Bordeaux : Ludovic Freygefond (premier secrétaire du Parti socialiste) placé en garde à vue

Publié le 21 mai 2014 dans Actualités, Politique

Bordeaux : Ludovic Freygefond (premier secrétaire du Parti socialiste) placé en garde à vue

Ce sont nos confrères du Sud-Ouest qui ont révélé l’information : « convoqué ce mercredi matin au commissariat central de Bordeaux, Ludovic Freygefond, premier secrétaire fédéral du Parti socialiste de la Gironde et ancien maire PS du Taillan-Médoc, a été placé en garde à vue ».

Cet activiste du « mariage » homosexuel fait l’objet d’une enquête pour harcèlement suite à une plainte déposée en septembre 2012 par Alexandre Metzinger, son ancien directeur de cabinet.

L’élu socialiste aurait même « tenté d’obtenir une relation avec l’intéressé » ! Pendant plusieurs mois, ce sont près de 5 000 mails qui lui auraient été adressés, dont 1 500 sur sa boîte personnelle (les enquêteurs ont saisi l’intégralité de la correspondance). Ludovic Freygefond y avouerait de manière explicite son amour et son attirance pour le directeur de cabinet.

Ludovic FreygefondAlors que ce dernier est toujours soutenu par le parti socialiste, le Sud-Ouest confirme la mansuétude de la justice « qui a attendu la fin des élections municipales pour entendre l’ancien maire, afin de ne pas interférer dans la campagne électorale ». Cela n’a pas empêché l’élu socialiste de perdre dès le premier tour !

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2017, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :

Les réactions sont terminées

  • Zuba
    21 mai 2014 à 14:34 |

    Le pire dans tout ça, c’est que ce sont ce type de personnages qui donnent des leçons de morale à tout le monde !!!

  • Suzanne
    21 mai 2014 à 14:50 |

    Bravo aux électeurs du Taillan qui ont su – à temps – virer cet intrigant

  • Taillan
    21 mai 2014 à 15:36 |

    J’adore l’article du sud-ouest  » Les réactions à cet article ont été suspendues ». C’est beau la liberté d’expression … Et le juges de gauche qui ont attendu la fin de la campagne !

  • louis
    21 mai 2014 à 20:40 |

    Comme quoi le bon sens populaire a été plus rapide que la justice pour condamner cet odieux personnage !
    Le PS s’englue en continuant de soutenir cet individu… mais comment le condamner alors que c’est le PS qui promeut le débridage des moeurs contre nature… Comme le disait un journal « désormais, grâce aux bobo et aux socialos, les homos vont pouvoir s’enfiler… la bague au doigt ». Quelle décadence. Vivement les élections.

  • 33rdm
    22 mai 2014 à 11:00 |

    Son avocat dit que c’est un problème de rivalité politique. Soit, mais c’est quand même une stratégie surprenante que d’imaginer éliminer un rival en lui faisant des déclarations d’amour ! Ah! ce PS, il nous étonnera toujours …

  • miniTAX
    22 mai 2014 à 17:19 |

    J’imagine bien notre Ben Ali de la Vigne du Médoc avancer devant les juges une défense à la façon Flanby : « c’est ma vie privée, ça ne regarde personne ». Le pire, c’est que ce genre d’argument de bouffon a toutes les chances d’être recevable en République Populaire française.