Matthieu Rouveyre (PS) veut « suspendre » le jumelage entre Bordeaux et Saint-Pétersbourg

Publié le 5 septembre 2013 dans Actualités, Politique

Matthieu Rouveyre (PS) veut « suspendre » le jumelage entre Bordeaux et Saint-Pétersbourg

Dans un article écrit sur son site internet, Matthieu Rouveyre (conseiller municipal socialiste et activiste du lobby homosexuel) demande à Alain Juppé de « suspendre le jumelage entre Bordeaux et Saint-Pétersbourg » suite aux brimades dont seraient victimes les homosexuels en Russie.

« La suspension de ce jumelage est une protestation minimale. Émanant d’un ancien Premier Ministre, elle pourrait en entrainer d’autres et inviter le pouvoir politique Russe à revenir sur cette détestable législation ».

En juin dernier, les députés russes avaient adopté, à une quasi-unanimité, une loi punissant d’amendes « la diffusion de toute information susceptible d’éveiller l’intérêt des mineurs envers des relations sexuelles non traditionnelles ».

Pour l’ancien président de la « Lesbian and Gay-pride », ces lois sont « scélérates » et « Bordeaux, qui entend porter les valeurs d’humanité et de tolérance, notamment au travers de ses jumelages, se doit de réagir ».

Cet élu dont le concept d’homophobie peut très vite s’élargir (cf accusations contre Hugues Martin) devra faire également le tri des jumelages « homophobes ». Il y a en effet peu de chances que Casablanca, Cracovie, Oran ou encore Riga cèdent à une marginalité largement rejetée dans ces pays.

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2017, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :

Les réactions sont terminées

  • Marc
    5 septembre 2013 à 11:56 |

    Quel guignol ! Il a pas autre chose à faire de ses journées ? Comment il gagne sa vie et nourrit sa famille ?

    • Barbier
      5 septembre 2013 à 14:36 |

      Quelle famille ?

  • Etienne
    5 septembre 2013 à 11:57 |

    Cela s’appelle la dictature d’une minorité !

    • science et conscience
      5 septembre 2013 à 17:38 |

      Premièrement la loi Russe condamne la propagande homosexualiste sur mineur, on peut se demander pourquoi ils tiennent tellement à partager leurs pratiques sexuels avec des enfants. Enfin « les peines prévues par le Code français de la presse sont particulièrement sévères : tenir un propos jugé « homophobe » en France peut coûter 20 fois plus cher que tenir un propos jugé « homosexualiste » en Russie et peut conduire à rester 24 fois plus longtemps en prison ! » extrait de cette article :
      http://www.ndf.fr/poing-de-vue/26-08-2013/libertes-en-russie-libertes-en-france-paille-poutre

  • COLOCOCO 2
    5 septembre 2013 à 12:09 |

    Mais qu’il s’ occupe de son fondement, puisse que tout semble, pour lui, tourner autour de ça, et qu’ il s’ agit de son principal centre d’intérêt Semble-t-il.
    Je suis loin d’être un partisan fanatique de Juppé. Ceci dit je trouve cette idée formidable.

  • Baudoin
    5 septembre 2013 à 14:05 |

    D’accord avec lui. Rejetons-le, lui et ses alliés, comme Juppé, et tournons-nous vers Saint-Pétersbourg, ô combien plus respectueuse de la famille et des enfants.

    • cedric
      6 septembre 2013 à 10:55 |

      Mais oui c’est bien vrai ,la russie est une grande democratie ,je vous souhaite a vous et a tout vos bien pensant de n’etre jamais une minorité. Lamentable

      • PROMPT'O
        6 septembre 2013 à 17:40 |

        Les cathos sont déjà une minorité mon enfant…

  • Dudaim
    5 septembre 2013 à 22:00 |

    Mon plaisir étant de déflorer les vierges et de ne pas me marier avec ensuite, je propose que l’on suspende toute relation avec le Maroc ou la Tunisie qui interdissent ces pratiques

  • ELDA
    5 septembre 2013 à 23:27 |

    Tiens, mon commentaire a disparu ! C’est gênant de dénoncer l’attitude LGBT dans ce contexte ?

  • Romain46
    7 septembre 2013 à 10:47 |

    M. Rouveyre, emporté dans son élan, ne devrait-il pas aussi demander à l’ancien ministre des affaires étrangères qu’on exige la suspension des relations diplomatiques avec les pays qui refusent de légaliser le mariage homo ? Pourquoi pas une plainte au Conseil de sécurité qui devrait donc concerner la totalité des pays islamiques ? Une intervention militaire, peut-être ? M. Juppé est très très droit dans ses rangers en ce moment, pour raisons électorales…

    Plus sérieusement, ce que ne veut pas voir ce lobbyiste de la cause LGTB, c’est que toute une partie de l’Europe, qui a suffisamment connu les méfaits de l’idéologie communiste, refuse de se soumettre à l’idéologie libertaire sous l’influence de laquelle sont désormais votées nos lois.

    Certes, les moyens employés par le gouvernement russe ne sont pas les bons, on en convient bien volontiers. Mais la résistance à l’idéologie libertaire est, quant à elle, parfaitement authentique et justifiée. En russe, une paire d’homosexuels ne fait pas un couple bon à marier et l’homosexualité ne peut pas être mise sur le même pied que l’hétérosexualité. Pravda ili niet ?

    Nous jouons en fait à fronts renversés :aujourd’hui, l’empire idéologique est passé à l’Ouest du continent. Autrefois on flingait quelqu’un en le traitant d’ennemi du prolétariat, aujourd’hui, on le taxe d’homophobe…Il ne s’agit plus de lutter contre les méfaits de l’internationale communiste, mais contre ceux de l’internationale LGBT…Une chose est sûre : les empires idéologiques finissent toujours par s’effondrer, mais en général après avoir fait beaucoup de dégâts…

  • […] – 12h00 BORDEAUX (NOVOpress via Infos Bordeaux) – Dans un article écrit sur son site internet, Matthieu Rouveyre (conseiller municipal […]

  • Pablo
    8 septembre 2013 à 03:34 |

    Mr Rouveyre formule des voeux pieux lorsqu’il espère que, par de simples refus de jumelages, la Russie abandonnera ses velléités homophobes. Mais il est vrai, néanmoins, que cela part d’un bon sentiment.