Législatives : L’écrasante défaite de la droite en Gironde

Publié le 11 juin 2012 dans Actualités, Législatives 2012, Politique

Législatives : L’écrasante défaite de la droite en Gironde

La soirée électorale du 17 juin risque d’être amèrement ressentie dans les rangs de la droite. Mis à part Yes Foulon dans la 8ème circonscription (Arcachon), les candidats de gauche sont en position de l’emporter dans toutes les circonscriptions. Concernant le Front national, les scores sont en baisse par rapport à la présidentielle, et la règle de 12,5% des inscrits empêche ses candidats d’être au second tour.

1ère circonscription (Le Bouscat-Bordeaux Nord): La députée sortante UMP Chantal Bourragué (40,22%) arrive en tête mais est talonnée par la socialiste Sandrine Doucet (39,16%). Un second tour qui s’annonce serré, avec un Front national (Catherine Bouilhet) à 8,45% et une réserve de voix équivalente à gauche.

2ème circonscription (Bordeaux-Centre) : Le député sortant Michèle Delaunay arrive largement en tête (43,5%) devant Nicolas Florian (UMP) qui obtient 34,3% des suffrages. La fille de l’ancien préfet dispose en outre de réserve à gauche (Front de Gauche + Verts : 13%). François Jay, pour le Front national, n’obtient que 5,77%.

3ème circonscription (Bègles) : Le maire de Bègles, Noël Mamère, a recueilli 51,99% des voix dès le premier tour. Il devance largement ses concurrents : 14,50% pour l’UMP, 10,76% pour le Front de Gauche et 9,21% pour le Front national (Bruno Paluteau).

4ème circonscription (Cenon) : La députée sortante socialiste Conchita Lacuey frôle l’accession directe au second tour en obtenant 49,78% des suffrages exprimés. L’UMP Anne-Lise Jacquet n’obtient que 19% des suffrages, suivi du Front national (Philippe Baconnet) avec 15,77%.

5ème circonscription (Eysines): Le député socialiste sortant, Pascale Got, obtient 45,37% des voix. Il sera opposé dimanche prochain au candidat UMP David Gordon-Krief (22,73%). Le Front National, représenté par Jacques Colombier, arrive en troisième position avec 15,40% des suffrages exprimés.

6ème circonscription (Mérignac) : La candidate socialiste (Marie Recalde) recueille 48,22% des voix. Elle affrontera le candidat du Nouveau Centre Thierry Millet (25,33%) au second tour. Le Front national, Jean-Luc Aupetit, totalise 9,99% des suffrages.

7ème circonscription (Pessac) : Le président de région, Alain Rousset,  a été réélu dès le premier tour du scrutin en obtenant 55,52% des voix. A noter le très faible score d’Amel Khattabi, la candidate de l’UMP d’origine immigrée. Le Front national (Gérard Aupetit) est sous la barre des 10%.

8ème circonscription (La Teste) : L’UMP Yves Foulon est arrivé en tête avec 38,07% des voix. Il sera opposé au second tour à la socialiste Nathalie Le Yondre, maire d’Audenge, qui a obtenu 36,05% des suffrages exprimés. Son élection dépendra de la réaction des électeurs du Front national, leur candidate, Lydie Croizier, ayant réalisé 10,76%.

9ème circonscription (Léognan) : Le socialiste Gilles Savary arrive en tête à l’issue du premier tour avec 40,88% des suffrages. Il sera opposé au second tour à l’UMP Maxime Sibé qui obtient 23,23% des voix. Dans cette circonscription, le Front de Gauche (12,38%) dépasse le Front national, Valérie Colombier ayant réalisé 11,34%.

10ème circonscription (Libourne) : Le député sortant UMP, Jean-Paul Garraud, arrive en deuxième position avec 32,22% des voix. Il est devancé par le socialiste Florent Boudié (36,96%). Le candidat de droite pourrait ici avoir le soutien du Front national (15,74% pour Anne-Christine Royal), soutien décisif dans le second tour qui s’annonce.

11ème circonscription (Saint-André de Cubzac): Il s’en est fallu de peu pour que le député sortant socialiste Philippe Plisson soit réélu dès le premier tour. Il obtient 46,56% des suffrages exprimés dans sa circonscription du Blayais. En deuxième position arrive Jean-Franck Blanc (20,33% des voix) suivi du Front national (Pierre Dinet) avec 17,16% des suffrages.

12ème circonscription (La Réole) : Dans la nouvelle circonscription de l’Entre-deux-Mers, la socialiste Martine Faure arrive largement en tête ce dimanche soir avec 43,73% des voix. Elle sera opposée au second tour à l’UMP Yves d’Amécourt qui a obtenu 28,07% des suffrages exprimés. Ce dernier ne devrait pas bénéficier des voix du Front national (Gonzague Malherbe 11,79%), parti auquel il est publiquement hostile.

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :