Bordeaux : La Manif pour tous auditionne les candidats aux élections régionales

Publié le 31 octobre 2015 dans Actualités, Politique

Bordeaux : La Manif pour tous auditionne les candidats aux élections régionales

Le mouvement issu du combat contre le « mariage » homosexuel inaugurait ce soir, à Bordeaux, le début d’une série de débats en vue des élections régionales.

Toutes les têtes de liste étaient donc convoquées, mais seule la droite de l’échiquier politique avait répondu à l’appel de Ludovine de La Rochère, présidente de la Manif pour tous.

Sans faire injure à Yvon Setze (maire de Montagnac-sur-Lède et candidat de de Debout La France) et José Manuel Boudey, du Parti Fédéraliste Européen, la rencontre a tourné à la confrontation interposée entre Virginie Calmels, tête de liste (les Républicains, UDI, Modem et CPNT) et Jacques Colombier, candidat du Front national.

Chaque intervenant répondait à tour de rôle à une série de questions portant sur leurs valeurs, leurs engagements et leurs propositions. Les 250 personnes réunies au sein de l’Athénée municipal ont donc écouté poliment Virginie Calmels, qui avait pris pour l’occasion un virage droitier.

Celle-ci a voulu tout d’abord rassurer son auditoire « je suis ouverte au débat avec le Front national », avant de poursuivre, évoquant tour à tour « le patriotisme », la famille « pilier de l’éducation » et les valeurs à défendre, notamment dans un monde politique qu’elle juge « plus dur que celui du show business », référence à son passé chez Endemol, société productrice d’émissions de téléréalité.

Si la candidate qui veut mieux gérer subventions et dépenses, maitrisait ses dossiers, elle n’a pas hésité à rappeler que plusieurs adhérents de Sens Commun (militants issus de la Manif pour tous et rattachés à l’UMP) figuraient sur sa liste aux élections régionales. Elle est pourtant curieusement partie avant l’intervention du frontiste Jacques Colombier, au motif qu’elle « devait aller coucher ses enfants » !

Elle n’a donc pas assisté à la charge du conseiller municipal, qui a rappelé les actions et les votes de Virginie Calmels en tant que première adjointe à la mairie de Bordeaux. Augmentation des impôts locaux, financement d’associations LGBT (Lesbiennes, gays, bisexuels et trans), création de la très polémique « quinzaine de l’égalité », promotion de la gay-Pride…, Jacques Colombier a rappelé devant un auditoire qui applaudissait son intervention, les différences entre les paroles et les actes de la protégée d’Alain Juppé.

Jouant sur du velours, celui qui a participé à toutes les « manifs pour tous », a rappelé son attachement à la famille et à la vie « de la conception jusqu’à la mort naturelle », et a pu dérouler son programme, n’hésitant pas à déborder du cadre strictement régional.

Plusieurs élus étaient présents à cette soirée, notamment Édouard du Parc, de la majorité municipale, ainsi que Gonzague Malherbe et Grégoire de Fournas pour le Front national. Le prochain débat organisé par la Manif pour tous aura lieu à Lyon le lundi 2 novembre.

manif-pour-tous

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, , ,

Les réactions sont terminées

  • fred
    31 octobre 2015 à 11:56 |

    Merci à La Manif Pour Tous pour l’ organisation de cette réunion et à infos bordeaux pour cet article.

  • Caro
    31 octobre 2015 à 13:29 |

     » Auditionnent  » mais pour qui se prennent ces gens, ils ne représentent aucun français

    • NLC
      4 novembre 2015 à 12:04 |

      @ Caro : deux remarques : il n’est besoin de se prendre pour personne pour auditionner, ils invitent et vient qui veut, du reste certains ne sont pas venus…. Quant à ne représenter aucun français, je vous rappelle qu’un pétition adressée au CESE a rassemblé plus de 700 000 signatures en quelques semaines, quel autre mouvement est capable de cela en France ? Que toute la classe politique, notamment de gauche, les ignore est un autre problème, reparlons en le 14 décembre…

  • COLOCOCO2
    31 octobre 2015 à 17:38 |

    Merci encore à Sud Ouest pour sa nouvelle démonstration d’ impartialité ….
    La seule pensée développée est celle de Calmels, à défaut de Rousset, aucun candidat de gauche n’ ayant répondu présent ….
    Dans l’ article, S O se garde bien de signaler que Calmels s’ est bien gardée de rester jusqu’ à la fin pour éviter d’ écouter Jacques Colombier .
    Au fait; qu’ a dit Jacques Colombier ???
    Ce n’ est pas en lisant S.O. que vous l’ apprendrez …..
    Contre le Front National, il n’ existe pas de petits ou de grands coups bas … Puisque Tous les coups sont permis ….😡

  • Blanc
    31 octobre 2015 à 22:31 |

    Les questions préparées (uniquement par Paris) et transmises à l’avance aux personnes politiques étaient désespérément vagues ou consensuelles.
    Ex : « Quelles sont les valeurs incontournables qui fondent votre action politique ? » / « Quels sont les priorités de votre projet politique à la tête de la région ? »

    Comme dans un « show politique à l’américaine », le public n’avait le droit ni d’intervenir, ni de poser des question, pas même à la fin. C’est un choix de format, certes.
    Dès lors, il eut été nécessaire que celles de l’animateur permissent de mettre nos politiques sur la sellette au crible des principes fondamentaux de La Manif Pour Tous.

    Par exemple : « Sous votre présidence régionale, votre formation financera-t-elle les associations militantes pro LGBT ? » / Ou encore (même si la loi Taubira n’est pas de la compétence des régions) : « Vous, candidat(e), à titre personnel êtes-vous pour ou contre la loi Taubira ? »

    Les questions pertinentes furent éludées. Nulle doute que cela sera corrigé dès le prochain débat.
    Pour ma part, je trouve cela très dommage.

    LMPT n’a pas pour vocation de caresser nos politiques dans le sens du poil car le combat contre les lois iniques continue de plus belle.

  • Alain Frigéco
    1 novembre 2015 à 21:28 |

    Coucher les enfants…pour une PDGère, elle est mal organisée, Mme Calmels…Ca promet à la région…

    Au conseil municipal aussi, elle plante Juppé pour aller coucher les gamins ?

    A propos, lui a-t-on demandé combien de mariages taubira elle a célébré à la mairie de Bordeaux ? Libertaire avec Juppé, « vive la famille » devant la Manif pour tous…En résumé, n’importe quoi…

    Paroles paroles paroles…

  • […] invité toutes les têtes de liste ; moi dans ces cas-là, je réponds favorablement », précise Virginie Calmels, qui a tenu à rassurer ce soir là son auditoire : « Je suis ouverte au débat avec le Front national », avant de poursuivre, évoquant tour à […]

  • Marc
    4 novembre 2015 à 08:22 |

    Reportage sur la soirée sur TV Libertés à partir de 7:49 : https://www.youtube.com/watch?v=wOuWr3ennhM&list=TLKnqPmLwJWB4wMzExMjAxNQ