Les militants d’Alliance Vita manifestent contre le projet de « mariage » homosexuel

Publié le 23 octobre 2012 dans Actualités, Politique, Spécial "mariage" homosexuel

Les militants d’Alliance Vita manifestent contre le projet de « mariage » homosexuel

Plusieurs centaines de manifestants contre le « mariage » homosexuel se sont réunis aujourd’hui Place saint-Projet à Bordeaux à l’appel de l’association Alliance Vita afin de dénoncer le projet du gouvernement visant à instaurer le mariage et l’adoption pour les homosexuels.

Pour cette association pro-vie, la priorité est d’être « solidaire des plus fragiles ». « La question essentielle reste de savoir si l’Etat peut se permettre de bouleverser le couple de parents en supprimant de sa définition la parité homme-femme ». Lors de cet happening, les manifestants portaient des pancartes sur lesquelles était inscrit : « Un papa, une maman, on ne ment pas aux enfants ».

Dans un centre-ville de Bordeaux bondé, cette évènement bon enfant n’a pas manqué d’intriguer, mais a été bien perçu par les nombreux promeneurs. A noter la présence de Véronique Fayet, conseiller municipal de Bordeaux et membre du Modem.

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, , ,

Les réactions sont terminées

  • […] images des rassemblement de Dijon, de Bordeaux ou encore à Lyon (cliquez sur les […]

  • Jane
    23 octobre 2012 à 15:11 |

    Tout ceci est écoeurant et tellement honteux. Se battre contre l’égalité des droits, en voila une bien bonne pour la France.

    • ELDA
      23 octobre 2012 à 17:24 |

      Ce projet de loi est écoeurant et tellement honteux! S’opposer à la loi biologique et se coucher devant les exigences d’une ultra-minorité est une folie complète.

      • Pascal
        23 octobre 2012 à 21:02 |

        Cette ultra minorité, comme vous dites, sont vos voisins, vos collègues de travail, votre boucher, la prof de vos enfants et peut-être même un jour l’un de vos enfants ? C’est à dire qu’ils vivent, travaillent, payent des impôts, ont fait leur service militaire quand il existait, sont égaux en droits, en devoirs, en obligations comme n’importe quel autre citoyen. Ils côtisent aussi pour que vous receviez des allocations familiales, de rentrée scolaire et que vous bénéficiez de jours enfants malades et autre congé parental. Dans ce cas, il serait donc normal de les exonérer de tout cela puisque vous trouvez fou qu’ils puissent exiger d’en bénéficier ? Toujours utiliser cet argument de l’enfant est une pure hypocrisie masquant une homophobie qu’il est de plus en plus politiquement correct de taire. Un enfant c’est un père et une mère comme repère ??? Allons donc ! Quel beau repère que ces mères célibataires dont il y a un défilé d’amants successifs ? Quel beau repère que les familles recomposées tellement de fois qu’aucun enfant ne sait plus qui est le père de qui ? Quel beau repère que ces familles où le père alcoolique frappe la mère devant ses enfants ? Quel beau repère que ces adolescentes mères à 15 ans dont le compagnon tout aussi jeune fuit son rôle et qui laissent l’enfant dans une voiture pendant qu’elles vont en discothèque parce qu’elles prennent conscience qu’elles passent à côté de leur jeunesse ? Quel beau repère que ces enfants nés sous X et abandonnés à la naissance ? Quel beau repère que ces enfants élevés dans des foyers de la DDASS puis qui naviguent dans plusieurs familles d’accueil différentes ? Et pourtant … tous ces enfants ont été conçus biologiquement mais sans amour. Et si vous commenciez par vous occuper de ceux-là ?

        • Vache qui rit
          23 octobre 2012 à 23:23 |

          Je vous plains Pascal. Vous avez dû être traumatisé toute votre vie. En effet, tous les parents que vous avez rencontrés (les vôtres ?) sont des parents célibataires, des infidèles, des parents délaissant leurs enfants à la DDASS, des parents ayant conçu leurs enfants sans amour.
          En fait vous semblez défendre ce « mariage » pour vous venger de la vie.
          Mais je vous assure, la majorité des enfants est heureuse, avec des parents aimants. Désolé de vous décevoir. Mais c’est tellement simple de sortir l’argument « mieux vaut des parents homosexuels qui s’aiment que des parents hétérosexuels qui se déchirent ». Je pourrais vous rétorquer l’inverse. Mais c’est inconstructif.
          Pourquoi certains enfants n’auraient-ils plus le droit à un papa et une maman ? Pourquoi voulez-vous discriminer des enfants dès leur « naissance » ?
          Et cette question des cotisations est d’une stupidité sans nom. Vous ne comprenez rien au principe de solidarité. Avec votre raisonnement, on pourrait demander le remboursement quand on n’est pas malade, quand on est respectueux des lois, quand on a jamais été au chômage…
          Bref, sur toute votre réaction, vous nous mettez qu’une chose en avant : l’égoïsme !

