Polémique autour de la venue de l’humoriste Dieudonné à Bordeaux

Publié le 27 décembre 2013 dans Actualités, Culture, Vidéo

Polémique autour de la venue de l’humoriste Dieudonné à Bordeaux

L’humoriste Dieudonné sera à Bordeaux le dimanche 26 janvier (17h à la patinoire de Mériadeck) à l’occasion de son nouveau spectacle « le Mur ». Celui dont le succès ne se dément pas, et qui est souvent considéré comme le plus drôle de sa profession, est une nouvelle fois mis en cause par des associations communautaires juives, qui lui reprochent son humour à leur égard.

Ces dernières semaines, les attaques se sont multipliées contre le créateur de la « quenelle » geste popularisé par de nombreuses personnalités sportives dont la signification tient plus de la bravade contre le système, qu’un salut nazi tel que le présente la Licra.

agnes-cohen-khalifa

Alors que sa dernière représentation bordelaise n’avait connu aucun incident, Agnès Cohen (photo), infirmière au Centre Départemental de l’Enfance et de la Famille (CDEF) demande son interdiction au nom « de répercussions plus que probables qu’elles génèreront sur l’ensemble de la communauté Juive Bordelaise ». Cette lettre adressée au maire de Bordeaux Alain Juppé et au préfet Michel Delpuech a reçu le soutien de Clothilde Chapuis, responsable local de la Licra, pour qui « on ne peut accepter qu’un type comme ça vienne vomir sa haine antisémite dans notre ville ».

Est-ce à la Licra de définir qui a le droit de faire rire, et qui peut venir dans la capitale girondine ? Si le risque que le préfet annule ce spectacle est très faible, l’humoriste Dieudonné pourra une nouvelle fois remercier Madame Chapuis et ses amis, qui lui auront assuré une grande publicité à peu de frais.

Le public bordelais devrait se presser nombreux, afin d’acclamer un homme diabolisé par la classe médiatique, mais toujours aussi populaire.

Addendum 27/12/2013 à 10h10 : La personne qui demande l’interdiction du spectacle de Dieudonné se nomme en réalité Agnès Khalifa Cohen. Sur Facebook, elle déclare aimer les groupes suivants : « Israel Defense Forces » et « l’organisation de défense juive sur internet », tout en n’hésitant pas à pratiquer un humour douteux :

agnes-cohen

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, , ,

Les réactions sont terminées

  • Paul
    27 décembre 2013 à 00:23 |

    Depuis le temps qu’on parle de Dieudonné (en le diabolisant) , je me dis que c’est l’occasion d’aller l’écouter afin de pouvoir se faire sa propre opinion… et vérifier soi-même s’il sent vraiment le souffre, ou bien s’il dérange une caste bien établie.

    • Picault
      12 janvier 2014 à 21:50 |

      Je suis allée voir Fox trot l’année dernière : je n’ai jamais autant ri. Tout le monde, absolument tout le monde en prend pour son grade, sionistes compris. Où est le problème ? Peut-être simplement parcequ’il appuie là où ça fait mal… CQFD

  • Yann
    27 décembre 2013 à 01:52 |

    Je rappelle aux bordelais que la Licra, dont fait partie mme chapuis, est le créateur par le biais de son président de la signification pseudo-nazie de la quenelle, repris partout depuis et pourtant clairement démenti par dieudonne dans une de ses dernières vidéos.
    Ainsi, sachez qu’il y a quelques mois déjà, avant cette tempête médiatique, dieudonne a lancé une pétition demandant la dissolution de la Licra. Cela sent la vengeance froide car je pense que la Licra n’apprécie pas les plus de……130 000 signatures réunies par l’humoriste. Si si vous avez bien lu 130 000 étonnant non ?

  • domi labasque
    27 décembre 2013 à 07:39 |

    Même si je n’apprécie pas spécialement Dieudonné, il est évident que la libre expression, tant prônée, doit être de mise et autorisée….quelque part je comprends la « réaction » de la communauté juive mais qui s’occupe de la christianophie en France,dont perosnne ne parle jamais…si on doit parler d’une communauté religieuse, alors qu’on s’occupe de toutes et pas d’une seule! tous les jours, passés sous silence, des actes christianophobes sont effectués sur le territoire français: vandalisme dans les églises, tombes profanées, mouvement femmen etc etc…et une omerta totale médiatique qui couvre ces actes délinquants car : qui ne dit mot, consent!

