Bordeaux : Le Parti socialiste a choisi ses candidats aux législatives

Publié le 12 décembre 2016 dans Actualités, Politique

Bordeaux : Le Parti socialiste a choisi ses candidats aux législatives

Les militants socialistes de Gironde ont choisi les candidats qui porteront leurs couleurs aux prochaines élections législatives. Concernant la ville de Bordeaux, ce sont exclusivement des femmes qui tenteront de conserver les trois circonscriptions aux mains de la gauche.

Dans la première (Bruges, Le Bouscat, Caudéran et le nord de Bordeaux) c’est le député sortant qui a été choisi par les militants. Elue pour la première fois en 2012 dans ce bastion historique de la droite, Sandrine Doucet, s’est engagée à porter de nouveau « les valeurs républicaines, fraternelles et sociales ». Celle-ci aura pour suppléant, Claire Layan, employée à la SNCF (mariée à Emmanuel Layan, expert pour « Un trésor dans votre maison » sur M6). Elle devrait être opposée à l’UMP Nicolas Florian, un des protégés d’Alain Juppé, mais ne sera pas favorite dans un contexte hostile et après avoir gagné de justesse en 2012 (51,52%).

michele_delaunayDans la deuxième circonscription (Bordeaux centre), c’est la sortante socialiste Michèle Delaunay (photo) qui a été désignée par les militants. Si l’ancien ministre délégué aux Personnes âgées et à l’Autonomie ne défend pas la politique gouvernementale et son bilan, sa communication sera centrée sur le candidat de la droite à la présidentielle, comme l’a montré son communiqué de presse. « L’électrochoc qu’a constitué dans le programme de François Fillon l’atteinte à la sécurité sociale m’a convaincue que l’urgence était de défendre les français dans la double campagne électorale qui s’ouvre devant nous ». C’est également une femme (habituée des seconds rôles) qui sera son suppléant : Emmanuelle Ajon.

Concernant son adversaire, ce ne sera finalement pas Virginie Calmels qui a préféré renoncer. Alain Juppé souhaite réserver cette circonscription à une femme, mais le conseiller municipal Edouard du Parc n’a pas dit son dernier mot. Fort de la victoire de François Fillon, cet ancien de la manif pour tous pense avoir la légitimité pour tenter de reprendre le siège que la fille de l’ancien préfet occupe depuis 2007.

Dans la troisième circonscription de Bordeaux (regroupant Bègles, le sud de Bordeaux, Talence et Villenave-d’Ornon), fief de Noël Mamère depuis 2002, c’est la native marocaine Naïma Charaï qui représentera le Parti socialiste. Celle qui est « déléguée régionale à la lutte contre les discriminations » et « président de l’Acsé (Agence nationale de la cohésion sociale et l’égalité des chances) » est un pur produit de la discrimination positive. Cela suffira-t-il à conserver la circonscription à gauche ? Réponse dans quelques mois.

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2017, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, ,