Terreur islamique : Plus de 100 000 personnes ont manifesté à Bordeaux

Publié le 11 janvier 2015 dans Actualités, Politique, Vidéo

Terreur islamique : Plus de 100 000 personnes ont manifesté à Bordeaux

C’est une foule considérable qui était réunie à Bordeaux ce dimanche après-midi après les évènements de cette semaine. L’émoi crée par le meurtre de 17 personnes par des terroristes islamiques est considérable.

Selon la préfecture de Bordeaux, ce sont près de 140 000 personnes qui ont arpentées les rues de la capitale gironde, dans une des plus grandes manifestations girondines depuis la Libération, d’après une estimation provisoire des autorités.

bordeaux-charlie

Au départ de la manifestation, une minute de silence a été observée à la mémoire des différentes victimes, avant une longue salve d’applaudissements.

Cette foule réunissait toutes les appartenances politiques. La plupart des têtes d’affiches politiques bordelaises étaient présentes, du Parti communiste, jusqu’au Front national. Pour Claude, « la liberté d’expression est sacrée, il faut donc montrer à ces assassins que c’est une des valeurs fondamentales du peuple français ». Guillaume est venu avec sa famille de Talence afin de montrer « notre unité face à la barbarie islamique. Nous sommes en guerre, et dans pareil cas, nous devons être soudés ».

Pour la plupart des manifestants, c’était comme un « devoir » de manifester aujourd’hui. Si les causes de cette mobilisation sont très diverses, la demande d’action est très forte. Que va maintenant faire le gouvernement pour lutter contre le djihadisme qui touche la France ?

Vidéo du Sud-Ouest

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, ,

Les réactions sont terminées

  • esope
    11 janvier 2015 à 22:00 |

    Le gouvernement a jusqu’ici montré son incompétence dans la lutte contre le terrorisme islamique. Nous avons bien compris que Taubira, walls, Hollande etc… ne sont pas prêts de prendre les mesures qui s’imposent:
    mettre fin à la colonisation musulmane de la France;
    mettre en prison les délinquants;
    expulser les parasites;
    expulser les illégaux….

  • boubert
    12 janvier 2015 à 08:46 |

    il est inquiétant de constater autant de monde pour défendre la liberté, même si celle-ci peut nuire à certains individus. par exemple lorsque l’on dit faussement du mal de quelqu’un, y compris par le dessin!
    et de constater que pour la défense de la vie (Contre l’IVG ou l’Euthanasie) il y a beaucoup moins de monde!
    je pense que nous sommes à une époque inquiétante pour l’avenir de la démocratie, car ce que nous vivons n’est pas la démocratie. en effet la démocratie n’est pas de pouvoir dire et faire tout et n’importe quoi sous prétexte de la liberté, de la presse, de l’expression, des artistes etc…

  • COLOCOCO2
    12 janvier 2015 à 14:59 |

    140 000 ??? Bon, on ne va pas nier qu’il y avait du monde ……..Mais, mais une chose me surprend!
    En général, lors de TOUTES manifs, les chiffres de la participation sont toujours discordants entre ceux des organisateurs ( politiques, syndicats etc. etc. etc.) et ceux de la Police ( gouvernementale, quelque soit le gouvernement …) Les chiffres de la police tirant toujours le nombre des manifestants vers le bas!
    Et là,bizarrement,tous le monde est d’accord sur les chiffres cités ………
    Bizarre, vous avez dit bizarre, ou alors j’ai très très mauvais esprit ….
    Je dois dire pour être tout à fait honnête, que j’ ai un mauvais gout dans la bouche …le sentiment d’ une Kolossale manipulation… Suis je parano ?? Un rebelle refusant systématiquement la PENSEE UNIQUE ? …sans aucun doute.

    • Serguei45
      12 janvier 2015 à 17:55 |

      … moi ausi j’ai comme un mauvais goût dans la bouche après ce qui me semble avoir été le bal de l’hypocrisie, enveloppé dans une miévrerie portée par l’émotion à un niveau inimaginable. On a fait croire ainsi que tout le monde s’aimait et faisait front contre cette minorité d’abrutis meurtriers sans trop se poser la question de trop savoir comment on en était arrivé là. A partir de ça on sait déjà qu’il ne va pas se passer grand chose, que le politiquement correct, la langue de bois, vont continuer et que les vrais problèmes continueront à être très soigneusement éludés. Tel est conduite notre République depuis quelques décennies…