Bordeaux : Alain Juppé souhaite offrir un deuxième lieu de culte aux musulmans

Publié le 3 juillet 2013 dans Actualités, Politique

Bordeaux : Alain Juppé souhaite offrir un deuxième lieu de culte aux musulmans

Après le projet de « mosquée-cathédrale » (d’une contenance de 3500 personnes) dans le quartier de la Bastide, le maire de Bordeaux, Alain Juppé, souhaite donner un deuxième lieu de culte aux musulmans vivant à Bordeaux. Ce dernier a donné son accord à l’Association des musulmans de Bordeaux-Nord pour la mise à disposition d’un préfabriqué, prélude à la vente d’un terrain d’InCité, afin de bâtir un lieu de prière en dur dans le quartier du Grand-Parc.

Le président de cette association nouvellement crée (27 avril 2013), Mohammed Bouir, était déjà très impliqué dans un autre projet, finalement annulé, qui prévoyait la construction d’une mosquée au Grand-Parc, par le biais de la vente d’un terrain appartenant au diocèse de Bordeaux.

Jacques ColombierOutre les riverains qui n’ont pas été mis au courant du projet, l’annonce a également fait bondir Tareq Oubrou et Charafeddine Mouslim, dirigeants de la Fédération musulmane de Gironde, et qui souhaitent garder la mainmise sur les lieux de culte locaux. Ces derniers mettent d’ailleurs en garde le maire de Bordeaux, répétant comme en 2012, la proximité des futurs acquéreurs avec les milieux salafistes et intégristes.

Contacté par Infos-Bordeaux, Jacques Colombier, candidat du Front national pour les prochaines élections municipales a tenu à rassurer les habitants du Grand-Parc : « Si nous sommes aux responsabilités en 2014 à Bordeaux, nous reviendrons sur cette mise à disposition. Les bordelais savent que nous n’accepterons pas l’islamisation de notre ville ».

Addendum 08/07/2013 à 09h11 : L’association « jeunesse musulmane d’Aquitaine » se réjouit de l’ouverture d’une salle de prière au Grand-Parc, en face de la bibliothèque municipale.

mosquee-grand-parc

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, , ,

Les réactions sont terminées

  • Etienne
    3 juillet 2013 à 10:39 |

    C’est incroyable, dans quel état sera la France dans cinquante ans ! Combien de mosquées auront fleuries sur une terre chrétienne ? Voulons-nous vraiment d’un nouveau Liban, ou d’une conflit comme en Yougoslavie !

    • nico6533
      3 juillet 2013 à 16:17 |

      je vois que la xénophobie n’a pas besoin de terreau pour fleurir.
      l’islam est la deuxième religion de France et a donc droit à des lieux de cultes comme le christianisme en a!!!

      • francis claude
        4 juillet 2013 à 06:53 |

        sauf que la France est depuis la nuit des temps une terre Chrétienne, et qu’en terre d’islam ils ont et continuent a détruire tout ce qui représente la Chrétienté et massacrent les non musulmans, normal puisque dictée par la charia, et les Frères musulmans, dont le petit fils du créateur de cette ignominie est le plus haut responsable musulman de la région d’ailleurs récompensé par la Légion d’honneur grâce a son ami intime droit dans ses bottes!!!!

        • maury
          4 juillet 2013 à 21:11 |

          04/07/2013
          Egypte, Turquie, Tunisie: le triple plantage d’Alain Juppé en 2011

          Relire cet article de l’Express du 19 avril 2011 consacré à l’approche très naive d’Alain Juppé, alors ministre des Affaires étrangères, se passe de tout commentaires.

          3504077270.jpg »La France a réitéré mardi son offre de dialogue avec tous les mouvements islamistes qui respectent la démocratie et renoncent à la violence pour tenir compte de la nouvelle donne dans les pays arabes.

          Le ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé, avait déjà amorcé samedi dernier un virage dans la politique arabe de la France en annonçant lors d’un colloque au Quai d’Orsay que Paris était prêt à ce dialogue sous condition.

          « Nous sommes prêts à parler à tout le monde », a-t-il expliqué mardi à la presse diplomatique. « Parlons à tous, parlons aux Frères musulmans ». (…)

          « Pour expliquer le revirement de la France, Alain Juppé a déclaré que les régimes autoritaires en place dans les pays arabes avaient présenté les mouvements islamistes comme le « diable » pour justifier leur répression, comme en Tunisie.

          « Nous les avons crus et nous avons vu le résultat », a-t-il dit en estimant qu’il ne fallait pas considérer que « les Frères musulmans sont tous des terroristes ».

          Il a pris pour exemple l’AKP (Parti de la justice et du développement), un parti islamo-conservateur au pouvoir en Turquie depuis 2002 qui négocie l’entrée du pays dans l’Union européenne et est souvent considéré en Occident comme l’équivalent des partis démocrate-chrétiens européens. » Article intégral.

