Bernard Pascaud : « Les Bordelais vont avoir l’occasion de rencontrer le phénomène Zemmour »

Publié le 24 avril 2015 dans Actualités, Culture, Politique

Bernard Pascaud : « Les Bordelais vont avoir l’occasion de rencontrer le phénomène Zemmour »

L’écrivain et journaliste Eric Zemmour sera à Bordeaux le mardi 05 mai, afin de présenter son dernier ouvrage « Le suicide français ». Entretien avec Bernard Pascaud, un des responsables de l’association Amitiés françaises qui organise cet évènement.

Infos-Bordeaux : Pourquoi faites-vous venir l’écrivain Eric Zemmour à Bordeaux ?

Bernard Pascaud : Il nous a paru intéressant pour les Bordelais d’avoir l’occasion de rencontrer le « phénomène Zemmour ».Depuis plusieurs années il existe un rapport passionnel entre ce polémiste et ses auditeurs, ses téléspectateurs ou ses lecteurs. Certains l’adorent, d’autres le détestent. Le voici à présent victime de tracasseries diverses dont certaines viennent de haut. Et si l’on écoutait ce qu’il a à dire ?

Infos-Bordeaux : Comment expliquez-vous le succès de ce polémiste ?

zemmour-bordeaux

Bernard Pascaud : Sa notoriété médiatique acquise au fil des années y est probablement pour beaucoup. Ainsi que son triple talent d’analyste, de polémiste et d’écrivain. Mais il en faut davantage pour susciter l’achat massif d’un ouvrage volumineux et si dense. Notre société est morose et inquiète et « Le suicide français » cherche à répondre à la question : Comment en est-on arrivé là ?

Or l’intelligence se lasse de tout sauf de comprendre. Et Eric Zemmour propose des explications. Ses analyses sont sans complaisance et tranchent avec le conformisme ambiant dont beaucoup de Français sont lassés. Si elles font grincer les dents de certains, beaucoup les apprécient d’autant plus qu’elles correspondent à des réflexions et à un ressenti qui restaient informulés.

De surcroît ses démonstrations sont étayées par une solide culture historique et sur des faits d’actualité, c’est-à-dire sur le contraire du déni de réalité qu’on reproche souvent aux hommes politiques. Enfin, la curée dont l’essayiste a été l’objet a pu susciter aussi un élan de sympathie.

Infos-Bordeaux : Comment va s’organiser la soirée ?

Bernard Pascaud : Comme tout bon match, en trois mi-temps : d’abord une conférence de l’auteur, relativement brève ; ensuite un échange réponses-questions, portant sur l’ouvrage et sur l’actualité ; enfin un moment plus informel pour ceux qui souhaiteraient rencontrer personnellement Eric Zemmour.

Propos recueillis par Jean Cartron pour Infos-Bordeaux

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, ,

Les réactions sont terminées

  • 24 avril 2015 à 18:24 |

    Ouf!!!Enfin Zemmour a le droit de venir à Bx, ce n’a pas été sans difficultés, mais il est là. J’en suis très heureux et ce « mal propre médiatique qui ose offenser par ses écrits les bien pensants » est toléré à Bx, quelle ignominie. Je m’en réjouis et ses propos, (j’ai acheté son livre, et le conseille aux autres) n’expriment que ce dont beaucoup pensent sans pouvoir se faire entendre. Bravo à vous d’avoir tout fait pour sa venue et bravo à Zemmour pour ses écrits, chroniques et autres, toujours de bon sens. Et le bon sens c’est ce qui nous fait le plus défaut, à nous et plus grave à nos gouvernants.

  • junqua
    24 avril 2015 à 20:54 |

    Eric Zemmour est un homme clairvoyant, il devrait faire de la politique.

  • Saintealida
    26 avril 2015 à 16:50 |

    Si Monsieur Zemmour est vraiment sincère dans ces prises de position, ne serait-il pas plus judicieux qu’il mette son expérience et ses connaissances au service de ceux qu’il estime être les plus légitimes à défendre le bien commun, plutôt que de se lancer lui-même dans l’arène politique ?

  • […] un entretien accordé à Infos Bordeaux, Bernard Pascaus, président de l’association, se félicitait que les Bordelais puissent […]

  • […] de presse indépendante », on peut lire à propos de la venue de Zemmour à Bordeaux, un entretien avec Bernard Pascaud, présenté comme « un des responsables d’Amitiés Françaises ». Il […]