Emploi fictif : Le socialiste Nicolas Madrelle mis en examen

Publié le 3 décembre 2014 dans Actualités, Politique

Emploi fictif : Le socialiste Nicolas Madrelle mis en examen

Une nouvelle fois, un socialiste local est dans le viseur de la justice. Il s’agit cette fois de Nicolas Madrelle, le fils de l’actuel président du Conseil général de la gironde Philippe Madrelle.

D’après le quotidien Sud-Ouest, le conseiller régional socialiste et éphémère maire de Carbon-Blanc est soupçonné d’avoir exercé un emploi fictif (3200 euros mensuels) au sein du groupe de travaux publics Cassous, un des poids lourds de la région.

Il a été mis en examen par le juge lyonnais Philippe Duval-Molinos qui enquête sur des marchés publics passés dans le cadre du chantier du tramway bordelais. « Depuis plusieurs années celui-ci déroule méthodiquement la pelote des consultations truquées ayant accompagné l’arrivée du tramway dans l’agglomération bordelaise. Le magistrat a mis au jour un système de surfacturations, de commissions occultes et de corruption articulé autour d’un noyau de fonctionnaires de la Communauté urbaine de Bordeaux. En échange de contreparties, ces derniers divulguaient auprès de diverses entreprises de travaux publics des informations confidentielles relatives aux appels d’offres en cours ».

nicolas-madrelleAprès avoir été collaborateur parlementaire de son père et de son oncle, Nicolas Madrelle est aujourd’hui chargé de mission sur le développement durable chez le bailleur social du département Gironde-Habitat !

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :,

Les réactions sont terminées

  • Nicole
    9 décembre 2014 à 10:21 |

    Et pendant ce temps, les Enfants des Français ordinaires crèvent……