Plusieurs milliers de bordelais rendent hommage aux victimes du terrorisme islamique

Publié le 7 janvier 2015 dans Actualités, Politique, Vidéo

Plusieurs milliers de bordelais rendent hommage aux victimes du terrorisme islamique

La rédaction du journal satirique Charlie Hebdo a été la cible d’un attentat, mercredi 7 janvier en fin de matinée.

Douze personnes ont été tuées dans l’attaque, dont huit journalistes, parmi lesquels les dessinateurs Charb, Cabu, Wolinski et Tignous, et deux policiers. Bernard Maris, chroniqueur pour Charlie Hebdo et France Inter, a également été assassiné dans les locaux de l’hebdomadaire.

Deux policiers ont également étés tués dans l’attaque. L’un, le brigadier Franck Brinsolaro, du Service de la protection (SDLP, ex-SPHP) était chargé de la sécurité de Charb, selon des sources syndicales policières. Il a été tué dans la rédaction. L’autre a été tué à l’extérieur. Un employé à l’accueil de l’immeuble et un invité de la rédaction ont également été tués.

Une vidéo (ci-dessous) montre deux hommes quittant le journal en criant : « On a vengé le Prophète, on a tué Charlie Hebdo. » Un des assaillants crie très clairement « Allah Akbar ».

A Bordeaux, 5000 personnes se sont rassemblées en silence à l’appel du club de la presse sur le parvis des droits de l’homme Les cloches de la cathédrale Saint-André ont même retenties pour rendre hommage à des journalistes très hostiles à la religion catholique.

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, , ,

Les réactions sont terminées

  • mh
    7 janvier 2015 à 21:24 |

    Les cloches de la Cathédrale ont sonné à 17h30, comme chaque fois qu’une messe est célébrée à 18 h, puis à 19h pour l’Angelus………N’y voyez là aucun hommage !

    • Guerin
      8 janvier 2015 à 11:04 |

      Très vrai! Les cloches sonnent pour la messe de 18h à 17h30 et non pas pour rendre hommage à charlie hebdo! Il faut faire attention!

  • pascal
    7 janvier 2015 à 21:38 |

    les hommes se rassemblent en silence…et les cloches se font entendre….???
    A quand, les hommes se rassemblent et se font entendre…et les cloches font silence…???
    J ai l impression qu’on nous prend pour des cloches???

    Que la Paix et la Force repose sur les proches des victimes.

    Il est juste que ce qui est juste soit suivi ; il est nécessaire que ce qui est le plus fort soit suivi.

    La justice sans la force est impuissante ; la force sans la justice est tyrannique.

    La justice sans force est contredite, parce qu’il y a toujours des méchants. La force sans la justice est accusée. Il faut donc mettre ensemble la justice et la force, et pour cela faire que ce qui est juste soit fort ou que ce qui est fort soit juste.

    La justice est sujette à dispute. La force est très reconnaissable et sans dispute. Aussi on n’a pu donner la force à la justice, parce que la force a contredit la justice et a dit qu’elle était injuste, et a dit que c’était elle qui était juste.

    Et ainsi, ne pouvant faire que ce qui est juste fût fort, on a fait que ce qui est fort fût juste.

    Blaise Pascal

  • Marc
    7 janvier 2015 à 21:48 |

    Les noms des suspects ont été publiés : 3 norvégiens 🙂
    Saïd Kouachi
    Chérif Kouachi
    Hamyd Mourad

    • Jean-Paul
      8 janvier 2015 à 03:41 |

      On peut ajouter, blonds aux yeux bleus, comme Merrah !

  • Zuba
    7 janvier 2015 à 22:27 |

    En même temps, ce sont les mêmes qui voulaient censurer Zemmour la semaine dernière qui parlent aujourd’hui de liberté d’expression !!!
    Par ailleurs, vous avez voulu l’immigration et l’islam, vous n’avez pas fini de pleurer !

  • COLOCOCO2
    7 janvier 2015 à 22:30 |

    Tous les musulmans ne sont pas terroristes, mais tous les terroristes sont musulmans, comme par hasard …….et non pas Norvégiens …….Marc !

  • Esope
    7 janvier 2015 à 23:15 |

    Mon cher Alain, pas d’amalgame, tu as raison. Continue, construis nous une mosquée pour que la paix de l’Islam soit parmi nous.

  • boubert
    8 janvier 2015 à 09:39 |

    Nous ne pouvons qu’être abasourdi par cette violence inadmissible, mais elle est peut être le résultat d’une politique qui s’occupe plutôt des délinquants que des victimes!
    Que les journalistes revendiquent la liberté de la presse est normal, mais il faudrait qu’ils fassent bien leur boulot. par exemple sur ce cas, avez vous noté que presque toutes les rédactions ne parlent que des journalistes tués, mais peu ou pas des autres morts ou blessés.
    De plus, la liberté de la presse doit-elle aller jusqu’à pouvoir se « moquer » d’une religion; ne doit-il pas y avoir une véritable déontologie de l’information, pour s’assurer que ce qui est dit est vrai?