    • Claude Vranais
      1 janvier 2014 à 20:50 |

      pour ajouter mon grain de sel a ton commentaire toujours pertinent comment ce fait-il:
      que les pouvoirs publics:
      n’interdisent pas tous ces dégénérés de bastards que sont les rappeurs qui insultent menacent provoquent incitent a la haine raciale allant jusqu’à menacer les forces de l’ordre de mort les photos ou l’on voit un autre taré ce torche avec notre drapeau national (c’est de l’art a écrits un pisse copies)pauvre peuple Français tu n’a même plus le courage de défendre tes valeurs, et la je ne défend pas Mr n’bala n’bala Dieudonné qui n’est pas mais alors pas du tout ma tasse de thé, je défends seulement deux valeurs que nos ancêtres ont défendu par le prix du sang la liberté d’expression et l’honneur qui a du disparaître de notre dictionnaire. Tous mes bons vœux a info Bordeaux et aux intervenants de ce blog espace de liberté (mais pour combien de temps?)

      • joseph
        4 janvier 2014 à 18:08 |

        j’apprécie tout à fait votre commentaire ,, je me permets d’ajouter que je pense comme vous mais que je souhaite qu’un jour Dieudonné cesse de faire la propagande pour attirer les chrétiens dans le piège où il veut les attirer à sa suite des vidéos qui le gènent sont en ce moment sur la toile où il dit exactement ses projets anti-gens du Livre !!!!!

  • marc
    27 décembre 2013 à 10:23 |

    Je sens qu’elle va prendre des quenelles, cette agnès cohen 🙂

  • PROMPT'O
    27 décembre 2013 à 11:53 |

    A mon avis le vrai trouble à l’ordre public c’est celui d’interdire ses spectacles.

    C’est vers cela que l’on se dirige semble t-il (voir article Figaro) :

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/12/27/97001-20131227FILWWW00249-dieudonne-une-interdiction-des-spectacles.php

    On se dirige enfin vers une vraie dictature à la Coco qui finira par exploser en vol comme l’Histoire nous l’a déjà prouvé.

    • maury
      8 janvier 2014 à 18:09 |

      C’est notre survie qui est en jeu ! Pourquoi je manifesterai le 26 janvier

      C’est notre survie qui est en jeu ! Pourquoi je manifesterai le 26 janvierComme tous les observateurs de la vie politique, je constate une exaspération croissante dans la société française. Mais je ne suis pas sûr que tous les Français exaspérés se soient encore rendu compte que c’était bel et bien notre survie comme nation, comme peuple et comme civilisation qui était en jeu.

      N’en donnons que deux ou trois exemples, sachant bien que c’est toute la politique de l’actuel gouvernement qu’il faut rejeter en bloc – précisément parce qu’elle menace l’être même de la France.

      Le plus frappant réside sans doute dans ce que l’on appelle maintenant la substitution de population. Le récent rapport remis au Premier ministre sur la politique d’intégration (lisez : désintégration !) en est un nouveau signe. « Nos » dirigeants ne veulent pas admettre que la France est d’abord faite par… des Français. Ils veulent nous forcer à reconnaître des apports civilisationnels parfaitement imaginaires, nous contraindre à avoir honte de notre histoire et de nos aïeux. Et, corollairement, de repentance en laxisme judiciaire, ils n’ont jamais assez d’excuses pour les barbares qui terrorisent tant de nos villes et villages.

      Les réformes « sociétales » engagées depuis mai 2012 ont été également pensées comme des « changements de civilisation » selon le mot de Mme Taubira. Faire de la filiation une pure construction de l’imagination est d’une redoutable efficacité pour priver chacun de ses racines familiales. Mais ce que veut le gouvernement socialiste, c’est la guerre de tous contre tous, la loi de la jungle dans tous les recoins de la société. Il veut nous apprendre à haïr nos parents, à assassiner nos anciens qui coûtent trop cher à une Sécu déjà exsangue, ou aduler les assassins multi-récidivistes (« malheureuses victimes d’une société répressive, patriarcale et réactionnaire », n’est-ce pas ?) – le tout, comme toujours, sous les délicieux atours compassionnels qui ont si bien fonctionné depuis la révolution de mai 68.

      La fiscalité elle-même est envisagée par les tenants du totalitarisme « soft » comme une arme massive de destruction de toute inégalité, de toute propriété et donc de toute indépendance à l’égard du Moloch étatique. Les fous furieux qui nous gouvernent si mal prétendent vouloir étendre sans limite la progressivité de l’impôt. Et, comme toujours en régime marxiste-léniniste, ce qui en ressort, ce n’est pas la société sans classe ; c’est l’appauvrissement généralisé et une nomenklatura arrogante qui se goinfre sur le dos du peuple.
      « Nous sommes ici chez nous. Nos aïeux ont fait ce pays. Nous voulons y vivre, y travailler et y mourir. Si vous ne le comprenez pas, c’est vous qui dégagerez ! »

      On pourrait encore évoquer la haine anti-chrétienne de tant de ministres, la politique étrangère anti-nationale ou les coupes suicidaires dans le budget de la Défense qui nous livrent aux barbares et nous contraignent à la vassalisation… On pourrait évoquer tant de sujets. À vrai dire, on pourrait évoquer toutes les politiques menées depuis bientôt deux ans. Je dis bien : toutes !