          • 1Papa1Maman
            23 octobre 2012 à 23:41 |

            Vache qui rit, si vous permettez, je me resservirai de votre avant-dernier paragraphe !

            (et je rajoute que le jour où la retraite par répartition « saute », bonjour les dégâts car ceux qui n’auront pas de famille – vous savez, ces enfants qu’il a fallu élever, habiller, nourrir, consoler, instruire, distraire, transporter etc…
            Je dis ça sans vouloir blesser ceux qui sont stériles ou célibataires -je n’en excuse d’avance, mais pour rappeler que non, élever des enfants n’est ni un placement financier ni un détournement de fonds publics…

          • Pascal
            24 octobre 2012 à 13:41 |

            N’ayez aucune inquiétude pour moi, «Vache-qui-rit » (moi je m’appelle Pascal !), mes parents ne m’ont nullement traumatisé. (Un peu de respect pour eux, s’il vous plait ) Ils m’ont au contraire transmis des messages de solidarité et de tolérance. Ma vie est parfaitement construite grâce à eux et ils sont aujourd’hui, à plus de 80 ans, les heureux grands-parents de mes enfants dont l’un est homosexuel. Son ami et la famille de celui-ci sont reçus chez nous avec l’espoir (mais de toute évidence, par vos discours, on se trompe) qu’ils se construisent à leur tour avec le même bonheur que le nôtre. Je défends donc ce mariage, non pas pour me venger de la vie comme vous le dites, malgré les accidents de la vie comme tout un chacun, mais pour mettre à l’abri mon enfant et les enfants qu’il voudrait avoir s’il en manifeste le désir. Vous me plaignez ? Moi je plains vos enfants s’ils font un jour le « mauvais choix » de ne pas être hétérosexuels. (Je mets volontairement des guillemets à « mauvais choix » puisqu’il existe des personnes à l’esprit obtus (vous ?) pour penser encore de nos jours qu’un être humain fait volontairement le choix d’être homo ou hétéro ). Vous allez les rejeter ? Les contraindre à rentrer dans votre « norme » bien pensante ? Les condamner à finir leurs vies seuls ? Vous voulez me faire dire, par les exemples que je cite, que je nie l’existence d’enfants nés biologiquement dans l’amour ? Heureusement que je sais bien que non, mais ceux-ci existent pourtant bien. Mais OK, pour aller dans votre sens, je retire tous mes exemples et je ne vais en citer qu’un seul : Faire un enfant dans l’amour, c’est aussi continuer de lui en donner même s’il est « différent » par sa sexualité. Lisez donc le livre du photographe Jean-Marie Périer « Casse-toi ! Crève mon fils, je ne veux pas d’un pédé dans ma vie » où il soutient l’association « Le Refuge » à Montpellier parce que tous les jours des jeunes sont chassés par leur famille uniquement parce qu’ils sont homosexuels. Et oui, on voit encore ça en 2012 dans des familles bien … chrétiennes ! Pourquoi d’un coup, certains enfants n’ont-ils plus droit à un papa et une maman en les discriminant à la naissance de leur différence ? Alors non ! La majorité des enfants n’est pas heureuse avec des parents aimants, même si je fais l’impasse sur les exemples de mon précédent post. Désolé à mon tour de vous décevoir.
            Je me suis beaucoup amusé à la lecture de votre réaction à propos des cotisations. Ce que vous qualifiez de stupidité sans nom n’a d’égale que la vôtre qui n’avez pas saisi le second degré de ma « suggestion ». Je vous laisse y réfléchir.
            Pour finir, une petite histoire : en 2004 près de chez nous, un couple d’hommes d’une soixantaine d’années vivant ensemble depuis 23 ans. Ils n’étaient pas pacsés (d’ailleurs le pacs n’a que des avantages limités), n’estimant plus cela nécessaire à leur âge et vivant avec l’approbation (trompeuse) de leur entourage. L’un deux, propriétaire de leur maison, est tombé gravement malade et son compagnon l’a prit en charge jusqu’à son dernier souffle. Au retour des obsèques, les deux sœurs du défunt lui ont interdit l’accès avec pour argument qu’il n’était pas chez lui. C’est la fille du défunt, née d’un précédent mariage, qui l’a accueilli chez elle, se mettant à dos le reste de sa famille, le temps qu’il trouve un logement et se reconstruise difficilement.
            Continuez donc de penser que dans mes réactions, je ne mets en avant qu’une seule chose : l’égoïsme ! Vous avez tout a fait raison, j’en vois. Heureusement, d’autres comportements me le font un peu oublier.

