Grégoire de Fournas (FN) dénonce les gaspillages du Conseil Général

Publié le 1 octobre 2015 dans Brèves

gregoire de fournasLes dépenses des collectivités locales sont très souvent montrées du doigt par la Cour des Comptes. Le département de Gironde n’échappe pas à la règle et multiplie les subventions peu en rapport avec ses attributions. Le conseiller départemental du Front national, Grégoire de Fouras, dénonce fréquemment ces nombreux « gaspillages ».

Il y a quelques mois, celui-ci dévoilait les généreux dons (13 600€) pour la « production de cerise griotte bio en Serbie » ! Aujourd’hui ce dernier annonce que l’institution dirigée par le socialiste Jean-Luc Gleyze s’apprête à financer des « implants contraceptifs pour un centre de soins au Burkina-Faso » (document ci-dessous) !

Mais ce n’est pas tout. Le département s’apprête également, en lien avec Bordeaux Métropole et l’Etat, à « financer un plan d’investissement visant à donner des conditions d’hébergement décentes » aux immigrés sahraouis (41 222€).

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :,

Les réactions sont terminées

  • 2 octobre 2015 à 14:28 |

    […] Les dépenses des collectivités locales sont très souvent montrées du doigt par la Cour des Comptes. Le département de Gironde n’échappe pas à la règle et  […]

  • Versaline
    2 octobre 2015 à 15:41 |

    Distribution généreuse de subventions hors contexte, mais qui ne coutent pas un rond, puisque c’est l’État qui paye (ce n’est pas moi qui l’ai dit, c’est, vous savez, celui qui nous sert de Président de la République…) Lamentable !