Une association musulmane drague les patriotes français

Publié le 28 mars 2012 dans Actualités, Politique, Presse

Une association musulmane drague les patriotes français

Connait-on l’entourage de Tareq Oubrou, imam de Bordeaux, à qui Alain Juppé voudrait confier les clefs d’une mosquée cathédrale ?   Nos confrères du journal Minute, dans le dernier numéro paru ce matin, publient une enquête intitulée « Offensive musulmane sur les patriotes français ». Celle-ci porte sur l’association Fils de France, crée en décembre 2011 et présidée par un des proches de de l’imam de Bordeaux, Camel Bechikh.

Bien connu de nos lecteurs pour avoir participé au dernier congrès du Front national à Tours, mais aussi pour être le responsable des scouts musulmans en Aquitaine, « cet intellectuel qui manie à merveille la dialectique » fait l’objet d’un long portrait où l’on y découvre ses nombreuses amitiés « antisionistes ». Membre de  la très sulfureuse UOIF (Union des Organisations Islamiques de France), celui-ci tente de draguer de nombreuses personnalités de droite. Le Front national fait aussi partie de ses cibles.

Extrait du dossier consacré à cette tentative d’entrisme dans la « droite nationale ».

« Ce vendredi 9mars, à l’espace Saint-Martin à Paris, ce n’était pas l’affluence des grands jours. Une  centaine de personnes seulement s’étaient déplacées pour assister, dans une salle bien trop grande, au lancement de Fils de France. Dans l’assistance, une petite moitié d’Européens, convertis à l’islam ou compagnons de route du combat mené par cette frange de musulmans au discours patriotique très étudié… Sur l’estrade, quatre personnalités étaient alignées: le recteur de la mosquée de Bordeaux, Tareq Oubrou; le père Michel Lelong, 87 ans et toujours la même obstination à mener le plus loin possible « le dialogue islamo-chrétien »; le médiatique Robert Ménard; Ghaleb Bencheikh, présentateur de l’émission dominicale Islam sur France 2. Comme maître de cérémonie, en qualité de président de Fils de France, Camel Bechikh. Et comme invité d’honneur, Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la République (DLR) et candidat à la présidence de la République. Jean-Pierre Chevènement, également invité, n’avait pas donné suite. Parce que, ancien ministre de l’Intérieur, il savait à qui il avait vraiment affaire? ». La suite sur Minute numéro 2557

Crédit photo : Saphirnews

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, , , ,

Les réactions sont terminées

  • haize
    28 mars 2012 à 16:49 |

    je suis contre toutes ces operations de charme qui doivent cacher bien d’autres choses:mais j’espere que le front national ne va pas entrer dans la combine:a droite comme a gauche rien ne me surprend car il y a des dessous que l’on ignore

  • Claude Vranais
    29 mars 2012 à 06:15 |

    a la péche aux voies voies voies, je suis pret a parié que ce sont le front de gauche et le PS qui vont tendre une main aceuillante a ce nouvel attrape bobos 100 voies par ci par la méme si elles sont données par des merah en pussance on ne les refusent pas chez ces gens la!!!

  • Celtibère
    29 mars 2012 à 13:18 |

    Espérons que les « vrais » patriotes refuseront tout contact avec ces mahométans dont l’unique but est de soumettre la nation à leur religion.

    • Abdellatif
      12 mai 2012 à 03:08 |

      Cher ou chère Celtibère,

      Pas besoin de vous soumettre à la « religion des mahométans », vous êtes déjà soumis au capitalisme et à la loi des marchés outre atlantique.

      Etre patriote c’est défendre et servir la France en toutes circonstances. Quand on voit comment certains l’ont servi en 39-45, je suis pressé de voir commet certains soi disant patriotes défendre la nation quand on sera au bord du gouffre.

      A bon entendeur salut!!!

  • Ludo
    29 mars 2012 à 14:43 |

    Patrie signifie « terre de nos pères » si je ne me trompe.

    Comment ces types qui ont abandonné la terre de leurs pères peuvent-ils venir nous parler de patriotisme ?

    • Abdellatif
      12 mai 2012 à 17:06 |

      Je te rassure Ludo, cela fait longtemps que le patriotisme a foutu le camp.

      Regarde bien qui est convoqué en Allemagne le soir du 16 mai prochain? Comme l’avait été son prédécesseur en 2077 🙂

      Ce Camel Bechikh te parle de patriotisme civique, ce qui est en fait du folklore puisque toutes les décisions stratégiques (économie) se prennent à Wall Street, Bruxelles et la City.

      POUR LE RESTE LES US DICTENT ET LE QUAI D’ORSAY SUIT COMME UN TOUTOU QUI FAIT LA TÊTE.

      En définitive ce sont bien les français de souche qui ont abandonné les valeurs de leurs aïeux et c’est bien pire que d’abandonner la terre de ses pères…..

      La révolution bourgeoise de mai 68 ça vous dit quelque chose? Quand De Gaulle a du prendre la porte lui qui a tant fait pour la France et son honneur….

  • Marc
    30 mars 2012 à 13:55 |

    A propos de Camel Bechikh, celui-ci était l’invité de Robert Ménard sur Itélé.

    http://www.itele.fr/emissions/chronique/menard-sans-interdit/video/25470

  • Jean-jean
    2 avril 2012 à 15:07 |

    Qui sait si l’inconnu qui dort sous l’arche immense,
    Mêlant sa gloire épique aux orgueils du passé
    N’est pas cet étranger devenu fils de France
    Non par le sang reçu mais par le sang versé ?