          • Pascal
            24 octobre 2012 à 13:45 |

            N’ayez aucune inquiétude pour moi, «Vache-qui-rit » (moi je m’appelle Pascal !), mes parents ne m’ont nullement traumatisé. (Un peu de respect pour eux, s’il vous plait ) Ils m’ont au contraire transmis des messages de solidarité et de tolérance. Ma vie est parfaitement construite grâce à eux et ils sont aujourd’hui, à plus de 80 ans, les heureux grands-parents de mes enfants dont l’un est homosexuel. Son ami et la famille de celui-ci sont reçus chez nous avec l’espoir (mais de toute évidence, par vos discours, on se trompe) qu’ils se construisent à leur tour avec le même bonheur que le nôtre. Je défends donc ce mariage, non pas pour me venger de la vie comme vous le dites, malgré les accidents de la vie comme tout un chacun, mais pour mettre à l’abri mon enfant et les enfants qu’il voudrait avoir s’il en manifeste le désir. Vous me plaignez ? Moi je plains vos enfants s’ils font un jour le « mauvais choix » de ne pas être hétérosexuels. (Je mets volontairement des guillemets à « mauvais choix » puisqu’il existe des personnes à l’esprit obtus (vous ?) pour penser encore de nos jours qu’un être humain fait volontairement le choix d’être homo ou hétéro ). Vous allez les rejeter ? Les contraindre à rentrer dans votre « norme » bien pensante ? Les condamner à finir leurs vies seuls ? Vous voulez me faire dire, par les exemples que je cite, que je nie l’existence d’enfants nés biologiquement dans l’amour ? Heureusement que je sais bien que non, mais ceux-ci existent pourtant bien. Mais OK, pour aller dans votre sens, je retire tous mes exemples et je ne vais en citer qu’un seul : Faire un enfant dans l’amour, c’est aussi continuer de lui en donner même s’il est « différent » par sa sexualité. Lisez donc le livre du photographe Jean-Marie Périer « Casse-toi ! Crève mon fils, je ne veux pas d’un pédé dans ma vie » où il soutient l’association « Le Refuge » à Montpellier parce que tous les jours des jeunes sont chassés par leur famille uniquement parce qu’ils sont homosexuels. Et oui, on voit encore ça en 2012 dans des familles bien … chrétiennes ! Pourquoi d’un coup, certains enfants n’ont-ils plus droit à un papa et une maman en les discriminant à la naissance de leur différence ? Alors non ! La majorité des enfants n’est pas heureuse avec des parents aimants, même si je fais l’impasse sur les exemples de mon précédent post. Désolé à mon tour de vous décevoir.
            Je me suis beaucoup amusé à la lecture de votre réaction à propos des cotisations. Ce que vous qualifiez de stupidité sans nom n’a d’égale que la vôtre qui n’avez pas saisi le second degré de ma « suggestion ». Je vous laisse y réfléchir.
            Pour finir, une petite histoire : en 2004 près de chez nous, un couple d’hommes d’une soixantaine d’années vivant ensemble depuis 23 ans. Ils n’étaient pas pacsés (d’ailleurs le pacs n’a que des avantages limités), n’estimant plus cela nécessaire à leur âge et vivant avec l’approbation (trompeuse) de leur entourage. L’un deux, propriétaire de leur maison, est tombé gravement malade et son compagnon l’a prit en charge jusqu’à son dernier souffle. Au retour des obsèques, les deux sœurs du défunt lui ont interdit l’accès avec pour argument qu’il n’était pas chez lui. C’est la fille du défunt, née d’un précédent mariage, qui l’a accueilli chez elle, se mettant à dos le reste de sa famille, le temps qu’il trouve un logement et se reconstruise difficilement.
            Continuez donc de penser que dans mes réactions, je ne mets en avant qu’une seule chose : l’égoïsme ! Vous avez tout a fait raison, j’en vois. Heureusement, d’autres comportements me le font un peu oublier.

          • Vache qui rit
            24 octobre 2012 à 14:18 |

            Allez en 5 minutes. Sur l’ensemble de vos réactions vous soutenez ce « mariage » pour un droit aux alloc, pour se protéger en cas décès,… mais ce sont les enfants qui sont en jeu, pas votre petit plaisir ou celui de votre enfant (bien que son désir soit légitime).
            Mais quand je vous parle d’une discrimination à la naissance, vous contournez la question avec une autre question.
            Et aussi. Je fais la distinction, moi, entre être homosexuel et revendiquer des droits que la nature a refusés.
            C’est marrant, la totalité des homosexuels que je côtoie réclament un droit à vivre leur différence dans la tranquillité. Vous, vous voulez que la société s’adapte à votre besoin de confort et de réconfort.
            Je suis d’accord avec vous pour dire qu’il y a des gens très bien chez les homosexuels (comme partout) mais cela ne change rien à la question.
            Par ailleurs, à propos de vos « suggestions », j’ai qualifié celles-ci de stupidité. Comme vous n’avez pas aimé ma réflexion, vous ne répondez une nouvelle fois pas à la question et vous m’insultez. C’est un grand classique, quand on veut éviter le débat d’idées, on insulte et dévalorise la personne. C’est plus simple que de s’attaquer au fond.
            Allez assez perdu de temps…

          • Pascal
            24 octobre 2012 à 18:50 |

            Je me préparais à vous répondre, mais finalement, je me demande avec votre « allez, assez perdu de temps » méprisant, qui dévalorise et insulte le plus l’autre ?

