Bordeaux : Près d’un millier de personnes mobilisées pour les chrétiens d’Orient

Publié le 14 septembre 2014 dans Actualités, Politique

Bordeaux : Près d’un millier de personnes mobilisées pour les chrétiens d’Orient

A l’appel du Collectif pour la défense des chrétiens d’Orient, plus de 900 personnes ont manifesté samedi leur soutien aux chrétiens d’Irak et de Syrie, victimes des persécutions de l’Etat islamique.

« Nous sommes ici pour faire entendre la voix de la France, la voix des Chrétiens d’Occident, qui veulent rappeler solennellement le droit des Chrétiens d’Orient à vivre en paix sur une terre qui constitue le berceau du Christianisme. Nous sommes ici pour dénoncer ce qui s’apparente, selon l’expression de Monseigneur Gollnisch, président de l’Oeuvre d’Orient, à « un génocide ». Depuis des semaines, les milices islamiques, dans une trop grande indifférence, persécutent les Chrétiens et les autres minorités : Humiliation, assassinat, viols, enlèvements, choix entre le départ, la mort ou la conversion à l’islam. Nous ne pouvons plus supporter de telles exactions. Notre silence s’apparenterait à de la complicité » a déclaré le porte parole du mouvement, en début de manifestation.

mgr-ricard

Plusieurs intervenants se sont succédé sur une tribune parée des drapeaux syriens, irakiens, libanais et français, où l’on pouvait lire deux banderoles « Halte au génocide des chrétiens ! » et « Aujourd’hui l’Orient, demain l’Occident ? ».

Mgr Ricard (archevêque de Bordeaux), Marc Fromager (président de l’aide à l’Eglise en détresse), le père Nabil Mouannes (curé de la paroisse maronite de Bordeaux), le réfugié Ephrem Jacob, Mgr Aillet (évêque de Bayonne) ou encore Joseph Fadelle ont témoigné de la situation, et demandé aux pouvoirs publics d’intervenir.

De nombreux politiques avaient fait le déplacement. On pouvait ainsi reconnaître dans la foule plusieurs élus du Front national comme Jacques Colombier (Bordeaux) et Gonzague Malherbe (Libourne). Plusieurs conseillers municipaux bordelais de l’UMP était également présents : Edouard du Parc, Marik Fetouh, Brigitte Collet ou Nicolas Brugère. Le chef de file local d’Europe Ecologie les Verts (Pierre Hurmic) côtoyait également le président départemental du Modem, Joan Taris.

politiques

mahmoud-doua-cenon

Lors du témoignage de Joseph Fadelle (chiite irakien converti au christianisme et victime d’une fatwa), plusieurs élus (Brigitte Collet, Joan Taris et Nicolas Brugère), ainsi que l’imam de Cenon, Mahmoud Doua (photo), ont quitté le rassemblement suite à un propos tenu par ce dernier, comparant l’islam à une maladie.

Ils étaient bien seuls à être choqués sur le Parvis des droits de l’homme hier, la foule réservant son émotion et ses larmes aux témoignages de détresse des victimes de la sauvagerie islamiste.

chretiens-irak

foule-bordeaux-chretiens

manifestation-bordeaux

foule-manifestation

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :

Les réactions sont terminées

  • esope
    14 septembre 2014 à 10:46 |

    L’islam a fait la démonstration de sa nature. Il faut interdire la vente et la diffusion du coran dans notre pays. Fermer les mosquées et les écoles coraniques.
    Accepterait-on la diffusion de Mein Kampf, et des centre de diffusion du national socialisme en France?
    Il a manqué, hier, dans les discours, la demande que les criminels musulmans soient poursuivis pour leurs crîmes ignobles. Nous ne voulons pas de la charia, mais l’application du code pénal.
    Nous ne voulons pas de centre de diffusion de la charia, comme celui que veut faire construire Juppé, à Bordeaux-Bastide.

  • boubert
    14 septembre 2014 à 19:01 |

    comme d’habitude Juppé était absent
    cela n’a rien d’étonnant mais il continue à s’enfermer!!

  • Marc
    15 septembre 2014 à 09:35 |

    Superbe rassemblement qui est passé sur France 3 Aquitaine : https://www.youtube.com/watch?v=5dj9-yHl7_A
    Et pour ceux qui regrettent l’intervention de Fadel, faudra pas venir se planquer dans ma cave quand il y aura des tensions. Ceux qui font venir les immigrés musulmans en France seront responsables de ce qui se passera dans 10 ou 20 ans !

  • Jeanne
    15 septembre 2014 à 09:56 |

    Et elles étaient où toutes les associations des droits de l’homme (LDH et consoirt) ? Pour les palestiniens, on les entend, mais pour les chrétiens, quel silence !!!

  • Marty
    24 septembre 2014 à 21:50 |

    Une erreur d’impression nous a fait écrire Jupe une mosquée Bx alors qu’il fallait lire Jupe une église à Alger .Nous demandons à nos lecteurs de nous excuser de cette petite erreur impardonnable