Gironde : Le département fait la promotion des produits du terroir et de l’immigration !

Publié le 19 octobre 2015 dans Actualités, Politique, Presse

Gironde : Le département fait la promotion des produits du terroir et de l’immigration !

Le dernier numéro du magazine du conseil départemental de Gironde est sorti. Celui-ci fait la promotion de nos terroirs locaux avec la photo d’un collégien attaquant son repas en une du journal. Le message est clair : « Du terroir girondin dans nos assiettes ». Il s’agit clairement de privilégier des produits du département avec un argument simple : « Mettre du local dans nos assiettes présente beaucoup d’avantages ».

Si ce message d’une certaine « préférence locale » est très apprécié des français, la suite du magazine, est plus paradoxale. En effet, le dossier suivant fait la promotion de l’apport de personnes étrangères « migrants, réfugiés, cinq siècles d’enrichissement mutuel ».

Il s’agit d’une interview de Manuel Dias Vaz, vice-président de la Ligue des droits de l’homme de la Gironde, et par ailleurs très proche du Parti socialiste qui dirige le département. En 2008, ce dernier était présent sur la liste d’Alain Rousset aux élections municipales. Il faisait également parti du comité de soutien de Michèle Delaunay aux dernières législatives.

Celui qui se définit comme « antifasciste » compare les centaines de milliers d’immigrés musulmans qui débarquent en Europe depuis plusieurs mois, aux français fuyant l’avancée allemande au début de la seconde guerre mondiale ! « Comment ne pas souligner qu’entre 1939 et 1940 notre pays a vécu au rythme de l’exode massif de près de trois millions d’Européens, fuyant l’avancée des nazis ? Certes les Français fuyaient vers le sud et la zone encore libre mais, avec eux, on comptait des Polonais, des Luxembourgeois ou encore des Allemands opposés au régime d’Hitler. Faut-il rappeler que Bordeaux devenue capitale a vu sa population alors multipliée par trois ou la Gironde, la sienne multipliée au moins par deux ? »

manuel-dias-vazTout en niant l’invasion que subit la France, Manuel Dias  (photo) reconnait cependant que « 32 % des Français sont d’origine étrangère ». Dans un cas l’importation des marchandises et des biens bouleverserait les équilibres et fragiliserait les écosystèmes, dans l’autre, elle serait par pure idéologie un atout formidable !

Si une certaine presse reproche souvent au maire de Béziers, Robert Ménard, de profiter du journal municipal pour délivrer un message politique, ces mêmes journalistes ne diront rien concernant les publication socialistes qui ressemblent aussi à des tracts électoraux !

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2016, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :,

Les réactions sont terminées

  • COLOCOCO2
    19 octobre 2015 à 18:48 |

    « 32 % des Français sont d’origine étrangère ».
    Donc 68 % ne le sont pas !
    Ecrasante majorité …….Donc tout baigne !
    Il faut simplement agir en conséquence pour ne pas se faire bouffer et rester chez nous, chez nous …………

  • 20 octobre 2015 à 09:51 |

    […] Le dernier numéro du magazine du conseil départemental de Gironde est sorti. Celui-ci fait la promotion de nos terroirs locaux avec la photo d’un collégien  […]

  • Jay
    21 octobre 2015 à 10:57 |

    Participez à la manifestation du 27 novembre à Bordeaux, 18h devant la maison de l’Europe, 1 place jean Jaurès:
    « Contre la déferlante migratoire et la colonisation de l’Europe »
    Avec la participation de Karim Ouchik, Alain de Peretti, Christine Tasin, Pierre Cassen, Pegida…
    Réveillons-nous!

    • Marc
      21 octobre 2015 à 11:28 |

      Quelle manifestation à Bordeaux ? Vous avez plus d’informations ?

    • Gregoire P.
      22 octobre 2015 à 13:38 |

      Bonjour,
      Mêmes questions que Marc!
      Avec mes remerciements