Mariage homosexuel : Alain Rousset réclame une « clause de conscience »

Publié le 17 janvier 2013 dans Actualités, Politique, Spécial "mariage" homosexuel

Mariage homosexuel : Alain Rousset réclame une « clause de conscience »

La question du « mariage pour tous » divise profondément la société, mais aussi le Parti socialiste. De nombreux élus de gauche, avouent discrètement leur hostilité à ce texte, mais craignent de l’avouer publiquement, afin de ne pas subir les foudres du lobby LGBT (Lesbiennes, Gays, Bi et Trans !).

Hier, nous révélions dans nos colonnes l’opposition du député socialiste de Charente, Jérôme Lambert. Aujourd’hui, c’est au tour d’Alain Rousset, député et président du Conseil régional d’Aquitaine, de laisser poindre ses doutes sur le projet de loi.

Lors de ses vœux à la presse ce jeudi matin, Alain Rousset a évoqué une « clause de conscience », avant de préciser qu’à ses yeux, l’adoption et la procréation médicale assistée réclamaient un « vrai débat de société ».

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :,

Les réactions sont terminées

  • Zuba
    17 janvier 2013 à 16:29 |

    Je peux vous confirmer qu’il n’est pas le seul, et qu’en privé beaucoup de socialistes ne comprennent pas l’entêtement du gouvernement sur un tel sujet !

  • Elda
    17 janvier 2013 à 16:37 |

    …sauf que…pensée unique oblige, ils voteront tous pour cette loi inique !

    • Marc
      17 janvier 2013 à 16:51 |

      C’est pas sûr. Certains préfèreront être malades…

  • Mouillac
    17 janvier 2013 à 17:02 |

    Je pense que « la clause de conscience » est un piège. Car TOUT le monde sait qu’un pharmacien ne peut pas refuser de vendre une pillule, un médecin d’effectuer un avortement (si ce n’est pas encore le cas on ne va pas tarder à y arriver) et l’euthanasie dans tout cela? et ceux qui devrons choisir un couple hétéro ou homo pour une adoption? auront-ils eux aussi la clause de conscience? je ne pense pas donc CQFD………

  • Etienne33
    17 janvier 2013 à 17:25 |

    Autre réflexion très intéressante lors de cette même conférence de presse : « Pour moi le problème, ce n’est pas le cumul des mandats. Le problème, c’est quelle compétence a la classe politique pour ne pas être dirigée par les administrations ou par les lobbies ».

  • Marie
    17 janvier 2013 à 17:27 |

    Bravo Mr Rousset pour votre prise de position courageuse.

  • boubert
    17 janvier 2013 à 18:34 |

    Alain Rousset se rend peut être compte qu’il a plus de voix à perdre qu’à gagner si la loi est votée! je pense que les députés ne sont pas assez courageux pour ne pas la voter!

    Concernant le cumul des mandats, je pense que la question est mal posée.
    En effet, si l’on a des gens compétents pourquoi ne pas avoir recours à leur engagement?
    En revanche je suis pour le non cumul des rémunérations. Seule la rémunération la plus élevée devrait être retenue au lieu de les cumuler!

  • Gargamel
    19 janvier 2013 à 12:39 |

    Alain Rousset gère très bien son cumul des mandats : il est très peu présent à l’assemblée nationale. Cf statistiques sur nosdeputes.fr
    Visiblement cela ne lui pose aucun problème de conscience et il a bien raison puisqu’aucune clause n’est prévue à cet effet.

  • recordeau
    19 janvier 2013 à 19:35 |

    Alain ROUSSET a le courage de réclamer « une clause de conscience » à propos du « mariage pour tous » et je l’en félicité…C’est le moins que l’on puisse revendiquer pour une loi qui remet en cause d’une certaine manière les principes fondamentaux de la filiation….et qui divisent ..à droite comme à gauche…