        • 1Papa1Maman
          23 octobre 2012 à 23:25 |

          @Pascal : si vous aviez écouté les discours, lu les tracts, vous auriez constaté tout de suite que Vita se désole du délitement de la famille, le tout au détriment de l’enfant, personne n’est dupe et VITA le constate TOUS LES JOURS, elle qui accompagne des milliers de familles dans ses services d’écoute.
          DONC JUSTEMENT merci de ne pas en rajouter en privant Délibérément un enfant d’un père et d’une mère.

          Quant à l’égalité devant le mariage, elle existe déjà. Vous êtes majeur, célibataire ou pacsé ou concubin ? Vous rencontrez une femme majeure, pas de votre famille, pas mariée ? Vous êtes libre de l’épouser si elle le souhaite, ça l’Etat ne peut pas vous le refuser. Il y a égalité. Les individus sont parfaitement égaux devant la Loi.

          Par contre, ne créons pas des situations où un enfant, adopté par un ménage homosexuel, se posera à vie des questions sur « en quoi j’ai fauté, on m’a privé/jugé indigne d’avoir un père et une mère ».

          Signé : une femme mariée, mère de famille, qui paye ses impôts (en hausse !), vit chichement et doute d’avoir une retraite car le déficit du renouvellement des générations se fait de plus en plus sentir et que le système par répartition la pénalise (cotiser jusqu’à 30 ans pour les autres, alors qu’en retour, les allocations, c’est 100/200 euros par enfant et pas si longtemps que ça).

          • Heevy
            24 octobre 2012 à 21:53 |

            Merci Pascal d’essayer (vainement) de raisonner des gens qui, sous couvert de protéger des enfants, de défendre les lois d’une nature qu’il ne connaissent pas, tentent de contrôler la vie et les actes d’autres individus, sans doute par peur et par ignorance de la chose.
            Premièrement, l’homosexualité est une orientation qui, comme l’a dit Pascal, ne se fait pas par choix, de même que la préférence d’une couleur, d’un genre musical où d’un courant artistique. Je pense pour ma part que l’homosexualité, la bisexualité ne constituent pas uniquement une orientation sexuelle, mais aussi une affinité particulière avec une personnalité. Une femme peut aimer une autre femme non pas uniquement pour des raisons sexuelles, mais plutôt pour son esprit féminin, son caractère, et en général être plus attirée par des femmes pour ces raisons là (Il en est évidemment exactement de même pour un homme).
            C’est donc une orientation qui est à la fois physique et intellectuelle.
            Le mariage pour tous est donc nécessaire pour garantir une égalité sur tous les plans.

            Vous mentionnez des homosexuels qui selon vous voudraient vivre leur « différence » ?
            Différence par rapport à quoi ? En quoi est-ce que l’homosexualité est une différence sinon une autre facette de la sexualité (Et par sexualité j’entends bien les deux aspects, physique et mental.) ?

            La différence se créée par rapport à une norme, hors je ne vois pas comment on peut considérer l’hétérosexualité comme une norme.

            A cela, vous m’avancerez probablement l’argument que la nature a fait en sorte que seuls l’homme et la femme puissent se reproduire.
            En fait, la science à prouvé que l’évolution est la suite d’accidents, de mutations génétiques et d’adaptation. Dans un milliard d’années, peut-être que les hommes pourront procréer avec les hommes, et les femmes avec les femmes.

            Concernant les enfants, vous prétendez vouloir les protéger, leur assurer une stabilité, un développement normal.

            De quels études, de quelles recherches tenez vous ces informations ?
            Qui avez vous consulté ?
            Beaucoup de psychologues et de psychiatres vous répondront que ce n’est pas fondé.
            Etant donné que les couples homosexuels n’ont pour l’instant pas le droit d’élever des enfants, vous ne pouvez pas dire qu’ils le feront mal.

            De plus, nombre de couples homosexuels se préoccupent également du futur développement de leurs enfants et savent qu’une personnalité masculine / féminine est nécessaire. Mais celle-ci peut tout à fait être représentée par un autre membre de la famille (Un oncle, une tante, une grand-mère ou un grand père de l’enfant, voire un ami proche, ou même, pourquoi pas, un tuteur assigné, de même que les orphelins.), fait qui est appuyé par de nombreux experts psychiatriques et psychologues.

            Ce que l’on demande, ce n’est pas l’égalité au sens où nous voulons les même droits que vous, c’est à dire pouvoir se marier avec quelqu’un du sexe opposé. C’est pouvoir se marier avec la personne qu’on aime. C’est ça l’égalité.

