Bordeaux : Le candidat socialiste anticipe son échec

Publié le 28 février 2014 dans Actualités, Municipales 2014, Politique

Bordeaux : Le candidat socialiste anticipe son échec

Vincent Feltesse reconnait aujourd’hui qu’il « ne rattrapera pas son retard » face au maire de Bordeaux lors du premier tour des élections municipales. Dans un entretien à l’AFP, celui-ci confirme son échec à faire basculer la ville à gauche : « J’ai enseigné la communication politique pendant des années, je suis historien, je sais qu’à ce stade on ne remonte pas ».

Pour l’ancien élève d’HEC, qui a coordonné la campagne de François Hollande sur Internet, « sur les huit dernières élections, la gauche a présenté sept candidats différents, tous battus dès le premier tour ». Selon Vincent Feltesse « on est dans une espèce de douce euphorie » et les militants socialistes « ont eu du mal à faire passer ses messages ».

Vincent FeltesseL’impopularité du gouvernement serait à la base de cet échec, et son camarade du Parti communiste (Vincent Maurin) réalise d’ailleurs « son meilleur score chez les catégories socio-professionnelles élevées et les professions intellectuelles, signe d’un électorat socialiste qui décroche ».

Si les médias ne tarissent pas d’éloge sur le maire de Bordeaux sur sa gestion de la ville, ce dernier fait également une campagne sur des thèmes prisés de l’électorat de gauche (écologie, humanisme, diversité…) asséchant ainsi les voix de Vincent Feltesse, qui n’arrive toujours pas à trouver d’angle d’attaque sérieux, à trois semaines du premier tour.

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :

Les réactions sont terminées

  • Malutrin
    28 février 2014 à 12:31 |

    Le meilleur dans tout ça, c’est le candidat communiste qui fait son meilleur score chez les bourgeois !!!

  • MARCHA
    28 février 2014 à 13:23 |

    Feltesse, Juppé: blanc bonnet et bonnet blanc.
    Ces deux là sont interchangeables, pour preuve Feltesse accuse Juppé de marcher sur ses plate-bandes idéologiques

  • Jean-Paul
    28 février 2014 à 14:59 |

    Ses* 50000 € pour la mosquée vont lui rester en travers !
    * : en réalité les nôtres !

    • cheron
      1 mars 2014 à 10:42 |

      Tu as raison, il est préférable d’avoir les fondamentalistes dans la rue pour prêcher des contre vérité.

  • Jean-Paul
    28 février 2014 à 15:03 |

    Pour rappel :
    Manifestation le 9 mars à Paris pour un référendum sur l’immigration.

    http://resistancerepublicaine.eu/category/9-mars-2014/

  • bob
    28 février 2014 à 17:21 |

    Et si ce môssieur n’avait pas décidé de cumuluer avec un poste de député pris à la hussarde pour se consacrer à la CUB et à sa campagne ?
    Il s’est d’abord fait punir de la même manière que Juppé. Les électeurs ne veulent plus de cumulard.

  • zuba
    28 février 2014 à 20:16 |

    Il peut aussi s’acheter un charisme le candidat socialiste, il en a besoin ! (et parler sans se pincer le nez) !

  • Louis
    6 mars 2014 à 17:46 |

    Au moins il est réaliste, c’est déjà ça…