Soulage, président du Secours Catholique, « approuvé par les évêques, ce document très pédagogique voudrait offrir aux fidèles un outil de réflexion et des pistes pour agir dans le sens d’un meilleur accueil. A la veille des élections législatives, il voudrait aussi éclairer les chrétiens sur les véritables enjeux de l’immigration. Dans ce domaine, les idées du Front national sont proprement inacceptables ». Comme il le reconnait, « nous prenons de fait une position politique ».

Pourtant, la position de l’Eglise est plus subtile que celle développée par ces soit disant « représentants » des chrétiens. Le Catéchisme de l’Eglise catholique, loin de suivre la vulgate marxiste précise : « Les autorités politiques peuvent en vue du bien commun dont elles ont la charge subordonner l’exercice du droit d’immigration à diverses conditions juridiques, notamment au respect des devoirs des migrants à l’égard du pays d’adoption. L’immigré est tenu de respecter avec reconnaissance le patrimoine matériel et spirituel de son pays d’accueil, d’obéir à ses lois et de contribuer à ses charges ».

Monseigneur Laurent Dognin ferait mieux d’éclairer Guy Aurenche (cosignataire et président du CCFD) sur les positions de l’Eglise, et lui demander des explications concernant un appel qu’il lançait il y a quelques années « Nous demandons aux responsables de l’Eglise un changement de discours dans le domaine de la bioéthique et de la morale familiale, conjugales, sexuelle », plutôt que de prêter son nom à une bataille politique.

Tribune Libre de Bertrand Lescure pour Infos-Bordeaux

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, ,

Les réactions sont terminées

  • Ludo
    5 juin 2012 à 16:50 |

    Comment accentuer la fracture avec sa base…

  • Elda
    5 juin 2012 à 17:14 |

    Je ne vois pas en quoi les étrangers sont mal accueillis en France et en quoi les catholiques laïcs que nous sommes les accueillent mal ! Par contre si aux yeux de nos évêques, pour mieux accueillir nos frères musulmans il faut fermer l’Evangile pour ouvrir le Coran, là, c’est totalement hors de question ! Le Christ en a supporté beaucoup lors de son passage sur terre, et encore mainteant est-il bien souvent crucifié… mais il y a des limites à ne pas dépasser !

  • Elie Domotique
    5 juin 2012 à 18:34 |

    Vérole d’ « oeucuménisme »
    Tout le monde se vaut,
    tout le monde il est égal
    tout le monde il aime les doigts de l’ homme
    tout le monde il est Français…

    Si tu veut prêcher, prend ton sac et ton livre et vas rencontrer les ‘chrétiens évangéliques’
    vas convaincre ‘les Témoins de Jéovah’
    Pour ceux qui sont ici.

    Ce lascar est schismatique
    Aurait- il des accointances avec les fils de la veuve?

    Pardonnez-moi mais considérez ma mésestime envers ces gens, qui troublent la rectitude des valeurs FRANCAISEs.

    « 

  • PROMPT'O
    5 juin 2012 à 18:37 |

    Il travaille cet évêque auxiliaire ?

    Il a connaissance du déficit de notre pays et du coût de l’immigration ? (36 milliard selon Gourévitch…)

    Il sait que la charité bien ordonnée commence peut-être par ses paroissiens dont beaucoup ont du mal à boucler leur fin de mois ?

    A mélanger sensiblerie, charité (solidarité, pardon !) et politique (au sens du gouvernement de la cité c’est à dire du bien commun), l’Eglise de France nous a plombé depuis près de 40 ans maintenant.

    Une chose est de vêtir, nourrir, ou loger à titre personnel un étranger, une autre est de mener une politique immigrationniste.

  • Nathalie
    5 juin 2012 à 20:59 |

    Quand certain creusent la tombe de l’église par une mauvaise compréhension du mot « charité » qui est d’abord une des 3 vertus théologales.
    Et en ignorant une partie de l’enseignement de l’Eglise volontairement, c’est à dire à en prendre qu’une partie, celle qui convient, en tablant sur l’ignorance du plus grand nombre.

  • Robert33
    6 juin 2012 à 09:46 |

    Mon brave évêque auxiliaire, je continuerai à donner mon denier au culte mais certainement plus en Gironde.
    Que vos amis clandestins et autres financent vos actions mais pour moi c’est fini.

    • Marc
      6 juin 2012 à 10:14 |

      Moi j’ai arrêté de donner depuis que le diocèse avait voulu vendre un terrain lui appartenant à des islamistes, et tout ça à prix préférentiels !

  • baron
    6 juin 2012 à 10:42 |

    pourquoi tant de propos négatifs!!Ne sommes nous pas tous enfants d’un même Père qui nous a donné Jésus pour que tous aient la vie. Revenons à la Parole de Jésus et suivons son enseignement,Lui qui est le Chemin ,la Vérité , la Vie. « Qui me suis ne marchera pas dans les ténèbres »…
    Que l’Esprit Saint nous éclaire et parle à notre coeur. C’est lui qui fait l’Unité dans la perfection.Mettons nous tous à son école et le monde sera plus lumineux. Sachons témoigner dée l’Espérance qui nous habite.

    • Koopa Troopa
      6 juin 2012 à 10:59 |

      @Baron. Joli discours, je vous propose une mission de choix : allez porter l’évangile au Nigéria.

  • Celtibère
    6 juin 2012 à 11:34 |

    Ce soutien est facile à comprendre, c’est le seul moyen pour l’Eglise de survivre. Accueillir des immigrés aux mentalités archaïques et pour la plupart totalement incultes c’est s’assurer des « clients  » potentiels pour essayer de remplir à nouveau les églises qui se vident. Un retour en arrière quoi.

  • Nathalie
    6 juin 2012 à 16:53 |

    enfin, quand les journalistes parlent de « 18 organisations chrétiennes », ils ne citent pas lesquelles.
    Car, certaines d’entre elles, ne le sont pas, justement, chrétiennes, et ne sont même pas des églises. Parlons seulement d’associations qui s’autoproclament, mais surtout d’organisations composées d’idéologues.
    Organisations chrétiennes qui pondent un tract sans référence au Christ ?

  • Kato Aktif
    10 juin 2012 à 11:02 |

    Moi le denier du culte je le donne de main à main à des prêtres que je rencontre et qui porte une soutane ou à des religieuses qui portent un voile. Pour moi c’est le critère qui ne trompe pas. Les autres ? Juste une prière pour leur conversion à l’Esprit de Dieu et le reget de l’esprit du Monde (=Satant)

  • SAMUEL
    10 juin 2012 à 15:43 |

    « A la rencontre du frère venu d’ailleurs »..? Tu parles!Mais pourquoi donc cet ecclésiastique ne va t-il pas rencontrer et aider ces frères dans leurs pays? Car avant de militer pour une régularisation des clandestins et une immigration sans limites, je l’invite à aller visiter les prisons françaises et il prendra (peut-être) conscience d’une des terribles conséquences de la politique d’immigration de ces 30 dernières années. Et ils ne sont pas tous derrière les barreaux, loin de là! Et que cet ecclésiastique sache que derrière chaque délinquant d’origine étrangère, il y a une ou des victimes. Puisse cet évêque ne pas les oublier! Amen.