Tribune Libre de Thierry Breton : « Pas d’amalgame dans l’affaire Charlie Hebdo »

Publié le 8 janvier 2015 dans Actualités, Politique, Tribune libre

Tribune Libre de Thierry Breton : « Pas d’amalgame dans l’affaire Charlie Hebdo »

Mardi 7 janvier 2015. Onzième arrondissement de Paris. Les journalistes de Charlie Hebdo sont en train de boucler le journal. La « une » est illustrée par une caricature de Le Pen en porc. La manchette se veut racoleuse : « Le Pen, comme les cochons ! Plus y devient vieux, plus y devient con ». Ha ! Ha ! La liberté de la presse. Soudain, tout bascule. Deux skinheads armés de fusils d’assaut font irruption. Les coups de feu crépitent. Les victimes s’effondrent. C’est un carnage. Douze morts gisent sur le sol. Les rescapés sont achevés d’une balle dans la tête. Un des assaillants s’écrit : « Le Pen est grand ». Le second hurle : « Le Pen vengé ».

La tragédie a duré 10 minutes. Une voiture démarre en trombe. Les assassins sont déjà loin. La nouvelle se répand comme une trainée de poudre. Des militants nationalistes, ayant crié « Le Pen est grand », viennent de commettre un attentat meurtrier, d’une rare barbarie, en plein Paris. Les réactions sont immédiates. Unanimes. Un seul mot d’ordre : pas d’amalgame. Alain Juppé est le premier à réagir : « Nous sommes menacés par la lepénophobie ». Cécile Duflot enchaîne : « Cela n’a rien à voir avec le nationalisme ». Alain Duhamel ajoute : « Je souffre pour tous les nationalistes qui voient leur idéologie, de paix, d’amour et de tolérance, salie par des terroristes ». François Hollande appelle à « l’unité nationale. La France doit se réunir sans aucune exclusive ». Tous les dirigeants du Front National sont invités à témoigner pour exprimer leur dégoût et dire que « cet attentat porte atteinte aux valeurs qu’ils portent ». Noël Mamère est en duo sur France 2 avec Bruno Gollnisch pour clamer qu’il « ne le confond pas avec les assassins du onzième arrondissement ». Le cri ne cesse de raisonner. Pas d’amalgame ! Pas d’exploitation politique ! Pas de stigmatisation ! Pas de généralisation !

charlie-hebdo-bordeauxDélire ? Oui. Le « pas d’amalgame » ne vaut que pour l’islam. Si les tueurs avaient été nationalistes ou chrétiens, tendance traditionaliste, la condamnation du nationalisme ou du traditionalisme dans leur globalité aurait été unanime. La classe politique et la caste médiatique ne se seraient pas embarrassées. Dénonciation de l’idéologie ou de la religion qui tuent. Demandes de dissolution et d’interdiction. Manifestations monstres pour vilipender « le fascisme assassin ». Nationalistes criminels ! Cathos intégristes à fusiller ! Tous dans le même sac. Tous à flinguer pour « protéger la République en danger » ! Rien de tout cela après la boucherie d’aujourd’hui. Le refrain est le même depuis Mohamed Merah. Depuis le massacre de Mehdi Nemmouche. Depuis les drames de Dijon, de Jouy les Tours, et de Nantes. Depuis le départ de milliers de Djihadistes pour la Syrie. Depuis la proclamation du califat. Tout cela n’a rien à voir avec l’islam. Un petit peu, quand même ? Non. Rien. Absolument rien. Des détraqués. Des loups solitaires. Des paumés. Mais surtout pas des musulmans.

Les balles tuent. Mais on peut y échapper. Le déni de réalité tue tout autant. Mais la France finira par en crever. Cela importe peu. L’essentiel est ailleurs. Dans un slogan : « Pas d’amalgame ».

Tribune Libre de Thierry Breton pour Infos-Bordeaux

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, ,

Les réactions sont terminées

  • PROMPT'O
    8 janvier 2015 à 09:45 |

    Très bon !
    En prenant connaissance de ces faits terribles, j’ai d’abord été horrifié.
    Devant le « pasdamalgamisme » ambiant, je finis par m’en réjouir et me dire que nos dirigeants et leur lèche cul de journaleux sont décidément trop cons.
    Du Raspail dans toute sa splendeur.

  • Philippe Quentin
    8 janvier 2015 à 09:52 |

    timing débilement indécent !