      Oui, il est urgent de mettre un terme à cette politique. Et, pour cela, je ne vois qu’une seule solution : utiliser tous les moyens à notre disposition pour résister et accélérer la prise de conscience de nos compatriotes.

      Il faut naturellement profiter des campagnes électorales pour dénoncer sans relâche cette politique nihiliste. Mais il faut, plus encore, harceler le gouvernement. Qu’il sache que les Français, non seulement ne lâchent rien, comme le dit très bien le slogan du grand mouvement populaire que nous avons vu avec émerveillement se lever l’année dernière, mais ne les lâcheront pas avant qu’ils ne soient partis ou qu’ils n’aient radicalement changé de politique.

      Cette stratégie de harcèlement doit nécessairement être aussi subsidiaire que possible. On n’agit pas de la même façon en milieu rural ou à Paris, selon que l’on proteste contre la spoliation fiscale ou que l’on défend le droit des enfants, ou selon que l’on manifeste à Nantes ou à Lyon. Contrairement à ce que j’entends souvent, je crois qu’il est extrêmement sain et souhaitable que les mouvements soient nombreux et variés. Je ne crois pas aux vertus du « centralisme bureaucratique ». Mais il faut aussi, de temps en temps, montrer que nous sommes capables d’avoir une vision globale de la société et que, pour notre survie, nous sommes capables, par-delà nos différences, de nous réunir pour une gigantesque clameur de protestation. C’est la raison pour laquelle je serai le 26 janvier à Paris pour participer au Jour de Colère qui s’y organise.

      Non, nous ne voulons pas que la civilisation française disparaisse. Monsieur le Président, ne comptez pas sur nous pour rester impassibles devant vos incessantes agressions contre notre patrie, notre peuple, notre histoire, notre religion – notre civilisation en un mot ! Je puis vous prédire une chose, sans risque de me tromper : notre colère, que vous pourrez constater par vous-même le 26 janvier, ne va pas cesser d’enfler. Devant cette vague gigantesque, devant ce tsunami, vous n’aurez qu’un choix : vous soumettre ou vous démettre (ou être démis par vos « amis »…). Je suis certes conscient qu’il s’agit là d’un dilemme pénible et je veux bien éprouver toute la compassion dont je suis capable pour un homme, que je suppose sympathique. Mais vous-même ne nous laissez qu’un choix : la valise ou le cercueil. Or, nous sommes ici chez nous. Nos aïeux ont fait ce pays. Nous voulons y vivre, y travailler et y mourir. Si vous ne le comprenez pas, c’est vous qui dégagerez !

  • Andy Capp
    27 décembre 2013 à 13:04 |

    WOW! Vraiment? Est ce que les gens peuvent etre imbéciles à ce point? Comment soutenir sinon encourager un idiot raciste pareil? Vous sentez cette puanteur? C’est l’odeur nauséabonde des français collabo. Honte sur vous bordelais si vous laissez cet homme ignoble exprimer librement ces propos racistes et antisémites.

    • science et conscience
      28 décembre 2013 à 14:51 |

      Sans être un fan de Dieudonné, il me semble que quand un pouvoir sectaire veut interdire un artiste et Dieu sait que maintenant on met de l’artistique à toutes les sauces, être collabo c’est plutôt soutenir le pouvoir en place. Dieudonné fait avec les juifs ce que les autres humoristes font avec les autres religions. Alors il faut choisir soit on interdit l’humour provocateur de manière générale soit on l’autorise pour tous. Je militerais contre des propos de Dieudonné quand les autres « artistes » tels que les Femen seront attaqués avec autant de virulence. Et alors Dieudonné raciste faut qu’on m’explique, plus multiculturel au sens gauchiste du terme que lui tu meurs.

      • jonas
        31 décembre 2013 à 10:27 |

        Tout a fait d’accord il ne faut pas confondre le peuple juif et les sioniste
        Pour moi Dieudo milite et denonce les actes judeo sioniste maçonique pedo-satanique qui forme un sacrèe réseau entre la france et LA BELGIQUE une infime élite qui ce croit au dessus de tout
        Profiter le moment viendra ou le peuple ouvrira les yeux et la ça sera le coup de massue
        J’en profite pour les lecteurs regarder la video de Laurent Louis député de belgique qui denonce « lever diplomatique » la y a lourd
        Malgres les preuves les temoignage accablant personne ne réagis elle est ou la justice ? Soutiens t’elle ces agissement ?
        Bonne fin d’année a tous 2014 sera plus dur que 2013 alors Français réveillez vous arrêtez de collaborer avec de se gouverment qui nous divise !!

