Blaye : Aucune motivation raciste dans l’incident du Kebab

Publié le 24 novembre 2015 dans Brèves

kebab-blayeContrairement aux fausses informations diffusées en nombre par la presse, et notamment par le journal Sud-Ouest et France 3 Aquitaine, il n’y avait pas de motivation raciste dans les incidents autour du kebab de Blaye.

La Gendarmerie de Gironde détaille le déroulé des faits sur sa page Facebook : « De nombreux media ont relayé, de manière très raccourcie, l’agression survenue dimanche soir d’un propriétaire de kebab par des individus, en la qualifiant d’agression raciste et en reliant parfois ces faits aux attentats de Paris. Après 5 jours d’investigation, les enquêteurs de la compagnie de Blaye ont réussi à démêler le vrai du faux et on peut aujourd’hui affirmer que cette agression n’est ni raciste, ni terroriste…

Nous tenons à vous communiquer les faits tels qu’ils se sont produits :

– le 7 novembre, un individu, alcoolisé, urine à proximité d’un kebab à 2 reprises. Le propriétaire de cet établissement agresse alors avec une bombe lacrymogène un second individu, qui accompagnait son ami alcoolisé. Tous deux se réfugient dans un commerce à proximité.

– 8 jours plus tard, dimanche 15 novembre, pour se venger, ces 2 premiers individus reviennent voir le tenancier du kebab. Ils se font accompagner par 3 autres personnes, qui restent dans un véhicule. L’un des deux premiers, muni d’une batte de base-ball, casse la vitre du kebab. Le propriétaire sort alors une matraque télescopique pour se protéger. Aucun coup n’est échangé.

– les 5 individus repartent, mais reviennent peu de temps après avec un fusil, récupéré chez une de leurs relations. L’un d’eux tire un premier coup de feu en l’air avant de prendre la fuite en voiture avec ses compagnons, et un deuxième coup de feu quelques centaines de mètres plus loin.

Au final :

– aucun propos raciste n’aurait été proféré ;

– il n’y a aucun lien avec les attentats de Paris ;

– les coups de feu ont été tirés en l’air et non contre le kebab ou une quelconque personne, même si un impact a touché une façade de maison à proximité et celle du kebab ;

– les 7 personnes impliquées ont été présentées cet après-midi au procureur de la République de Libourne pour les agressions et menaces avec armes ;

– les 3 protagonistes du groupe d’individus, le tenancier de kébab et le propriétaire du fusil ont tous écopé de peines de prison, avec sursis pour certains et sans pour d’autres,

– les 2 « observateurs » du groupe d’individus ont eu un rappel à la loi ».

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, , ,