            Je suis autant attiré par les femmes que par les hommes, je ne désire pas forcément me marier, et si oui, pas forcément avec un homme, mais je voudrais pouvoir le faire si j’en ai un jour envie.
            Or, pour l’instant, je ne le peux pas, et ce n’est pas normal.

    • Vatourin
      23 octobre 2012 à 17:46 |

      Vous savez, priver artificiellement un enfant d’un papa ou d’une maman ce serait une discrimination, une inégalité. On nous parle d’égalité, mais c’est justement au nom de l’égalité entre les enfants qu’il faut se mobiliser.

    • Vache qui rit
      23 octobre 2012 à 23:31 |

      Moi, je suis pour que tous les enfants aient droit à un papa et une maman. Mais d’autres, des soi-disant bien pensants, ont décider de leur supprimer ce droit fondamental.

      • standbyme
        26 octobre 2012 à 18:03 |

        C’est bien beau de défendre ses valeurs, derrière les droits des enfants. C’est bien beau de dire que l’on va priver un enfant, d’un papa ou d’une maman. Mais avez vous posez la question à des enfants ou même à des jeunes adultes qui n’ont pas eu de père ou de mère ? Histoire de savoir ce qu’ils en pensent.
        De plus, qui sommes nous pour dire si oui ou non ce couple de parents hétérosexuels seront de bien meilleurs parents que des parents homosexuel. Surtout que tous les jours on rencontre des gamins qui baignent dans la violence. De plus, avons nous demandé à des enfants et des jeunes adultes de parents homosexuels ce qu’ils en pensent ? J’en ai connu quelques uns qui ont parfaitement réussi leur vie, sont hétéros, ils ont des enfants. Je pense que c’est plutôt à eux de donner leur avis.

        • esprit libre
          26 octobre 2012 à 23:36 |

          Il y a quantité d’enfants orphelins, abandonnés, pupilles ou dont le père a été tué à la guerre, mais ils le savent et le comprennent même dans la douleur… et ce sont généralement les enfants qui n’ont pas connu leurs parents ou l’un d’eux qui sont le plus en demande que l’on respecte les droits de l’enfant.
          Maintenant, pour la question de savoir qui est bien « comme parents », pourquoi parlez-vous de leur sexualité ? Ce n’est pas la vie sexuelle de tel ou tel dont on s’occupe mais de savoir qui est le père et qui est la mère. Et, avec un tel projet de loi, il y aurait des géniteurs d’un côté écartés et des faux-parents de l’autre, parfois successifs au gré des changements de compagnons. Et il semble que tout enfant nait d’un père et d’une mère, sauf à croire aux cigognes qui déposent des bébés.

          • standbyme
            27 octobre 2012 à 16:16 |

            des géniteurs écartés ? Je ne savais pas que des personnes gays ne pouvaient pas être géniteurs. Et parfois successifs au gré des changements de compagnons ? Cela sous entends donc qu’un couple homosexuel est plus volage qu’un couple hétérosexuel. Stoppons là les clichés. Les femmes qui vient seul et qui font des enfants grâce à des donneurs, on s’occupe de savoir si l’enfant à un père ? Je ne pense pas. Elles ont le droit de le faire et on ne dit rien. Par contre un couple d’homme ou de femme qui désire le faire c’est choquant. Si les 2 couples se rencontrent pour avoir un enfant ensemble qu’est ce qu’il choquerait cette fois ? Ce ne sera plus le fait que l’enfant est un papa et une maman.

    • QFJMP
      24 octobre 2012 à 14:32 |

      Donc, si l’on vous suit bien, Jane, Elda, Pascal, comme il y a des enfants avec deux jambes qui sont malheureux, et des enfants avec une seule jambe qui sont heureux, il faut couper une jambe aux enfants d’entrée de jeu?
      Vous marchez sur la tête – en tout cas certainement pas sur vos deux jambes.

    • Nathalie
      24 octobre 2012 à 19:30 |

      qui vous prive de quel droit ?
      Si vous êtes un homme, vous avez le droit d’épouser une femme
      Si vous êtes une femme, celui d’épouser un homme

      COMME TOUT LE MONDE DANS CETTE SOCIETE !

      Arrêtez de pleurnicher en racontant des bêtises.

  • hélène
    23 octobre 2012 à 16:35 |

    A noter en début d’après-midi le commentaire hilarant et passablement orienté (sexuellement?) de la voix off d’un reportage de BFM sur la manif All Vita à la Défense à Paris : « Nous avons rencontré des gens choqués par cette manifestation. » Lol, ils ont du beaucoup les chercher. Ou alors ils les ont inventé, ils ne sont pas à ça près.

