Drogue : La proposition polémique d’Alain Juppé

Publié le 12 septembre 2015 dans Brèves

alain-juppeLe propos était passé inaperçu jusqu’à sa mise en lumière par le journal Valeurs Actuelles. Dans une interview au Parisien magazine du 21 août, Alain Juppé expliquait notamment ceci : « En ce qui concerne le trafic de drogue autour des établissements scolaires, aujourd’hui généralisé […], on pourrait adopter un système de contravention immédiat ».

Pour le président de l’association Parents contre la drogue, Serge Lebigot, qui avait obtenu l’année dernière du Conseil d’État la suspension de l’ouverture d’une “salle de shoot” à Paris, le maire de Bordeaux ne propose rien de moins que de « contraventionnaliser » le trafic de stupéfiants, jusqu’alors classé comme un délit ! Pour ce dernier, « contraventionnaliser le trafic de stupéfiants revient à le légaliser ».

Nul doute que cette proposition risque de renforcer cette image permissive et proche des valeurs de gauche, que l’électorat de droite abhorre.

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :,

Les réactions sont terminées

  • […] Journal officiel (1869-1939) de la République française. Lois et décrets. Journal officiel de la République française. [1881-1939 ; GROS BLANC -1948] -Débats parlementaires. Chambre des députés. Loi de séparation des Églises et de l'État. Drogue : La proposition polémique d’Alain Juppé. […]

  • […] Drogue : La proposition polémique d’Alain Juppé. Le propos était passé inaperçu jusqu’à sa mise en lumière par le journal Valeurs Actuelles. Dans une interview au Parisien magazine du 21 août, Alain Juppé expliquait notamment ceci : « En ce qui concerne le trafic de drogue autour des établissements scolaires, aujourd’hui généralisé […], on pourrait adopter un système de contravention immédiat ». Pour le président de l’association Parents contre la drogue, Serge Lebigot, qui avait obtenu l’année dernière du Conseil d’État la suspension de l’ouverture d’une “salle de shoot” à Paris, le maire de Bordeaux ne propose rien de moins que de « contraventionnaliser » le trafic de stupéfiants, jusqu’alors classé comme un délit ! […]