Le professeur agressé met en cause « la catholaïcité »

Publié le 15 septembre 2012 dans Actualités, Faits divers, Politique

Le professeur agressé met en cause « la catholaïcité »

Le professeur violemment agressé par un de ses élèves d’origine marocaine (Marouane) au lycée Trégey de Bordeaux-Bastide a été interviewé par nos confrères du Nouvel Observateur.

Christophe Varagnac, qui se définit comme « libre penseur », loin de mettre en cause les problèmes créés par la présence d’une immigration de masse, rejette au contraire la faute sur l’identité française : « Ce dont on doit débattre, c’est la manière dont on applique la laïcité en tenant compte des évolutions contemporaines. Or on applique en France la « catholaïcité », pas la laïcité. Il n’y a qu’à voir le calendrier de l’Education nationale calqué sur les fêtes chrétiennes. Je ne vois pas non plus pourquoi on met des sapins de Noël dans les établissements scolaires ».

Non seulement Christophe Varagnac récite parfaitement son bréviaire du politiquement correct, mais selon lui, la France doit s’adapter aux « évolution contemporaines » en reniant son identité chrétienne, au profit d’un islam, dont il faudrait « intégrer à la formation pour que tous les professeurs aient les connaissances de base » !

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, , ,

Les réactions sont terminées

  • Marc
    15 septembre 2012 à 14:53 |

    Faut-il rappeler à ce prof que c’est la République qui est laïque, pas la France !

  • Etienne
    15 septembre 2012 à 14:54 |

    Heureusement qu’il n’a pas été gravement blessé. par masochisme, il aurait demandé la suppression de Noël et l’obligation de faire le ramadan. Ils doivent rigoler les musulmans !!!

  • Nathalie
    15 septembre 2012 à 15:13 |

    Faudrait les calquer sur quoi alors les congés ? sur le ramadan ? Comme ça, le « libre penseur » intégriste qui veut nous embourber de son idéologie absconse nous parlera de l' »hallalïcité ».

    • Petitfrere
      7 octobre 2012 à 10:19 |

      J’apprécie moyennement le contenu haineux, mais le jeu de mots m’a fait sourire.

  • Claire
    15 septembre 2012 à 15:17 |

    Qu’il le veuille ou non, laïque ou non, c’est ce qu’on appelle « tendre l’autre joue ». 🙂
    Plus sérieusement, c’est scandaleux. Un immigré qui entre dans un pays laïque aux traditions catholiques accepte le « compromis » culturel, point barre.

  • Mauvais esprit
    15 septembre 2012 à 15:20 |

    Il a oublié de dire qu’il faut rebaptiser, heu non pardon, changer le nom des villes qui portent le nom d’un saint, qu’il ne plus faire et boire du vin,….
    Enfin il faut doit aussi penser qu’il faut demander à nos femmes de porter la burqua mais que nos filles doivent accepter de se faire violer dans les caves.
    Peut être que comme ça les musulmans se sentiront mieux accueillis chez nous qui sera bientot aussi invivable que leurs pays (de merde).

    Je crois que la chute s’accélère !!!!

  • BOUBERT
    15 septembre 2012 à 16:20 |

    je crois que cela démontre la réalité profonde où la France est arrivée.
    Hélas ce n’est pas terminé on va encore subir de nouvelles attaques!

    A nous de régir en suivant notre Saint Père qui est courageux!

  • gargamel
    15 septembre 2012 à 16:29 |

    Pourvu qu’on mette davantage de sapins lors du prochain Noël dans les collèges et lycées de France…

  • 15 septembre 2012 à 16:50 |

    Ce monsieur fait preuve du syndrome de Stockholm. Si un catholique bien remonté lui mettait lui aussi une bonne correction, il dénoncerait aussitôt l’islamo-judéo-laïcité ! 🙂

  • 15 septembre 2012 à 17:48 |

    il ne faut pas tout mélanger, le sapin de noël n’est pas un emblème religieux ni un signe catholique. Arrêtons de dire n’importe quoi et que ce cher professeur nous propose un autre calendrier scolaire ne tenant pas compte des fetes religieuses de toutes les religions

  • ciao 16 coups
    15 septembre 2012 à 19:51 |

    ET il en redemande
    et il a rien senti passer
    en fait il a un peu honte
    il espère que l’incident ne sera pas récupéré.

