UOIF : Vers une prise de conscience d’Alain Juppé ?

Publié le 29 mars 2012 dans Actualités, Politique, Vidéo

UOIF : Vers une prise de conscience d’Alain Juppé ?

Quatre prédicateurs étrangers, invités au congrès de l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF) organisé au Bourget au mois d’avril prochain, ont été interdit d’entrée en France, en raison de leurs propos qui, « dans le contexte actuel représentent un fort risque de troubles à l’ordre public ».

Dans un communiqué de presse, Alain Juppé, ministre des affaires étrangères rajoute également: « Nous regrettons que l’UOIF ait en outre choisi d’inviter Tariq Ramadan, ressortissant suisse, dont les positions et les propos sont contraires à l’esprit républicain, ce qui ne rend pas service aux musulmans de France ».

Le maire de Bordeaux prend-il donc soudainement conscience du discours des islamistes, ou est-ce une posture à quelques semaines des élections présidentielles ? Pourtant, quand l’imam de Bordeaux, membre de l’UOIF, a reçu en grande pompe Tariq Ramadan à Bordeaux au Palais des Congrès (photo), aucun regret ne fut exprimé.

Parmi les intégristes indésirables, on retrouve l’égyptien Safwat Al Hijazi (interdit de présence au Royaume-Uni pour apologie du terrorisme et appel au meurtre) qui était à la tribune au coté de l’imam de Bordeaux et d’autres sulfureuses personnalités le 25 juin 2010 à l’occasion de la rencontre annuelle des musulmans de l’Est. Qui avait dénoncé cette proximité ? Sûrement pas Alain Juppé qui déclarait à propos de Tareq Oubrou : « il défend absolument les valeurs de la République », et « est parfaitement en ligne avec ce que nous défendons » !

Depuis plusieurs jours, un certain nombre de personnalités demandent l’interdiction de ce congrès islamiste. Dernier en date, le chroniqueur du Figaro, Yves Thréard qui s’interroge : « Pourquoi le gouvernement n’interdit pas tout simplement, et définitivement, ce congrès islamiste du Bourget ? Il en a les moyens. Pourquoi ne surveille-t-il pas d’un peu plus près les activités de l’UOIF ? ».

En Gironde ce courant des frères musulmans contrôle les principales mosquées du département, dont celles de Cenon et de Bordeaux. Il est un interlocuteur privilégié des pouvoirs publics. Jusqu’à quand ?

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, , , , ,

Les réactions sont terminées

  • normand
    30 mars 2012 à 08:57 |

    Monseigneur Ricard va-t-il également enfin comprendre qui est ce Tarek Oubrou ? Un islamiste dont les partisans éliminent progressivement les coptes d’Egypte.

    • Ludo
      30 mars 2012 à 10:37 |

      Excusez moi mais Monseigneur Ricard n’a rien à voir avec ce personnage…

  • Gargamel
    30 mars 2012 à 11:38 |

    Le titre de cet article relève-t-il d’une fausse naïveté ? Comme si les décisions récentes du gouvernement purement électoralistes pouvaient nous faire croire que des pantins comme Juppé ont décidé d’abandonner le clientélisme.

  • Marc
    30 mars 2012 à 13:26 |
  • thierry37
    30 mars 2012 à 21:24 |

    enfin la France se reveille . tout ici est permis toleré et meme subventionne
    ou les memes liberteset aides financierres n Libye,dubai, arabie saoudite, Iran, Koweit
    no comment

  • Nathalie
    1 avril 2012 à 18:15 |

    La demoiselle, planquée dans la petite rue qui longe l’église St Eloi, et où tous les chiens viennent pisser et caguer, qui beuglait « laïcité dans l’espace public ! » pendant la procession traditionnelle, qui se pratique depuis des siècle en France chaque année dans chaque paroisse, de la messe des Rameau, qui ouvre la période de la Semaine Sainte, aurait pu montrer son museau, peu être pas trop propre, comme une courageuse qui assume son propos, à visage découvert, comme une adulte qui sait ce qu’elle dit, debout, et non pas comme un adolescente en pleine crise d’hormones et d’acné.
    Donc, l’adolescente, en crise hormonale, saura que cette procession était bien autorisée de façon légale, mais non pas sa manifestation, et surtout, si elle sait lire, chercher dans le dictionnaire la définition du mot « laïcité » qui ne signifie nullement « athéisme » qui seul aurait droit de citer dans l’espace public, et qu’en bonne tenante droitdelhommiste, elle aura à cœur de relire l’article 18 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.
    Enfin, elle sera empressée tout aussi bien à aller meugler devant une mosquée de son choix, et ne voulant pas faire de jaloux, elle pourra choisir tout aussi bien la synagogue. On verra alors ce qu’il en sera. A bon entendeur, salut.