          Le maire de Bordeaux soutient toujours un projet de Grande mosquée dirigée par les Frères Musulmans, malgré notre enquête prouvant la radicalité de l’imâm Oubrou. « Errare humanum est, perseverare diabolicum » .

      • vercingétorix
        4 juillet 2013 à 12:43 |

        c’est incroyable,que autant de gens comme toi, ne voyent pas monter dangereusement l’islam en france! vous jouer aux collabos,d’une religion qui va islamiser la france (et en plus déclaré haut et fort!) nos descendants vous maudirons, pour ne pas avoir défendu leur libertés!

        • science et conscience
          4 juillet 2013 à 15:20 |

          Moi aussi j’ai eu du mal a comprendre les personnes comme nico6533, j’ai d’abord pensé qu’ils désiraient juste la destruction de la paix sociale pour la prise de pouvoir d’un mouvement extrémiste du type communiste ou national socialiste. Mais en fait je pense que la raison qui s’explique au niveau historique est plus étrange. C’est par un pacifisme disproportionné qu’ils refusent de voir la réalité. Comme pendant l’occupation les élites de gauche soutenaient l’occupation allemande par peur du conflit et par sauvegarde de l’intérêt individuel. Edgar Morin « une logique naturelle poussait les socialistes pacifistes à la collaboration, puisque ils excluaient toute guerre de libération, ils ne pouvaient que s’adapter au fait accompli… Mais insensiblement ceux qui ne surent se reprendre furent entraînés vers le national-socialisme. » Derrière les bons sentiments se cache en fait la peur de la résistance. Ceux qui se prétendent les humanistes d’aujourd’hui sont les collabo d’hier

      • Barbier
        5 juillet 2013 à 07:33 |

        Il ne s’agit en rien de xénophobie, Monsieur qui vous exprimez caché derrière un pseudo.
        La France n’a pas vocation à être islamisée, n’étant la pusillanimité qui confine à la lâcheté de notre classe politique depuis quarante ans. Bon ordre va être remis à tout cela par le peuple français avant longtemps. Dans le calme et le respect des personnes, mais avec toute la fermeté et la détermination nécessaire.

      • 31 juillet 2013 à 15:08 |

        Islam 2ème religion ? Eh bien voilà qui tombe à pic, comme argument : la Cathédrale de Bordeaux, plus grosse église de la ville, contient 1300 places maximum (places debout comprises).

        La mosquée doit donc être d’une contenant inférieur, afin de coller à la « seconde position » de l’Islam !

        Si le lieu plus grand lieu de culte de Bordeaux devait être musulman, alors ça voudrait dire que ce que tout le monde croyait impossible est arrivé. Les conséquences, je ne préfère même pas y penser…

  • Fartaf
    3 juillet 2013 à 10:43 |

    Pas sûr que je revote pour lui cette fois-ci.

  • boubert
    3 juillet 2013 à 18:04 |

    bonjour:
    Alain Juppé ferait bien de connaître ses classiques. Mais je pense qu’à l’ENA on ne connaît pas les personnalités qui sont cités ci-dessous:

    « Tous les germes de la destruction sociale sont dans la religion de Mahomet. »
    > > (Chateaubriand / 1768-1848)

    « La religion de Mahomet, la plus simple dans ses dogmes, (.) semble condamner à un esclavage éternel, à une incurable stupidité, toute cette vaste portion de la terre où elle a étendu son empire »
    (Condorcet / 1743-1794)

    « Le Coran, ce méchant livre, a suffi pour fonder une grande religion, satisfaire pendant 1200 ans le besoin métaphysique de plusieurs millions d’hommes ; il a donné un fondement à leur morale, leur a inspiré un singulier mépris de la mort et un enthousiasme capable d’affronter des guerres sanglantes, et d’entreprendre les plus vastes conquêtes. Or nous y trouvons la plus triste et la plus pauvre forme du théisme.(.) je n’ai pu y découvrir une seule idée un peu profonde. »
    (Arthur Schopenhauer / 1788 -1860)

    « L’islam, c’est la polygamie, la séquestration des femmes, l’absence de toute vie publique, un gouvernement tyrannique et ombrageux qui force de cacher sa vie et rejette toutes les affections du cour du côté de l’intérieur de la famille. »
    (Alexis de Tocqueville / 1805-1859)

    « J’ai beaucoup étudié le Coran (…) Je vous avoue que je suis sorti de cette étude avec la conviction qu’il y avait eu dans le monde, à tout prendre, peu de religions aussi funestes aux hommes que celle de Mahomet. Elle est, à mon sens, la principale cause de la décadence aujourd’hui si visible du monde musulman (.) je la regarde comme une décadence plutôt que comme un progrès. »
    (Alexis de Tocqueville / 1805-1859)

