L’incroyable note de service de France Télévisions !

Publié le 2 mars 2015 dans Actualités, Presse

L’incroyable note de service de France Télévisions !

Le journal Minute publie, dans sa dernière édition, une note du premier groupe audiovisuel public français (rédigée le 10 février à Bordeaux) déconseillant les reportages dans les « quartiers sensibles ». Selon le syndicat Force Ouvrière, ce document « reconnaît la dangerosité de l’exercice de la profession dans certains endroits de la métropole ».

Gérard Vallès est l’un des quatre directeurs régionaux de France 3, responsable du pôle Sud-Ouest. Il est bien connu dans le métier pour avoir été secrétaire général (CFDT) du syndicat des journalistes français. Laure Haguenauer, qui figure parmi les destinataires de cette note, est tout aussi expérimentée. Elle est directrice de la coordination de la chaîne.

Les tournages sur le terrain sont l’objet de cette note, dont on comprend qu’elle vise la sécurité des salariés… et celle du matériel. « Les menaces, les incidents persistent ici ou là sur le territoire national », écrit Gérard Vallès. Ici ou là… et plutôt là qu’ici. Là, c’est dans ce qu’il est convenu d’appeler les « quartiers sensibles ». Où il se passe toujours quelque chose… qu’il n’est plus prudent de montrer à la télévision.

La consigne aux personnels est claire: « Les reportages dans les quartiers dit sensibles sont limités au strict nécessaires, ils sont de toute façon déconseillés. » En clair: on n’y va plus.

Et si, par extraordinaire, il faut tout de même pénétrer dans ces quartiers, la consigne est de faire appel à un « contact » qui « sur le terrain, accompagnera l’équipe de tournage ».

Les journalistes envoyés sur des théâtres d’opération extérieurs connaissent bien ce procédé. Le « contact », c’est celui qu’ils appellent le « fixeur ». Un individu autochtone qui assure le contact entre le reporter et la population, sert à la fois de guide et d’interprète, et est payé, cher, à proportion du péril qu’il court et de sa connaissance du terrain.

france-televisions

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :,

Les réactions sont terminées

  • Chapellier Michel
    2 mars 2015 à 15:45 |

    Pourquoi « incroyable » alors que cette note de service est tout simplement « réaliste ». Qu’y a-t-il d’extraordinaire pour « responsable d’entreprise » à prendre en compte la sécurité du personnel et du matériel (surtout lorsque c’est le contribuable qui paye) ?
    Michel Chapellier
    Journaliste honoraire

  • colococo2
    2 mars 2015 à 15:46 |

    Etl’on s’étonnera encore que le FN soit donné hier à 33 % au premier tour des départementales du Dimanche 22 Mars …….
    Un bon coup de pied dans la fourmilière …même si l’ on ne partage pas la totalité des idées du Front National .

  • Louis
    2 mars 2015 à 16:18 |

    Tant qu’à faire, je propose un stage au Centre National d’Entrainement Commandos pour apprendre à ces désinformateurs comment exercer leur profession en toute sérénité dans nos quartiers « sensibles »…
    Fournissons-leur aussi, gilets pare-balles et casque lourds car mieux vaut prévenir que guérir !
    Et oui c’est cela la France, un vaste territoire aussi dangereux qu’un safari en pleine brousse où nos amis les journalistes servent de nourriture aux lions, c’est quand même drôle j’ai bien l’impression en lisant cela que l’on est zone de guerre, bizarre…

  • Versaline
    5 mars 2015 à 19:03 |

    Voici la preuve flagrante qu’il y a sur notre territoire des zones de non-droit, dont les médias et les politiques refusent de reconnaître l’existence ! « Mal nommer les choses c’est ajouter au malheur du monde » disait Camus…