Famille : le double discours d’Alain Juppé

Publié le 17 mars 2014 dans Actualités, Municipales 2014, Politique

Famille : le double discours d’Alain Juppé

Le 11 mars dernier, Alain Juppé recevait à sa demande des membres du collectif la manif pour tous, afin de s’enquérir des conclusions du Grenelle de la famille. Pourtant, aucune des revendications de ce mouvement, ayant rassemblé plusieurs fois des foules considérables contre le « mariage » homosexuel, n’ont été prise en compte par le maire de Bordeaux.

bordeaux-magazine

Alors que ce dernier fait du pied aux familles catholiques bordelaises à l’approche des élections, le dernier journal municipal (mois de mars) prêche plutôt pour la paroisse d’en face. Après qu’Alain Juppé ait loué la légalisation de l’avortement (qu’il compare à l’octroi du droit de vote pour les femmes en 1945), le journal de la ville loue le travail effectué par plusieurs associations, dont Ni putes ni soumises ou le planning familial, qui « multiplient les ateliers ou les actions de sensibilisation pour l’égalité des genres ».

La manif pour tous a mis en place une « charte » des candidats aux élections municipales afin de promouvoir une « véritable » politique familiale. A Bordeaux, la seule tête de liste à l’avoir signé est Jacques Colombier, le candidat du Front national.

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :,

Les réactions sont terminées

  • etienne
    17 mars 2014 à 22:47 |

    C’est pas lui qui disait que le Pape Benoit XVI posait problème ! Si les catholiques de bordeaux votent pour lui, ce sont des ânes !

    • Baudoin
      18 mars 2014 à 07:49 |

      Pas totalement d’accord, car un âne devant un mur ne va pas foncer dedans. Il réfléchit et ne se donne pas des coups inutiles. Un âne pense ! Je ne dirais pas la même chose de toutes les personnes engagées en politique. Je ne savais pas si j’allais aller voter aux municipales. Grâce au journal, que je feuillette à l’instant d’ailleurs, je suis certain de ne pas voter pour lui, ni pour Feltesse… Je voterai pour celui qui sera le plus proche dans ses convictions, des fondamentaux de la Loi naturelle.

  • Robert 33
    17 mars 2014 à 23:11 |

    La ficelle est trop grosse et Juppé n’est malheureusement pas du côté des famille. Il le prouve par ses propos sur le mariage homo et sur ses positions sur la défense de la vie.
    En acceptant le premier « créateur » du centre LGBT (lesbiennes, Gays, Bisexuels et Transexuels) sur sa liste : le message est clair et la caution Édouard du Parc ni changera rien.

  • Colococo2
    17 mars 2014 à 23:27 |

    Je dirai même plus ….ce sont des ânes .

  • boubert
    18 mars 2014 à 08:38 |

    en politique les promesses tenues n’existent pas, l’intérêt général non plus, la morale non plus etc… Ce qui compte c’est de se faire élire pour avoir tous les avantages liés à la fonction que personne ne peut supprimer puisque ceux qui votent sont concernés. Alors tous à la poubelle.

  • emmanuel
    18 mars 2014 à 09:50 |

    Juppé ou la politique de la feuille morte : ne peut que suivre le sens du vent.

  • Baudoin
    18 mars 2014 à 12:11 |

    « Dans ce contexte, il faut ajouter que la conscience chrétienne bien formée ne permet à personne d’encourager par son vote la mise en œuvre d’un programme politique ou d’une loi dans lesquels le contenu fondamental de la foi et de la morale serait évincé par la présentation de propositions différentes de ce contenu ou opposées à lui. Parce que la foi est un tout indivisible, il n’est pas logique d’isoler un de ses éléments au détriment de la totalité de la doctrine catholique. » Joseph Ratzinger
    http://benoit-et-moi.fr/2012-I/0455009fcb0e2400f/0455009fe6120ba0b.html