Aymeric Parthonnaud, journaliste à Sud-Ouest « défend la loi » sur le mariage homosexuel

Publié le 10 décembre 2012 dans Brèves

Le journal Sud-Ouest n’a pas la réputation d’une neutralité affirmée. Connu pour les penchants à gauche d’une très grosse majorité de ses journalistes, cette partialité fut même dénoncée par Alain Juppé il y a quelques semaines.

L’échange sur Twitter entre un de ses journalistes, Aymeric Parthonnaud (photo) et Simon Labouyrie, membre des jeunes socialistes et organisateur de la manifestation pour le « mariage » homosexuel, ne devrait que renforcer ce sentiment.

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, , , ,

Les réactions sont terminées

  • Marc
    10 décembre 2012 à 16:30 |

    Le Sud-Ouest ! Le mieux, c’est le jeune socialiste Simon Labouyrie qui lui dit « tu es gay avant d’être journaliste » !

  • Laura
    10 décembre 2012 à 16:34 |

    « Etudiant en journalisme à l’IJBA / Chez Sud Ouest Bordeaux / Ex @ReutersParis, Le Populaire, RCF / Publiciste diplômé / Gamer sérievore / Verseau binoclard ». Je rêve, il est à RCF !

    • Béa
      9 janvier 2013 à 17:39 |

      C’est con hein??? Si tu n’arrives pas à dissocier son activité professionnelle de sa vie privée, Jesus te punira.

  • Etienne
    10 décembre 2012 à 16:38 |

    Très neutre en effet ce « journaliste », il déclare aussi sur son compte Twitter : « Donc les gentils presque pas homophobes du tout de la #manifpourtous de #Bordeaux passe Call Me Maybe. Normal » !

  • PROMPT'O
    10 décembre 2012 à 16:57 |

    Mais qu’ils sont cons ces journaleux et hommes politiques à tweeter à tout bout de champs !

  • medhi
    10 décembre 2012 à 23:16 |

    Vos informations sont vraiment inintéressantes, je suis tombé de nombreuse fois sur certain de vos articles et je suis attristé de vos thèmes et du niveau d’écriture. Concernant la neutralité vous avez été souvent acteur d’article islamophobe donc ne critiquez pas les autres!!!!!

    • Vache qui rit
      13 décembre 2012 à 09:51 |

      A medhi : Si les articles ne vous intéressent pas, ne revenez pas sur ce site. Rien ne vous y oblige.
      En revanche, évitez de parler du niveau d’écriture quand on fait tant de fautes. C’est l’hôpital qui se moque de la charité.
      Quant à la neutralité du site, les auteurs sont encore libres, pour l’instant, de choisir leur ligne éditoriale et dénoncer un fait, un acte ou autre concernant des musulmans n’en fait pas pour autant d’être islamophobe. Il ne faut tomber dans l’excès inverse à vouloir définir ce qui est bien ou pas bien de penser, car dans ce cas, on sombre vite dans la dictature.

    • Patrick
      13 décembre 2012 à 11:33 |

      C’est qu’il y a autant de journalistes dans cette rédaction que de mormons à une techno parade… Ce n’est qu’une tribune politique, il n’y a aucun mal à ça… Mais déguisée en site d’information, donc malhonnête. Leur vernis réussi à tromper Google news, mais plus pour longtemps, ce genre de site militant(de gauche comme de droite) est dans le collimateur des plateformes d’information. Tant mieux !

      • Vache qui rit
        13 décembre 2012 à 11:47 |

        Je ne suis pas d’accord avec vous. On trouve sur ce site et comme sur d’autres du même style, de gauche comme de droite, des informations que l’on ne retrouve pas ailleurs ou avec des précisions différentes. C’est donc de l’information, peut-être, je vous l’accorde, sur un ton « décalé ».
        Pour ce qui est de google news, je pense au contraire que de tels sites ne sont pas du tout dans le collimateur. En effet, ils apportent autre chose que de simples copiés-collés venant de dépêches ou d’autres sites d’informations. Lisez les Le Monde, Figaro, Nouvel Obs, Le Parisien, etc et vous verrez qu’ils donnent tous les mêmes info, avec parfois des analyses ; analyse qui sont très généralement « militantes ».
        Par ailleurs, avec l’obstination des éditeurs de presse à faire payer google pour le service que ce dernier leur rend, je pense qu’au contraire, des google news ou autres vont favoriser ces sites d’informations « alternatifs ».

  • Yoann
    7 janvier 2013 à 19:47 |

    Être journaliste n’interdit pas d’avoir une opinion sur une réforme de société. Ne pas avoir d’opinion revient à être une machine à transmettre des dépêches (ce que précisément vous dénoncez). Le compte twitter de ce Monsieur est privé et n’engage en aucun cas Sud-Ouest. D’ailleurs beaucoup de journalistes précise bien dans leurs comptes sur le réseau social que leurs propos n’engagent pas leurs employeurs.

    De plus, vous reprochez aux grands médias un traitement « généralement militant » de l’information. Mais n’est-ce-pas le travers dans lequel vous tombez vous-même quand, par exemple, vous mettez systématiquement le mot « mariage » entre guillemets quand il est suivi du mot « homosexuel » ?

    Bref tout cela me semble bien paradoxal et ne peut en aucun cas être présenté comme un traitement sérieux de l’information contrairement aux médias que vous critiquez. Même si tous les journalistes qui les crées ne sont pas parfaits, ces sites respectent une ligne éditoriale claire annoncée d’emblée.

  • 18 janvier 2013 à 11:10 |

    Je ne vois pas où est le problème. Il a une opinion il a bien le droit non ? Il n’a même pas manifesté.

    Et je n’ai pas vu d’article pour se plaindre de la position du figaro sur l’ouverture du mariage aux couples de même sexe…

  • Nathalie
    19 janvier 2013 à 10:02 |

    « Tu es gay avant d’être journaliste » : tout est résumé dans cette phrase