    Dire qu’ on a un président du même tonneau, ça inquiète.

  • 15 septembre 2012 à 20:04 |

    Pour combattre il faut retourner jusqu’a l’exagération, drapeaux, celebrer au maximum toutes les fetes, petites ou grandes, decorations de Noel a partir de debut Novembre sur les fenêtres… si les voisins pensent que vous etes fous, peut importe. C’est contagieux, plus vous serez chretiens moins ils auront l’air d’etre musulmans. Ce prof c’est un traitre et un imbécile. Je suis aux USA, nous nous battons pour exactement la meme chose depuis O..bla..bla… qui parle mais ne dit rien. Le monde brule, les musulmans avancent… Poitiers 732… dommage que tant de francais ne soient pas aller voter vous auriez peut etre pu garder Nicolas. Ici on espère, je dis bien , espère, gagner en Nov. la corruption est telle que ca n’est pas évident. Souhaitez nous de réussir. Merci

  • PROMPT'O
    15 septembre 2012 à 22:15 |

    Hé Marouane ! Tu veux pas lui remettre une bouffe ou deux à ton prof ?

  • esprit libre
    15 septembre 2012 à 22:17 |

    Syndrome de Stockholm ?
    Déviance masochiste ?
    Lavage de cerveau reçu à la rédaction du Nouvel Obs ?
    Lobotomisation ?
    Je me demande qui est le plus perturbé entre le lycéen violent présenté comme très instable et cet enseignant !

  • 16 septembre 2012 à 00:53 |

    Oui , assumons notre laïcité et nos coutumes , non mais !

  • […] — 08h30 BORDEAUX (NOVOpress via Infos Bordeaux) — Le professeur violemment agressé mardi par un de ses élèves d’origine marocaine […]

  • Celtibère
    16 septembre 2012 à 09:14 |

    C’est ahurissant mais très significatif de la décrépitude intellectuelle qui touche les enseignants à l’esprit déformé par des années de bourrage de crâne. En gros ce type nous dit qu’il faudrait être islamisés pour mieux accueillir ces populations exotiques.Encore un crétin qui n’a jamais ouvert un coran et ne s’est jamais posé la question de savoir pourquoi le monde musulman n’a contribué en rien aux progrès de l’humanité depuis mille ans.
    Allez Marouane !tu peux lui recoller des baffes puisque pour lui c’est pas ta faute.

  • Gargamel
    16 septembre 2012 à 09:56 |

    J’avoue que, même en étant partisan du Cinquième degré, il est très difficile de prendre cela sur le ton de l’humour. J’ai aperçu ce matin sur une chaine d’information continue ce monsieur qui nous expliquait que le problème pouvait facilement être résolu en réunissant autour d’une même table parents et enseignants. Incroyable d’être aussi (faussement ?) naïf quand on a QI supérieur à celui d’une huitre… Prochaine étape : la viande virée du menu des cantines scolaires pour faire taire les revendications de nourriture halal, comme à Lyon (tiens, personne n’en a parlé ?). Et le pire c’est qu’ils en redemandent : se faire entuber, encore et toujours… Comment peut-on s’accommoder de cette métarmophose du pays avec des revendications communautaristes de plus en plus fréquentes, allant jusqu’à clamer sa haine du « français du souche » dans certains quartiers pour pouvoir vivre « comme au pays » (c’est du vécu) ?

  • Deckard
    16 septembre 2012 à 10:13 |

    Ce mec ne lui en a pas assez mis 🙂

    libre penseur : ça fait bien auprès des midinettes ce titre; Mais en france, tout le monde est libre de penser… pour le moment…

    Sinon, pour le reste, tout à été dit au dessus : ce mec est ahurissant de stupidité.