    • minimaus
      1 avril 2012 à 18:38 |

      très bien dit : qu’elle aille meugler (si elle en a le courage !
      je ne peux qu’approuver et je ne vois rien à ajouter de plus !

  • Pascal PILET
    2 avril 2012 à 23:57 |

    Au moment où nous célébrons le cinquantième anniversaire du Concile Oecuménique Vatican II, qui entreprit d’ouvrir l’Église catholique sur le monde, il est important que les catholiques se ressourcent à ses intuitions fondatrices.

    Il y a eu hier des processions de Rameaux dans bon nombre des paroisses catholiques de l’agglomération bordelaise. Sans aucun problème. Sauf à Saint-Éloi semble-t-il…

    Cela relativise singulièrement la christianophobie dont certains semblent ici convaincus et cela invite à poursuivre les rapports bienveillants et fraternels avec la Société dont les chrétiens, comme tous les autres citoyens, sont pleinement parties prenantes. A cette condition, les choses se passent paisiblement, dans le respect mutuel des convictions de chacun… et des voies de dialogue peuvent s’ouvrir.

    • Nathalie
      3 avril 2012 à 16:56 |

      Oui, il y a eu un petit problème,et s’il n’y avait pas des gens comme vous, pour attiser la bêtise des gens, il n’y en aurait pas eu. Et la fraternité dont vous parlez, nous savons qu’elle est toute relative et toute sélective aussi.
      A propos de Concile de Vatican II,
      Qu’avez vous pensé de l’émission de télévision d’hier soir, cela a du vous faire plaisir , non ?

  • Pascal PILET
    3 avril 2012 à 22:29 |

    Il est assez facile de renvoyer sur les autres la responsabilité de situations qui ne leur incombent pas. Cela évite également de se poser des questions qui pourraient déranger des modes de pensée… peu enclins à se laisser interroger.
    Pour le reste, je n’ai pas regardé l’émission en question. Les échos que j’en ai eu dans mon entourage sont assez mitigés. Je crois que l’émission avait au moins le mérite de présenter une page importante de notre histoire contemporaine, dont les conséquences sont encore très prégnantes, mais qui est probablement en bonne partie oubliée par les jeunes générations. Pour ma part, ayant eu la chance d’approcher des pères conciliaires ainsi que des experts, j’ai pu recueillir des témoignages directs de ce grand évènement… Et j’ai eu la chance de grandir dans l’enthousiasme qu’il a entraîné, qui est toujours le mien, malgré les péripéties de la route.

  • Etienne
    5 avril 2012 à 21:31 |

    Et comme par hasard, on retrouve qui comme intervenants à ce fameux congrès de l’UOIF : Tareq Oubrou et Camel Bechikh : http://www.uoif-ramf.fr/?page_id=587

  • liliane
    9 avril 2012 à 00:36 |

    Vous êtes manipulés par les médias, réveillez-vous!!! et arrêtez de stigmatiser toujours les mêmes! Je me suis rendue au congrès de l’UOIF alors que je ne suis pas musulmane (par curiosité) et j’ai assisté aux conférences données, que vous pouvez trouver sur le site de l’UOIF: Je n’y ai entendu que des discours de paix et d’amour et de foi. M. Oubrou et M. Ramadan ont donné des discours de paix, et ont appelé au respect entre les différentes religions à travers le monde. Il ont appelé au rassemblement de tous les francais autours de valeurs communes de liberté, égalité et fraternité . Le plus grand fléau sur terre est l’ignorance, alors ne soyez pas ignorants et allez chercher l’information à la source sans passer par des intermédiaires (médias) qui ne se privent pas de déformer les propos de chacun, et de sortir de leurs contexte certaines phrases pour manipuler l’opinion.. Il y avait également bons nombres d’associations militant pour l’amitié entre chrétiens et musulmans. Le Père Roucou et Mgr Dubost ont également pris la parole, preuve que la conférence de l’UOIF n’a rien à voir avec ce que l’on a pu entendre à la TV. Ré-informez-vous!!!! Réveillez-vous, vous faites fausse route!!

  • Firech
    16 mai 2012 à 10:20 |

    J’ai lu avec intérêt votre article sur Bordeaux, l’uoif et Alain Juppé et je vous remercie de m’avoir permi de visionner l’extrait de la conference de M. Tarek Ramadan en cliquant sur le lien YouTube en fin de page.
    En écoutant cet intervenant j’en ai déduit un exposé clair sur la foi, l’émotion, la raison, et la spiritualité. Ce discours a mon sens aurait pu être entendu dans une église, une synagogue, une pagode et par conséquent il démontre ainsi qu’il y a une même croyance dans des lieux différents. Quelle espérance!