    « Si l’on préfère la vie à la mort on doit préférer la civilisation à la barbarie. L’islamisme est le culte le plus immobile et le plus obstiné, il faut bien que les peuples qui le professent périssent s’ils ne changent de culte. »
    (Alfred de Vigny / 1797-1863)

    « L’islam! Cette religion monstrueuse a pour toute raison son ignorance, pour toute persuasion sa violence et sa tyrannie, pour tout miracle ses armes, qui font trembler le monde et rétablissent par force l’empire de Satan dans tout l’univers. »
    (Bossuet /1627-1704)

    « Celui qui prétend être le prophète d’Allah devrait avoir des lettres de créances, c’est-à-dire la prophétie, les miracles et l’intégrité de l’ensemble de sa vie. Rien de tout cela ne se trouve chez Mahomet, cet homme de pillage et de sang qui prêche sa doctrine à coup de cimeterre, en promenant la mort sur un tiers du globe alors connu. »
    (Monseigneur Louis Pavy – Évêque d’Alger / 1805-1866)

    « L’islam est contraire à l’esprit scientifique, hostile au progrès ; il a fait des pays qu’il a conquis un champ fermé à la culture rationnelle de l’esprit. »
    (Joseph Ernest Renan / 1823-1892)

    « L’influence de cette religion paralyse le développement social de ses fidèles (.) Il n’existe pas de plus puissante force rétrograde dans le monde.(.)Si la Chrétienté n’était protégée par les bras puissants de la Science, la civilisation de l’Europe moderne pourrait tomber, comme tomba celle de la Rome antique. »
    (Winston Churchill / 1874-1965)

    « Je fus impressionné par la parenté du national-socialisme avec l’islam et cette impression n’a fait que se préciser et s’affermir depuis. »
    (Hermann von Keyserling / 1880-1946)

    « Les nazis sont les meilleurs amis de l’islam. »
    (Le grand Mufti de Jérusalem en 1943)

    « Je n’ai rien contre l’Islam, parce que cette religion se charge elle-même d’instruire les hommes, en leur promettant le ciel s’ils combattent avec courage et se font tuer sur le champ de bataille: bref, c’est une religion très pratique et séduisante pour un soldat. »
    (Heinrich Himmler – Reichführer SS / 1900-1945)

    Et enfin, paru dans l’hebdomadaire américain Time…
    « C’est le grand phénomène de notre époque que la violence de la poussée islamique. Sous-estimée par la plupart de nos contemporains, cette montée de l’islam est analogiquement comparable aux débuts du communisme du temps de Lénine.
    > > Les conséquences de ce phénomène sont encore imprévisibles. A l’origine de la révolution marxiste, on croyait pouvoir endiguer le courant par des solutions partielles. Ni le christianisme, ni les organisations patronales ou ouvrières n’ont trouvé la réponse. De même aujourd’hui, le monde occidental ne semble guère préparé à affronter le problème de l’islam.
    > > En théorie, la solution paraît d’ailleurs extrêmement difficile. Peut-être serait-elle possible en pratique si, pour nous borner à l’aspect français de la question, celle-ci était pensée et appliquée par un véritable homme d’Etat.
    > > Les données actuelles du problème portent à croire que des formes variées de dictature musulmane vont s’établir successivement à travers le monde arabe. Quand je dis «musulmane» je pense moins aux structures religieuses qu’aux structures temporelles découlant de la doctrine de Mahomet.
    > > Peut-être des solutions partielles auraient-elles suffi à endiguer le courant de l’islam, si elles avaient été appliquées à temps. Actuellement, il est trop tard ! Les «misérables» ont d’ailleurs peu à perdre. Ils préféreront conserver leur misère à l’intérieur d’une communauté musulmane. Leur sort sans doute restera inchangé. Nous avons d’eux une conception trop occidentale.
    > > Aux bienfaits que nous prétendons pouvoir leur apporter, ils préféreront l’avenir de leur race.
    > > L’Afrique noire ne restera pas longtemps insensible à ce processus. Tout ce que nous pouvons faire, c’est prendre conscience de la gravité du phénomène et tenter d’en retarder l’évolution. »
    André Malraux, 3 juin 1956.
    > >
    > > Cet entretien est donc paru il y a presque… 60 ans !
    > > Visionnaire et prophétique, Malraux ? Sans aucun doute !
    > > Mais que dire de ceux qui, en 2013, refusent encore l’évidence ?