  • Françoise-Esther SAADOUN
    16 septembre 2012 à 11:23 |

    quel rapport avec l’agression?

  • MIMI2125
    16 septembre 2012 à 13:01 |

    A lire cet article, j’ai froid dans le dos. Voilà un prof élevé à l’école républicaine – du moins je le suppose – qui vient nous dire qu’il faudrait rayer d’un coup les siècles d’histoire de notre pays. Je lui suggère de quitter l’éducation nationale d’urgence car il n’a rien à y faire sinon corrompre le cerveau de ses élèves ! Quand il parle de « catho laïcité », je m’inscris en faux. La laïcité n’est ni catho, ni musulmane, ni protestante, ni animiste ni…La laïcité c’est avoir la liberté de croire ou non DANS LA SPHERE PRIVEE un point c’est tout. La vie en société, dans notre pays, est établie sur des bases civilisationnelles issues de notre histoire et de nos coutumes. Si ces dernières ne plaisent pas à ce prof, il y a une solution toujours possible : s’expatrier dans un pays qui lui conviendra mieux quant au mode de vie. Il a réussi à me mettre franchement en colère moi qui étais prête à le soutenir.

  • 16 septembre 2012 à 13:11 |

    Comme l’a dit Marc plus haut, la République est laïque, pas la France ! Et la France ce n’est pas la République !
    Yves Leroy – Action Française Etudiante Bordeaux

    • Pascal PILET
      18 septembre 2012 à 00:06 |

      La France est une République laïque et sociale. Seuls les citoyens sont susceptibles d’avoir (ou non)une appartenance religieuse, dans le cadre de l’exercice de leur liberté de conscience.

  • minimaus
    17 septembre 2012 à 11:15 |

    Ce raisonnement est bien étrange !
    Comment ce prof humilié peut sortir une énormité pareille ?
    Alors P O U R Q U O I ?????????
    Bizarre , bizarre ! ça sent le pied cette affaire !!!

    • Pascal PILET
      18 septembre 2012 à 00:04 |

      Je ne pense pas qu’il s’agisse d’une énormité, mais au contraire de l’expression d’une réflexion approfondie.

  • Nathalie
    17 septembre 2012 à 19:05 |

    Nuance, la République est athée.

    • Pascal PILET
      18 septembre 2012 à 00:03 |

      Non la République n’est pas athée. Pas plus qu’elle n’est chrétienne, juive ou musulmane. Elle est laïque. Les appartenances (ou non appartenances) religieuses sont uniquement le fait de la liberté de choix et de conscience des citoyens.

  • john du Gers
    17 septembre 2012 à 20:59 |

    Ce professeur agressé, et cela est bien regrettable, ne doit pas être chrétien ou très pratiquant, le sapin de noël est païen. Cela n’est pas le véritable sens d’un Noël Chrétien, il n’y a que je sache aucune crêche avec l’enfant Jésus , ni de Christ en croix dans les établissements publics. Les musulmans de France ,de source étudiante s’offrent à Noël des cadeaux sans bien sûr fêter NOËL, mais cela témoigne de vouloir faire comme les chrétiens, se réunir en fin d’année et se faire des cadeaux en famille. C’est aussi un signe d’intégration. Regardez les queues aux caisses à Noël et vous constaterez le contenu des caddies et ceux qui les poussent ! Même si cela n’évoque en rien la naissance du Christ.
    Ces mêmes musulmans ne travaillent pas à Noël quand il tombe un jour ouvrable.

  • Pascal PILET
    17 septembre 2012 à 23:58 |

    Ce jeune professeur note que la laïcité est née dans un contexte marqué par la religion catholique et s’est développé, en grande partie dans un rapport à ce culte. Son analyse du contexte de l’agression dont il a été victime mérite d’être prise en considération. Il y a un véritable enjeu à construire un rapport du même type (à la fois semblable et original) avec le culte musulman, pour rendre la laïcité à la fois intelligible et facilement praticable par les citoyens baignant dans la culture musulmane.

