Gironde : Les conseillers départementaux FN dénoncent « une véritable préférence étrangère »

Publié le 3 décembre 2015 dans Brèves

gregoire de fournasDans un communiqué de presse, Grégoire de Fournas et Sonia Colemyn, conseillers départementaux Front National élus du Médoc dénoncent l’octroi de subventions à destination des immigrés clandestins. « Lors de la commission permanente du Conseil Départemental de la Gironde du lundi 30 novembre 2015, la majorité écolo-socialiste, avec le soutien du groupe Gironde Avenir (LR, UDI, Modem), a voté pour 16 000 euros de subventions à trois associations dans le but de mettre en place des cours de langue française aux clandestins arrivants sur la Gironde et dont le nombre ne cesse d’augmenter.

Alors que les girondins voient, chaque année, augmenter leurs impôts locaux, que de plus en plus de personnes vulnérables sont laissés pour compte de notre système social, il est totalement scandaleux que l’on puisse ainsi trouver des crédits supplémentaires qui vont avoir pour effet un appel d’air supplémentaire sur les vagues migratoires qui déferlent dans notre pays et notre département.

De plus, il est totalement contradictoire qu’en leur apprenant le français, on favorise l’installation durable de ses populations sur le territoire français alors que de lourds moyens militaires sont mis en œuvre pour ramener la paix dans leurs pays et ainsi permettre qu’ils puissent rentrer chez eux ».

Les associations soutenues sont DEFI (défense des exclus par l’information), Promo Femmes et l’Association du Lien Interculturel Familial et Social (qui a déjà reçu en 2015 cinquante mille euros du conseil régional). « Créée en 2000, dans la continuité de l’ATF, Association des Tunisiens de France, l’ALIFS a pour objectifs l’intégration des populations immigrées ou issues de l’immigration, la lutte contre le racisme et toute forme de discrimination et l’interculturalité ». Elle est dirigée par Mohamed Fazani et Taoufik Karbia. L’association DEFI est quant à elle dirigée par Guy Kerbaol, dont la femme (Mireille) est conseiller municipal socialiste de Lormont !

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2017, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :,

Les réactions sont terminées

  • Marc
    3 décembre 2015 à 15:34 |

    En même temps c’est logique. le Parti socialiste rêve que tous ces clandestins s’installent. Ce sont leurs futurs électeurs !