    • science et conscience
      4 juillet 2013 à 15:06 |

      Je suis désolé mais je risque de réutiliser à l’avenir vos citations, merci pour ce florilège

  • abdoula
    4 juillet 2013 à 02:12 |

    Ne pas oublier que l’islam c’est ça Dans le Coran : le terme « GUERRE » est employé 9 fois – Celui de «SUPPLICE » 12 fois – «INFIDÈLE» revient 47 fois> – Le verbe «TUER» et ses conjugaisons 65 fois – Le terme «FEU» (de l’enfer pour les mécréants) 150 fois – «MÉCRÉANT» 155 fois – … et la palme revient au terme « CHÂTIMENT » avec 354 citations…PAS UNE SEULE FOIS LE VERBE «AIMER» ne figure dans le Coran.Et on voudrais nous faire croire que l’islam est une religion de paix et de fraternité ???

  • 4 juillet 2013 à 11:32 |

    je voudrais dire qu’il y en marre de payer pour des gens qui viennent nous envahir ;je voudrais savoir si l’on aller vivre dans leur pays s’il nous laisserais construire des eglises? celà m’etonnerais beaucoup

  • PETILLON
    4 juillet 2013 à 19:32 |

    honte à Jupé, pour être sûr d’être réélu aux municipales de 2014, lui aussi se propose de construite un 2éme lieu de culte pour les musulmans, à ce train là, dans 5 ans, il y aura plus de mosquées que d’églises, c’est absolument hallucinant, après, on nous dira que l’UMPS ce n’est pas la même chose depuis 30 ans, tous ces gens ont menti honteusement aux Français qui commencent seulement à ouvrir les yeux, il y a urgence, même si c’est un peu tard de manifester contre ces élus, députés ou autres qui ont vendu la France dont il se foutent comme de leur première chemise, il faut préserver ses avantages, donc on se couche face aux revendications des islamistes, viande hallal, mosquées, pas de cochon dans les écoles, plus de crèches, ni de sapin dans les maternelles, acceptation du niqab, etc, etc, où allons nous, c’est absolument délirant!!! encore quelques années, et la France sera une république islamique, vos enfants vous remercieront d’avoir laisser faire.

  • perenis
    4 juillet 2013 à 23:48 |

    Il faut faire comme ils ont fait en Norvége, on construira en France autant de mosquées qu’on construira d’églises et de synagogues en terre musulmane, et si ça vous va pas allez dans un pays ou il y a des mosquées, un point c’est tout !!

  • 5 juillet 2013 à 14:14 |

    A gerber !

    Mais au fait , les Bordelais !!
    bla bla sur internet et à quand l’action ?

  • LE NORMAND
    6 juillet 2013 à 21:47 |

    Bien sûr que la question de la religion musulmane en France est importante mais référons-nous à notre bible et réfléchissons un tout petit peu en analysant quelques uns des dix commandements
    N° 1 / Tu aimeras le seigneur ( nos églises sont pratiquement vides )
    N° 2 / Tu ne te feras pas d’idole ( nous en sommes loin à la simple analyse des combats politiques fratricides qui polluent notre vie quotidienne)
    N° 6 / Tu ne commettras pas de meurtre ( observons ceux que les nations chrétiennes autorisent ou favorisent-Syrie actuellement )
    N° 7 / Tu ne commettras pas l’adultère ( sans commentaires dans toutes les catégories sociales et même chez les gens d’église !!!!!
    N° 8 / Tu ne porteras pas de faux témoignage ( voir toutes les affaires en cours au plus haut niveau de l’état et en particulier CAHUZAC/GUEANT et probablement TAPIE et encore bien d’autres )
    N° 9 / Tu ne convoiteras pas la maison de ton prochain ( Alors là je vous laisse juge du bien fondé de ce commandement et surtout de son observation par les chrétiens…français )
    Tout cela pour vous dire qu’on devrait se regarder dans une glace avant de critiquer l’ISLAM et simplement relire les cinq piliers qui fondent sa pratique. Et vous verrez pourquoi même si on est chrétien comme moi on est en droit de s’interroger sur les raisons de la mort lente de notre foi……chrétienne.

  • francis claude
    10 juillet 2013 à 15:50 |

    info Bordeaux, voici deux infos que les médiats ne semblent pas pressés d’ébruité!
    le jeune tabassé par des racailles quai de paludate et dans un coma profond depuis cette date est décédé cette nuit…
    une jeune Française blonde a été défigurée a coups de cuter par des racailles la semaine passée, elle est a l’hôpital dans un état très grave…motif sale Française on va tous vous tuer
    sources 5/5
    merci de ne pas me censurer….

  • Jeanne
    11 juillet 2013 à 16:54 |

    Lu dans le Sud-Ouest : « Au Palais-Rohan, on redoute en effet qu’une partie de la droite conservatrice bordelaise utilise le FN pour faire payer à Alain Juppé ses prises de position très modérées sur le mariage gay ou en faveur d’une grande mosquée à la Bastide, projet également soutenu par Vincent Feltesse et contre lequel Jacques Colombier a promis qu’il allait sortir le bazooka »