  • Elda
    8 janvier 2015 à 10:11 |

    Hélas ! Tout à fait plausible. Je ne serai jamais Charlie, je ne défendrai jamais les obscénités publiées par Charlie Hebdo mais je prie pour les morts sauvagement assassinés. Le journal satyrique ne représente pas la liberté de la presse, c’est un torchon provocateur. Mais les hommes qui y travaillent sont respectables, même s’ils sont dans l’erreur et toute vie est sacrée… Comprenne qui pourra.
    Quant aux « manifestations d’unité » imposées aux français, ce sera sans moi.

  • Marc
    8 janvier 2015 à 10:13 |

    Le deux poids, deux mesures est étouffant ! Oui l’islam est en cause dans cette affaire. Le nier c’est faire preuve d’aveuglement, ou de révisionnisme !

  • Faustine
    8 janvier 2015 à 12:17 |

    Très bon !
    Il faut dénoncer tous les ennemis de la France, ceux de l’intérieur et ceux de l’extérieur, à savoir les pervers qui la gangrènent de l’intérieur (promoteurs de la culture de mort et homosexualistes… parmi lesquels les caricaturistes de Charlie-Hebdo étaient en première ligne !) et autant ceux qui veulent y importer Djihad et charia…
    Ces malheureux ont joué avec le feu et pris un terrible retour de flamme en pleine tronche. Ils ne l’avaient certes pas mérité, mais bien cherché, à force de déverser leur haine insatiable…
    Et à cause de leur inconscience imbécile des innocents sont morts avec eux. Ce sont surtout ces victimes collatérales de leurs conneries que je plains. Je ne serai jamais Charlie. Dieu m’en garde !

  • Baudouin
    8 janvier 2015 à 13:25 |

    Enfin, des courageux qui bravent la doxa officielle et le gloubiboulga bien-pensant !
    Je pense cela depuis hier midi et tous mes proches pensent la même chose !
    Compassion pour les victimes, oui. Soutien à Charlie Hebdo, non !
    Et vous nous imaginez bras dessus bras dessous avec François Hollande et Manuel Valls ?

  • […] Tribune Libre de Thierry Breton pour Infos-Bordeaux : « Le cri ne cesse de raisonner. Pas d’amalgame ! Pas […]

  • Grégoire P.
    8 janvier 2015 à 19:30 |

    Le « pas d’amalgame » de ce bel article ne vaut que pour l’islam effectivement et pourtant « si tous les musulmans ne sont pas des terroristes en revanche tous les terroristes sont des musulmans. » Va comprendre Charles !
    A quand un PEGIDA Français ? Pourquoi l’exemple doit-il encore venir d’Allemagne ?

    • berserk
      9 janvier 2015 à 10:01 |

      @ Grégoire P.
      « en revanche tous les terroristes sont des musulmans »: vous ne croyez pas réellement à ce que vous dites j’espère…?
      Etes-vous amnésique ou aveugle? Qui sont ceux qui envoient des missiles sur des populations à travers le monde et oppressent les Peuples?

      Moralité: les gens ne voient que ce qu’ils veulent bien voir…

      • Grégoire P.
        11 janvier 2015 à 23:50 |

        berserk,
        Vous qui êtes si clairvoyant, depuis les années 80 (EN FRANCE) faites donc une liste des attentats qui ont été perpétrés sur notre territoire…
        « Le plus grand dérèglement de l’esprit, c’est de croire les choses parce qu’on veut qu’elles soient, et non parce qu’on a vu qu’elles sont en effet. »
        Jacques Bénigne Bossuet

  • lorentb
    8 janvier 2015 à 23:55 |

    Ca y est …
    Je me demandais quel délai et quelle forme prendrait la récupération ?
    Je constate qu’elle est aussi irrespectueusement hâtive que profondément nauséabonde …
    « Les cons, ça ose tout … C’est même à ça qu’on les reconnait »

    • Grégoire P.
      11 janvier 2015 à 23:57 |

      J’en ai une autre :
      « Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière. »

  • Zoe
    9 janvier 2015 à 13:07 |

    Allez y faites l’amalgame C’est votre droit le plus absolu. Les connards des politiques et médias bien pensants veulent vous en prive? Honte a eux! Allez faites vous plaisir! Armez vous, et dézinguez tous ce qui ressemble de près ou même de loin à un arabe…parce que c’est connu un arabe c’est un musulman ( ça va dans les deus sens).
    Allez y faites l’amalgame…..vous avez raison….
    Je suis arabe… Je suis Charlie.