    • marron
      29 décembre 2013 à 19:45 |

      A votre langage je n’espère certainement pas mieux
      je dirai même que l’odeur est plus forte….

    • Claude Vranais
      1 janvier 2014 à 20:53 |

      ne seriez vous pas un adepte de la pensée unique chére a nos dirigeants actuels?

  • marron
    29 décembre 2013 à 19:34 |

    Je suis heureux de constater que vals aura bien du mal à faire valser la liberté des francais.
    les nouvelles dictatures ne passeront pas par là… merci dieu donné

  • siphon médiatique
    29 décembre 2013 à 19:48 |

    Le « fait divers » Dieudonné est à la confluence de deux phénomènes :

    1°- la dégradation de la parole publique, y compris de la parole politique(« casse-toi pauvre con »…) avec une grande porosité entre la sphère politique et la sphère médiatique, certains acteurs passant d’une sphère à l’autre sans vergogne (voir les « prestations » bien payées de Roselyne Bachelot sur D8 par exemple) ;

    2°- la réactivation des thèmes à fort contenu de « morale républicaine » (anti-racisme, laïcité : voir par exemple l’interview de R. Badinter à Libération) par laquelle un pouvoir affaibli cherche à regagner un peu d’approbation dans l’opinion en mettant en scène, de façon complètement artificielle, un état d’urgence républicain (prétendue recrudescence du racisme et de la xénophobie après l’incident de la « banane »). Mais la ficelle idéologique et l’arrière pensée partisane (remobiliser des soutiens avant les élections) sont trop évidentes pour que les citoyens se laissent prendre à ces faux consensus de démocratie populaire : un pouvoir qui a fait du relativisme éthique généralisé son fonds de commerce perd toute autorité morale…Il « n’embraye plus » sur la société.

    Dieudonné a parfaitement compris que le nec plus ultra de la notoriété consiste désormais à se positionner dans la surenchère et le défi permanents, ce qui permet de « siphonner » l’audimat en défiant les « politburos » (c’est fait avec M. Valls) et les « autorités » comme la Licra qui servent complaisamment de caution et de relais au pouvoir dans son entreprise de propagande. Aller voir Dieudonné va bientôt devenir un acte de résistance et de défense de la liberté d’expression…

    Il est à craindre que cette spirale descendante ne se poursuive et ne s’amplifie, pas seulement en paroles mais aussi en actes: le tronçonnage du « l’arbre de la laïcité » planté avant Noël par V. Feltesse s’inscrit dans ce mouvement. Plus le pouvoir en rajoutera dans l’exploitation idéologique, plus on doit s’attendre à des actes de rébellion en réplique, tout aussi dommageables pour la « philia » républicaine.

    On ne voit ce qui pourrait changer cette situation sinon une tout autre façon de faire de la politique que celle du pouvoir socialiste, qui a durablement institué la « zizanie républicaine »…Ces jours-ci, un sondage révèle ainsi que la France est coupée en deux à propos du mariage taubira…

  • chupon
    3 janvier 2014 à 14:16 |

    Le jugement, si objectif qu’il puisse être, ne se conçoit pas sans savoir!…Et on ne peut savoir qu’en ayant vu!…Je ne suis pour le moment ni pour ni contre, mais je vais aller voir l’humoriste et me faire une idée de la portée de ses mots…Ceci étant, effectivement, si on doit l’interdire, on doit interdire beaucoup de monde, de quelque niveau que ce soit et de quelque appartenance que ce soit…

    • herbien
      7 janvier 2014 à 10:06 |

      le spectacle de Dieudonne sera remplace par une prestation de l’avocat à roulettes et sa section de l’armèe la plus morale du monde

  • elie domotique
    6 janvier 2014 à 01:27 |

    les Femen, faisant clairement le salut nazi, et pas inversé.

    http://echelledejacob.blogspot.fr/2014/01/quand-les-femen-font-le-salut-nazi-que.html

  • Maxime
    8 janvier 2014 à 16:45 |

    Cette donzelle relaye une propagande de la LDJ. Cette milice communautaire connue pour ses agressions, ses dégradations, ses intimidations et ses actes délictuels. Contre ces bi-nationaux franco-israeliens, français de papiers pour qui la France n’est qu’un hôtel en attendant leur retour en Israel, que fait le ministre de l’intérieur ?
    On aimerait aussi que la droite nationale se mobilise aussi pour dénoncer ces « français de papiers » là …