Bordeaux : Le Front de gauche organise un colloque de soutien à la grande mosquée

Publié le 5 février 2014 dans Actualités, Agenda, Dossier mosquée Bordeaux, Municipales 2014, Politique

Bordeaux : Le Front de gauche organise un colloque de soutien à la grande mosquée

Alors que le Front national appelle les bordelais à manifester le samedi 08 février contre le centre islamique de Bordeaux (dont le projet phare serait une mosquée de 3500 places confiée à la branche locale des frères musulmans), le Front de gauche organise la riposte.

Dirigé localement par Vincent Maurin (photo), candidat aux prochaines municipales, ces derniers organisent le vendredi 07 février « une grande table ronde » de soutien à ce projet démesuré (selon de nombreux musulmans eux-mêmes).

mosquee-bordeauxParmi les participants à ce colloque, on retrouve Laurence Laborde du syndicat Snuipp-FSU, le prêtre Georges Jousse, « délégué diocésain pour la rencontre avec l’islam », Tareq Oubrou, imam de Bordeaux à qui Juppé voudrait remettre les clefs de ce centre islamique, Jean-Claude Guicheney et Brigitte Durafour de la Ligue des droits de l’Homme, Frédéric Alfos (Président de l’Asti de Bordeaux), ainsi que quelques militants d’extrême-gauche comme Marie-Jeanne Mainhagu et Adrien Mazières Vaysse du NPA.

Si la participation d’un prêtre à un colloque organisé par un parti d’extrême-gauche risque de surprendre de nombreux catholiques bordelais, on peut souligner le caractère paradoxal de la laïcité invoqué par le Front de gauche, qui refusant la construction d’une église dans le quartier de Ginko, se lance à corps perdu dans le soutien à un projet qui ancrera durablement l’islamisme au cœur de Bordeaux.

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, ,

Les réactions sont terminées

  • Marc
    5 février 2014 à 16:45 |

    Ils cherchent des électeurs le Front de gauche ?

  • gauchedéçu
    5 février 2014 à 16:47 |

    « La religion est l’opium du peuple » disait Karl Marx. Vincent Maurin et ses camarades ont sûrement oublié de lire les écrits de leur maître à penser !

  • science et conscience
    5 février 2014 à 16:57 |

    Beaucoup de prêtres libertariens sont séduit par les idéaux universalistes de gauche, mais c’est aussi le cas chez les laïcs chrétiens. En s’éloignant doucement des racines de leur foi pour servir les intérêts de la gauche, ils ont perverti le message chrétien pour en faire une idéologie. « Le monde moderne est envahi de vieilles vertus chrétiennes devenues folles. » Chesterton. Après la claque de la gouvernance socialiste il revient au chrétiens de redécouvrir leur origine.

  • Epaulard
    5 février 2014 à 17:17 |

    Ce Tarek Oubrou bouffe vraiment à tous les râteliers. Un coup je fais une conférence avec Alain Soral ou l’abbé de Tanouarn, et d’un autre côté je vais m’allier avec l’extrême gauche. Pitoyable…

  • Zuba
    5 février 2014 à 17:38 |

    Qu’aurait dit l’évêque et la presse si un prêtre participait à un colloque du Front national !

    • Etienne
      5 février 2014 à 19:26 |

      L’article de l’Humanité précise : « prêtre de la rive-droite en charge pour le diocèse des relations avec les musulmans ». Il a la charge de convertir les musulmans ou d’amener les catholiques à la mosquée ?

  • anonyme
    5 février 2014 à 20:15 |

    Le front de gauche ne cherche que des électeurs je mets en garde les musulmans face a ces individus qui sont a mille lieu des valeurs de l Islam

  • domi Labasque
    6 février 2014 à 07:15 |

    La gauche est en train de déstructurer la société française….ils nous islamisent, violant la laîcité et communautarisent le peuple….on nous impose le mariage pour tous, avec la GPA et PMA comme ultime défi dans leurs délires martyrisant la Nature et la procréation….ils nous servent à la louche la théorie du gender, s’acharnant à diviser les fondements de notre civilisation…..ces délinquants sociaux ont fait augmenter l’homophobie, l’antisémitisme , la xénophobie, résultats d’une politique choquante, radicale et amorale…..Ils fomentent une future révolte à venir..ils en seront responsables….

  • […] table ronde » de soutien à ce projet démesuré (selon de nombreux musulmans eux-mêmes). > http://infos-bordeaux.fr/2014/actualites/bordeaux-le-front-de-gauche-organise-un-colloque-de-sou… […]

  • boubert
    6 février 2014 à 08:56 |

    A ma demande d’explication, le Vicaire général précise que Georges JOUSSE n’est pas prêtre, mais il ne va pas plus loin. J’ai donc reformulé la question il répond: »Il est en effet délégué du cardinal pour le dialogue avec les musulmans ».
    que de contour pour essayer de cacher ce qui finalement dérange la hiérarchie ecclésiastique!
    Nous sommes mal barrés!

    • Marie
      6 février 2014 à 11:31 |

      De toute façon, le vicaire général préfère faire des conférences avec les franc-maçons et les musulmans, plutôt que venir avec les siens aux manif pour tous !

  • […] Alors que le Front national appelle les bordelais à manifester le samedi 08 février contre le centre islamique de Bordeaux (dont le projet phare serait une m  […]

  • rollinde
    8 février 2014 à 16:29 |

    Le problème de ce projet n’est peut etre pas la place de la laïcité, mais
    L’utilisation de ce terrain qui aurait pu etre rehabilite pour creer des logements sociaux
    N’y aura t il pas des gens sans abris qui vivent sur ce terrain et qui vont se retrouver encore plus demunis ?

  • Glez
    9 février 2014 à 17:45 |

    Entre une gauche qui dirait n’importe quoi (sans s’engager, comme leur président) pour avoir des électeurs et une population que l’on laisse tremper dans le flou le plus absolu, sauf pour payer des impôts, il serait difficile de s’y retrouver.
    Mais ce discours universaliste, mondialiste, humaniste sans but ni raison; qui oublie ses propres voisins et les problèmes qui leur sont communs, finit par lasser et découvre les failles trop profondes qui sont maintenant une rupture. Les socialistes n’ont plus rien à nous dire, ils ne peuvent que nous taxer dans tous les sens du terme.