Le « fauve » Ismael Kone condamné à 9 ans de prison

Publié le 11 septembre 2013 dans Brèves

couteauIsmael Kone a été reconnu coupable de tentative d’homicide volontaire par la cour d’assises de la Gironde et été condamné à neuf ans de réclusion criminelle.

Cet homme originaire d’Afrique avait violemment agressé une jeune femme dans la nuit du 13 au 14 juin 2011, près du cours de la Martinique, à Bordeaux. Après lui avoir demandé si « elle était disponible », ce dernier l’avait saisi par-derrière, entraîné dans une rue sombre et frappé de neuf coups de couteau !

Pour son avocat, Me Pierre Blazy, ce soir-là, « un fauve était lâché dans la ville ». Espérons pour les bordelais que la future réforme de la justice de Christianne Taubira ne remette pas le « fauve » en liberté.

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, ,

Les réactions sont terminées

  • Baudoin
    11 septembre 2013 à 20:59 |

    Non, la réforme est juste prévue pour ne pas faire rentrer les enfants des amis condamnés à moins de 5 ans. Pur clientélisme. Aucun risque que la réforme soit intelligente.