  • […] . INFOS BORDEAUX : Les militants d’Alliance Vita manifestent contre le projet de « mariage » homosexuel […]

  • droopys gotta gun
    23 octobre 2012 à 17:44 |

    Ils ont fait la même choré qu’au Mans ?

    http://youtu.be/xabyRtznFNk

    J’ai beau ne pas être particulièrement favorable aux desseins du gouvernement, j’ai failli m’étouffer de rire. Ou de honte que la famille dans sa forme immémoriale soit défendue d’une manière aussi stupide. Et encore, le terme stupide est poli pour cette odieuse mascarade…

    • 1Papa1Maman
      23 octobre 2012 à 23:30 |

      @droopys gotta gun
      Ben c’est pas l’avis de la majorité des badauds…

      Mais je suis d’accord avec vous : être dans une situation aussi critique dans notre pays qu’on en soit à défendre ce qui tombe pourtant sous le sens : il faut un papa et une maman pour faire un enfant.
      Ils y en a qui arrivent à nous faire croire le contraire via des fictions.

      Bon, allez, pour rire, ils n’allaient quand même pas prendre un homme et une femme et leur faire faire l’amour !!!

  • Marc
    23 octobre 2012 à 17:58 |

    On m’a parlé d’une grande manifestation à Bordeaux le 8 décembre contre le mariage homo. Quelqu’un a des infos plus précises ?

    • 1Papa1Maman
      23 octobre 2012 à 23:31 |

      Jamais vu passer cette date, vous avez dû confondre.

  • sylvain
    23 octobre 2012 à 19:54 |

    je suis choqué par cette manifestation et surtout par ces commentaire de personnes intolérantes. il vaut deux papas ou deux mamans qui aiment que un papa et une maman complètement con et intolérants

    • Vache qui rit
      23 octobre 2012 à 23:28 |

      Mieux vaut un papa et une maman qui s’aiment que deux papas ou deux mamans qui veulent imposer à toute la société ce que l’on doit penser ou pas.

      Et c’est marrant ces gens qui sont choqués de voir des gens qui ne pensent pas comme eux. On peut se demander qui sont les intolérants ?

  • esprit libre
    23 octobre 2012 à 23:06 |

    Un vent d’air frais et tonique ! Leur slogan est très juste : « On ne ment pas aux enfants ». Les gens en ont marre qu’on essaie de leur faire croire que les bébés ne naissent pas d’un homme et d’une femme et autres histoires de cigognes à dormir debout !
    Surtout, la tentative de passer en catimini ce projet de loi contre la nature est en train d’échouer. On a voulu empêcher tout débat mais les gens prennent la parole, ne se laissent pas faire, font circuler les pétitions, exigent des états généraux et une vraie démocratie participative !
    Allez, de l’air !

    • 1Papa1Maman
      23 octobre 2012 à 23:33 |

      Oui, c’est exactement ça, esprit libre.
      Vita a très bien compris que les messages passent par les images et des slogans brefs et percutants.
      On ouvre ENFIN le débat, ouf, il était temps.

  • Ethan
    23 octobre 2012 à 23:17 |

    Cette haine de l’autre me fait bcp de peine en tant qu’homo et en tant que citoyen. J’ai envie de fonder une famille et j’aime un homme, pourquoi m’interdire ou m’empêcher d’avoir les mêmes droits que la majorité juste parce que ma façon d’aimer est différente de la majorité? Pourquoi m’enlever cette envie d’être père et plus tard grand père? Pourquoi tant de haine? Comment ce genre de manifestation peut être autorisée? Elle devrait être interdite comme les manifestations de groupes racistes et xénophobes …

    • VASELINE
      24 octobre 2012 à 09:30 |

      Snif, snif, cela sent la merde pour ce projet de loi non ?

    • Vache qui rit
      24 octobre 2012 à 14:25 |

      Mais il faut arrêter ! Vous avez le droit de vous marier comme tout le monde ! Sauf que, comme tout le monde, vous devez vous marier avec quelqu’un du sexe opposé. On est tous égaux !
      Vous osez parler de « haine » ? parce que privilégier l’enfant par rapport aux adultes c’est de la haine ?
      Et pourquoi vouloir interdire d’expression vos opposants ? Seriez-vous un adepte de la dictature ?

    • K.
      24 octobre 2012 à 14:35 |

      >Cette haine de l’autre me fait bcp de peine en tant qu’homo et en tant que citoyen.
      Désolé d’ouvrir ma gueule quand j’ai un truc à dire. Ais-je le droit de dire que pour faire naitre des enfants, faut une femme et un homme?

      > J’ai envie de fonder une famille et j’aime un homme, pourquoi m’interdire ou m’empêcher d’avoir les mêmes droits que la majorité juste parce que ma façon d’aimer est différente de la majorité?
      Vos envies comme les miennes ne constituent en rien la base de la reflexion. D’ailleurs, tout le monde s’en fout de *mes* envies, y comprend le code civil à ce sujet.
      Couchez avec un homme si vous le désirez, on s’en tamponne un peu.
      Votre « façon d’aimer » ne constitue pas ce qui dérange, ce qui dérange (révolte est un meilleur mot) est votre volonté d’imposer votre volonté à des enfants et de réclamer la même protection par la société que celle recue par les gens apte à donner un environnement complet car pourvue d’une différenciation sexuée.

