Bordeaux : Manifestation en soutien à Nicolas, « premier prisonnier politique de LMPT »

Publié le 21 juin 2013 dans Actualités, Agenda, Politique, Spécial "mariage" homosexuel

Bordeaux : Manifestation en soutien à Nicolas, « premier prisonnier politique de LMPT »

Nicolas Bernard-Busse (photo) , opposant au « mariage » homosexuel, a été interpellé dimanche en marge de la manifestation organisée à Paris lors de l’interview de François Hollande sur M6. Celui-ci a été condamné mercredi à deux mois de prison ferme avec mandat de dépôt immédiat pour « rébellion et refus de prélèvement ADN ».

Cette sévérité inouïe d’une justice bien souvent laxiste pour les délinquants et les criminels a provoqué un vent d’indignation. Trois anciens ministres et de nombreux intellectuels demandent la «remise en liberté immédiate» du jeune manifestant « en attendant que la justice puisse réétudier son dossier ».

palais-de-justiceDans un communiqué de presse, La Manif pour Tous se déclare « profondément heurtée, choquée et  stupéfaite du sort judiciaire réservé au jeune Nicolas ». Elle considère qu’il s’agit d’une décision  de justice « excessivement lourde au regard de son jeune âge, de son absence d’antécédent sérieux et du caractère éminemment politique du contexte ».

Elle appelle ses sympathisants bordelais à se rassembler aujourd’hui sur le Parvis des droits de l’homme devant le Palais de justice à 18h30.

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :,

Les réactions sont terminées

  • Baudoin
    21 juin 2013 à 09:30 |

    Si notre « cher » président et Manuel Gaz veulent un mai 68 inversé, qu’ils continuent comme cela. Ils vont l’avoir. Je suis ravi de voir que les jeunes se bougent et créent une nouvelle dynamique montrant les aberrations des soixante-huitards ! Tous dans la rue ! Nous ne lâcherons rien !

  • Marc
    21 juin 2013 à 09:57 |

    Courage Nicolas, on pense à toi !

  • MarcCharles
    21 juin 2013 à 10:35 |

    Ce jeune a été interpellé car il manifestait sans y être autorisé sur les champs Elysées, comme il avait déjà été arrêté pour le même motif, il savait ce qu’il risquait…
    – Récidive,
    – Flagrant délit,
    – Outrage à agent,
    – Rébellion contre les forces de l’ordre, détenteurs de la force public,
    – Déclarations à plusieurs reprises d’identités fantaisistes,
    – Dégradation du resto Pizza Pino Champs-Élysées (avec plainte du propriétaire),
    – Refus de prélèvement ADN,…

    Il n’y a pas de prisonnier politique et de « martyr » de la manif pour tous mais un jeune condamné au même titre que d’autres personnes peuvent l’être dans des situations comparables…

    • Kétro Edalrag
      21 juin 2013 à 13:49 |

      Il me semble qu’il a été condamné pour rébellion et refus de prélèvement ADN. Donc ce n’est pas un récidiviste, il n’y a pas eu outrage à agent. La fausse déclaration d’identités me paraît fantaisiste (surtout le « à plusieurs reprises ») car il l’avait fait une fois et encore en donnant le nom de sa mère.
      La dégradation du resto devra attendre l’enquête car il se pourrait que ce soient les forces de police qui soient en cause.
      Et le flagrant délit. Vous avez déjà vu une rébellion sans flagrant délit ?

      Et enfin, le plus drôle, « condamné au même titre que d’autres personnes peuvent l’être dans des situations comparables » ! Vous parlez peut-être des casseurs du Trocadéro ou des agresseurs du RER ?! Trouvez-nous un exemple de pareille condamnation dans les mêmes circonstances !

      • MarcCharles
        21 juin 2013 à 14:42 |

        Je ne sais pas si le terme récidiviste est approprié mais cette personne d’après d’autres médias avait bien été déjà arrêtée pour manifestation non autorisée mais il y avait eu appel…
        Quant au cas comparable En 2007, romain, un jeune, sans casier judiciaire, avait lui aussi été condamné pour une manif anti-Sarkozy (c’est le premier qui me reviens en mémoire…). Je n’ai pas entendu de magistrat s’insurger à ce sujet…
        Perso j’ai déjà fait des manifestations et j’ai toujours gardé a l’esprit qu’il y a des limites a partir desquelles ont cesse d’être un manifestant inoffensif…après il faut assumer…Il n’y a pas de manif qui défendrait un motif plus noble que les autres et qui devrait bénéficier d’un traitement privilégié…

        • Kétro Edalrag
          21 juin 2013 à 16:19 |

          Votre exemple n’est pas pareil. Dans le cas dont vous parlez le gars a été condamné pour violence sur policiers pour avoir jeté des pavés contre la police. Il en avait un en main au moment de son interpellation. Je sais que les faits sont niés (je ne rentre pas dans ce débat) mais c’est à ce motif qu’il a été condamné. Ce n’est pas la même chose de se rebeller et de balancer des pavés sur la police. La différence est même très importante.
          Par ailleurs, je ne sais pas si les magistrats en avaient parlé, mais ce gars a eu droit (maigre consolation, je l’accorde) à un concert organisé pour sa cause avec Jamel Debbouze, un membre de Noir Désir,…