    Sur la question des fêtes, des évolutions peuvent être envisagées sur le très long terme. On pourrait imaginer de renforcer les fêtes civiles (par exemple en rajoutant le 9 mai, fête de l’Union Européenne)… pour renforcer la cohesion sociale. Deux ou trois fêtes religieuses pourraient être optionnelles… afin de permettre à chacun de célébrer celles de son culte pour contribuer a en garantir l effectivite.

    • Gargamel
      18 septembre 2012 à 07:19 |

      Je suis athée… et sidéré par vos propos. Arrêtons les débats-fleuves : la réflexion de ce prof n’est pas dénuée de bon sens, mais nous baignons dans une culture judéo-chrétienne et c’est comme ça. Depuis quand un pays d’accueil doit progressivement s’adapter aux populations qu’il reçoit ? Cher Monsieur, je pense que vous avez une méconnaissance totale de l’islam, en tout cas tel qu’il est de plus en plus pratiqué dans notre pays. Une bonne partie des musulmans dits « modérés » (notamment la dernière génération) pratiquant l’islam à la sauce des Frères Musulmans (UOIF), soit-disante version édulcorée des salafistes qui sont les seuls à faire la une de l’actualité depuis quelques jours. Mais vous devez faire partie des Français qui benoitement pensent encore qu’il est normal qu’une musulmane porte le voile et qu’un musulman réclame du halal à tout va ? Et vous souhaiteriez des accommodements raisonnables (c’est ce que je comprends entre les lignes) pour cette communauté ? Wow : quel avenir pour nos enfants !!!!

      • Pascal PILET
        18 septembre 2012 à 22:58 |

        Je suis chrétien, et en même temps très profondément attaché à la laïcité, qui est un patrimoine commun à préserver. Je comprends cependant qu’elle n’aille pas immédiatement de soi, pour des personnes nées dans d’autres cultures. Je crois qu’il est possible, sans transiger aucunement sur le principe de laïcité, d’inscrire celle-ci dans l’horizon de la culture musulmane comme elle a été progressivement inscrite dans celui de la culture chrétienne (cela n’a d’ailleurs pas toujours été facile !). Un véritable travail intellectuel et expérimental est nécessaire pour y parvenir.
        Concernant le voile et la viande hallal, il me semble que la loi marque des limites assez justes : le voile est interdit dans les services publics et en particulier à l’école, en tant que signe religieux ostentatoire. Il est en revanche permis dans la sphère privée, et même dans la rue. Les boucheries hallal, quant à elles, ne me semblent pas davantage un obstacle à la laïcité qu’une librairie catholique. Ouvertes à tous sans exclusive, au nom de la liberté du commerce, elles ne contraignent personne en particulier à devenir leur client. Pas même les adeptes des religions concernés : un catholique pourra acheter des livres dans une librairie générale, et un musulman sa viande dans une boucherie traditionnelle. La liberté dont nous jouissons va même jusqu’à permettre au catholique d’acheter sa viande à la boucherie hallal, et le musulman des livres à la librairie catholique. Il ne me semble pas que la laïcité ait à en souffrir.

    • Nathalie
      18 septembre 2012 à 17:45 |

      Et tant pis pour ceux qui ne veulent pas adhérer à ce fascisme vert, n’est-ce pas ? Car, vous semblez l’ignorer, mais cette idéologie nauséabonde est le totalitarisme et le danger de notre époque. Je vous invite à lire et à vous renseigner un peu plus à ce sujet.
      Je n’ai aucune envie de sacrifier quoique ce soit à cette idéologie, ni de célébrer quoique ce soit, ni de m’alimenter comme les adeptes veulent me l’imposer, ni de prendre mes repos selon leur calendrier. Qu’on se le dise. Je n’ai pas à m’adapter dans mon pays et ma culture à eux.