      >Pourquoi m’enlever cette envie d’être père et plus tard grand père?
      Cette obsession pour vos envies…

      >Pourquoi tant de haine?
      Ou ça? Dire qu’un enfant a besoin de l’altérité sexuel parental, c’est de la haine?

      > Comment ce genre de manifestation peut être autorisée? Elle devrait être interdite comme les manifestations de groupes racistes et xénophobes …
      Vous faites une demande en préfecture pour user du droit à manifester et c’est bon.
      C’est chiant la démocratie, non? Quand les gens disent ce qu’ils pensent, et qu’en plus c’est pas progressiste, quelle folie! Osez la démocratie un jour, vous rigolerez, mais ptet jaune.

      • VASELINE
        24 octobre 2012 à 15:49 |

        Prétexter l’amour comme fondement juridique à la légalité d’un mariage est d’une connerie absolue.

        J’aime mon chien, mes poules, ma plante verte et plusieurs femmes à la fois.

        Pourquoi ne pas me marier avec tout cela à la fois alors que je les aaaiiiimmeeeeuuuuu ???

    • QFJMP
      24 octobre 2012 à 14:40 |

      Mais enfin Ethan, où avez-vous vu de la haine dans les happenings de Vita? Vous avez le droit de ne pas être d’accord, MAIS les manifestants de Vita ont EXACTEMENT LE MEME DROIT. La liberté d’expression fait partie des droits de l’homme. Les 63% d’opposants au projet du gouvernement n’attaquent nullement les homosexuels, ils défendent l’enfant. Vous vous sentez attaqués à tort. Je comprends bien que ce soit une souffrance que de ne pas pouvoir fonder de famille, et je ne doute pas que vous soyez capable d’aimer un enfant, mais le schéma « familial » que vous envisagez ne peut pas être source d’épanouissement pour un enfant, qui plus est un enfant abandonné ou orphelin. Les enfants adoptés aujourd’hui adultes luttent également contre le projet du gouvernement. Ouvrez les yeux et n’exigez pas l’impossible.

  • 1Papa1Maman
    23 octobre 2012 à 23:37 |

    Ethan, votre message respire la tolérance, c’est fou. Vous auriez fait une magnifique carrière au KGB !

    De quels droits parlez vous ? des droits DE l’enfant ou des pseudos droits A l’enfant ?

    Pourquoi un enfant n’aurait-il pas droit à un papa et une maman ? Vous n’avez pas des personnes adoptées dans votre entourage ? pourquoi leur interdire ou les empêcher d’avoir les mêmes droits que la majorité ?

  • Ethan
    24 octobre 2012 à 00:08 |

    Vous ne devez pas connaître d’homosexuels pour ne pas leur faire confiance de la sorte… Je peux vous assurer que mes proches, mes parents, mes amis, mes collègues, mes voisins savent que je suis tout à fait capable d’élever un enfant… Il aura la présence de sa grand mère, de sa tante, de son institutrice si le besoin d’un référent femme se fait sentir… Je croyais que le message de l’église était un message de paix et d’amour… Je pense que l’amour est l’élément important que je peux donner à un enfant plus que bcp de parents qui laissent leurs enfants livrés à eux mêmes… Je veux transmettre mon savoir mes valeurs mes principes à mon enfant… Je veux être père comme beaucoup… Je ne vois vraiment pas où est le mal

    • Lothaire
      24 octobre 2012 à 11:06 |

      Ethan, de très nombreux homosexuels ont eu des enfants avant vous. Prenons pour simple exemple, le père de l’actuel directeur du Trésor …
      Mais au contraire de votre fanatisme comunautaire et de votre haine de l’autre, ceux-là ne s’étaient jamais mis en tête de les priver de leur mère biologique par simple caprice …

  • Mauvais esprit
    24 octobre 2012 à 00:34 |

    @ethan et aux autres bobos
    Je ne sais pas si vos parents vous l’ont dit mais deux hommes ensemble ça ne peut faire un enfants …
    Avoir des enfants n’a jamais était un droit pour personne mais c’est la conséquence de l’alliance d’une femme et d’un homme et non pas de deux hommes ou de deux femme. Choisir votre sexualité est un droit mais de ce choix la nature vous donne la possibilité d’avoir ou non des enfants.

  • BOUBERT
    24 octobre 2012 à 09:56 |

    il est curieux de parler de couple Homo. La confusion des mots. Un couple me paraît être par nature hétéro.
    Par ailleurs le droit à l’enfant n’existe pas. Est ce pour soi que l’on veut avoir des enfants? ou pour eux?

  • Baudoin
    24 octobre 2012 à 14:11 |

    Petit rappel aux lois socialistes : il y a une loi sur la parité pour les élections maintenant, donc si nos gouvernants veulent vraiment politiser la famille, ce qu’ils sont en train de faire, il se doivent de respecter la loi sur la parité : un papa et une maman.