          Donc j’attends toujours le cas semblable…

          • MarcCharles
            21 juin 2013 à 18:21 |

            J’avoue que j’ai du mal a en trouver car il n’y aura jamais exactement le même cas….Mais alors que faire lorsque des personnes manifestent sans y être autorisées, harcèlent des politiques, perturbent des événements internationaux…et que ces personnes savent qu’elles sont dans l’excessif?? Que faire lorsque ces manifestants défient les lois de la république en voulant restreindre les droits d’une minorité?? Doit on attendre que les personnes homosexuelles qui sont ainsi discriminées descendent elles aussi dans la rue pour demander le respect auquel elles ont droit…

      • MarcCharles
        21 juin 2013 à 16:09 |

        je ne sais pas si récidiviste est le terme correct mais selon d’autres médias cette personne avait déjà été interpellé suite a une manif non autorisé puis avait fait appel…
        Concernant d’autres cas comparables vous en trouverez quelques uns sur le net en tapant sur Google les mots clés condamnation et anti-sarkozy, il y a en effet plusieurs cas comparables entre 2007 et 2009 mais a l’époque ceci était presque passé inaperçue…
        J’ai moi même participé a plusieurs manifs mais personnellement je crois savoir lorsque mon comportement cesse d’être celui d’un manifestant inoffensif, si je vais au delà de cette limite j’en assume les conséquences…

    • science et conscience
      21 juin 2013 à 13:59 |

      « Il n’y a pas de prisonnier politique et de « martyr » de la manif pour tous mais un jeune condamné au même titre que d’autres personnes peuvent l’être dans des situations comparables… »

      Tien si tu veux comparer !

      http://www.ndf.fr/nos-breves/19-06-2013/sous-taubira-valls-et-hollande-mieux-vaut-se-masturber-avec-les-mains-dune-fillette-de-11-ans-que-de-manifester-contre-la-denaturation-du-mariage

    • science et conscience
      21 juin 2013 à 15:25 |

      De plus j’ajoute que vous mentez sois par volonté de cacher la vérité soit par manque d’informations. Nicolas n’as été mis en cause que pour rébellion après son interpellation. Donc il a été reconnu qu’il a été arrêté et passé à tabac dans la pizzeria pour aucun motif. Ainsi il est effectivement un prisonnier politique car arrêté pour seul raison politique. La rébellion même si elle était effective après est justifiée car l’arrestation en elle même était abusive ou politique. Enfin l’accusation de rébellion repose sur le fait qu’il ait donné le nom de sa mère plutôt que celui de son père, et enfin parce qu’il a refuser un fichage ADN à la suite de cette interpellation illégale.
      Pour soutenir Nicolas Voici un lien :
      https://www.leetchi.com/fr/Cagnotte/199582/d2878fc8

  • Etienne
    21 juin 2013 à 13:34 |

    Tout le monde est choqué par cette condamnation inique, même de hauts magistrats ! http://www.lepoint.fr/societe/exclusif-la-condamnation-qui-ebranle-la-magistrature-21-06-2013-1684407_23.php

  • Anne
    21 juin 2013 à 13:54 |

    Merci Mr Pernaut pour avoir parlé de lui sur TF1 : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=bxYJTUjrrFs

  • Michel
    22 juin 2013 à 01:19 |

    Le moral c est primordial
    Ecrivez à Nicolas – Instructions à respecter
    Adresse
    M. Nicolas BERNARD BUSS
    404 247 // D-4
    M.A de Fleury
    7, avenue des peupliers
    91700 FLEURY-MEROGIS
    Attention, il est possible que le « D-4 » de l’adresse soit amené à changer
    Consignes à respecter :
    Mettre vos NOM et PRÉNOM et ADRESSE au dos de l’enveloppe
    Le courrier étant lu et surveillé, ne rien mettre qui pourrait lui être préjudiciable et pas d’info confidentielle.
    Délai d’environ 15 jours avant réception.
    Ne pas insister sur le fait que dehors on s’organise pour le soutenir (ils peuvent lui en faire baver dedans s’ils s’aperçoive qu’il est « trop » populaire dehors)
    Pas d’argent ! (ça lui serait confisqué et envoyé au trésor public)
    Photos et cartes postales bienvenues !
    Penser à envoyer des enveloppes timbrées pour qu’il puisse répondre (et indiquer dans la lettre combien vous en mettez pour éviter le vol)
    Pas de colis ! Possibilité livre de poche (couverture souple et pas reliée)
    et bien sûr… QUE du positif et des bonnes nouvelles, pour son moral !

  • […] 30. Des rassemblements de protestation sont prévus également dans d’autres villes comme par exemple à Bordeaux, à Paris, […]