Incendie à Lacanau : le Front national dénonce le « désengagement de l’Etat »

Publié le 19 août 2012 dans Actualités, Politique

Incendie à Lacanau : le Front national dénonce le « désengagement de l’Etat »

Dans un communiqué de presse, Florian Philippot (photo), vice-président du Front National, met en cause le « désengagement de l’Etat » dans l’incendie qui a détruit plus de 650 hectares de forêt de pins à Lacanau.

« Si la cause exacte de l’incendie de Lacanau reste indéterminée, l’ampleur de sa propagation tient en partie à l’absence de canadairs pré-positionnés cette année à Mérignac. Les quatre canadairs mobilisés pour l’incendie ont dû venir de Marignane, dans les Bouches-du-Rhône, ce qui a nécessairement retardé la lutte contre le feu. 

Comme l’avait reconnu en juillet dernier le préfet de Gironde, la flotte de canadairs est vieillissante, et le nombre d’engins disponibles en régression. Des arbitrages, pour le moins malheureux, ont dû être faits. Les pilotes ont pourtant régulièrement attiré l’attention des pouvoirs publics sur cette situation intolérable. 

Le désengagement de l’Etat dans la sécurité civile, et en particulier dans le domaine de la lutte aérienne contre les feux de forêts, est ici clairement en cause. Rien ne peut justifier que l’Etat néglige une politique publique aussi fondamentale pour la sécurité de nos compatriotes et la préservation de nos espaces naturels. 

L’Etat stratège doit se réengager dans ces secteurs essentiels à la vie du pays. Les moyens existent, à condition de faire enfin des économies sur les dépenses les plus nocives : dizaines de milliards d’euros transférés aux pays victimes de la monnaie unique, fraude sociale massive ou bien encore aide médicale d’Etat réservée aux clandestins ».

L’incendie s’est déclenché jeudi vers 12h40 en bordure de la départementale 3, à une dizaine de kilomètres des plages de l’Atlantique, touchant un massif forestier au nord-est du lac de Lacanau. Il s’agit de l’un des plus violents en survenus France depuis le début de l’été. La gendarmerie privilégie l’hypothèse d’un mégot de cigarette imprudemment jeté par un automobiliste.

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, ,