    • Vache qui rit
      24 octobre 2012 à 14:19 |

      Bien vu !

    • standbyme
      30 octobre 2012 à 17:42 |

      S’il faut absolument un papa et une maman pour l’équilibre d’un enfant, pourquoi laisser le droit au femme seule de faire un bébé via une banque de sperme ? Parce que là on sort aussi du cadre d’une famille « normale ». Et pour les pères qui partent avant la naissance et qui ne donnent plus de nouvelle, que fait-on de l’enfant ? Il n’aura plus non plus une famille « normal ». Et me dites pas qu’il aura toujours sa maman hein. Parce que dans un couple homo, il aurait également son papa ou sa maman, voire les deux. Et oui les 2 c’est possible. Mais peut-être que certaines situations n’ont pas été envisagées pour que tout le monde soit content.

  • Mauvais Esprit
    24 octobre 2012 à 15:06 |

    Deux petites questions me chagrinent :
    – il est scandaleux que la médecine n’ait pas trouvé un moyen pour permettre aux homos hommes de faire des enfants ensemble. Est ce qu’une association à prévu de porter plainte pour discrimination contre l’ordre des médecins?
    – il existe des « trouples » composés de 3 personnes (HHH, FHH, FFH ou FFF). Pourquoi le projet de loi ne leur accorde pas le mariage tant qu’on y est?

    • esprit libre
      24 octobre 2012 à 16:15 |

      Pour vous répondre car vous n’avez pas « mauvais » esprit !!!
      – Il n’y a pas à donner « un moyen » de « faire des enfants » : un enfant n’est pas un dû – ce « droit à l’enfant », en fait, « marchandise » l’enfant. Des apprentis-sorciers veulent jouer avec les lois de la nature.
      – Le projet de loi préparé par les apprentis-sorciers dans leur chaudron aurait à modifier les livrets de famille de tous les enfants pour les affubler de « parent 1 », « 2 » et même « 3 » pour les potentielles victimes de soi-disant « mariages » de personnes de même sexe… enfants qui, forcément, auraient un papa ou une maman quelque part dans cette filiation artificielle.
      Nous sommes tous concernés par ces bricolages de la filiation, prenons la parole que l’on veut museler !

  • Ethan
    24 octobre 2012 à 20:22 |

    De toute manière, essayer de convaincre des extrémistes était de ma part un peu utopiste. Ce site est clairement extrémiste (article renvoyant vers fdesouche etc.) Je suis rassuré de voir au quotidien que des gens de tout âge et tout milieu social soutiennent cette loi. Qui passera comme Espagne. Je suis désolé pour vous. La majorité des français ont voté pour un parti, un programme. Et les sondages indiquent clairement que les français sont pour. Heureusement que les mentalités évoluent et ont permis l’abolition de l’esclavage, de la peine de mort, le droit de vote des femmes etc…Je vais prier pour vous, en espérant que dieu pardonne vos messages haineux.

    • K.
      24 octobre 2012 à 23:29 |

      Sens de l’histoire et « haineux » dans toutes vos sentences, accusation ad-hominem, incompréhension politique et insultes à tout bout de champ.
      j’aime bien discuter avec un homme de main de la Tolérance, c’est sympa.

  • esprit libre
    24 octobre 2012 à 23:51 |

    Le plus extraordinaire est que l’on tente de faire passer sans débat ce projet de loi qui va contre la nature, bricole la filiation et créerait de graves discriminations entre les enfants dont certains auraient une filiation falsifiée et seraient privés par une loi inhumaine de l’un de leurs parents biologiques.
    Donnons la parole au peuple, exigeons le débat, exigeons des états généraux !
    http://www.tous-pour-le-mariage.fr/
    Et pour ceux qui ont du coeur, regarder cette video courte et vraie :
    http://www.dailymotion.com/video/xu0d76_bonne-fete-m_news

  • Claude Vranais
    25 octobre 2012 à 08:41 |

    mariage: union légale d’un homme et d’une femme larousse édition de 1954 en ce temps la peut-etre rédigé par des débilles mentaux!.
    mais pour moi simple primate primaire est toujours d’actualité j’ai 70 ans j’ai cotoyé beaucoup de monde sous beaucoup de lattitudes et méme dans les rares pays ayant légalisé le mariage des homosexuels les fondamentaux sont restés. Je n’ai rien contre les homosexuels Masculins ou Féminins mais et de l’avis de beaucoup d’entre eux sont contre ce non sens que l’on leur accorde les avantages des hétéros est une chose que l’on baffoue les institutions millaimaires en est une autre et depuis la nuit des temps l’homosexualité existe dans le monde entier et dans toutes les civilisations. Ce n’est que depuis quelques années que de pseudos intellectuels ((bien sur de gauche un intello l’étant de facto)on trouvé ce dérivatif pour ce mettre en avant!!!