Bordeaux : Un commerçant musulman condamné pour discrimination

Publié le 26 avril 2016 dans Actualités, Faits divers

Bordeaux : Un commerçant musulman condamné pour discrimination

Jean-Baptiste Michalon (Yahaya de son nouveau prénom), commerçant à Bordeaux, avait en 2015 établi des jours d’ouverture différents pour les hommes et pour les femmes (voir notre article du 23 juin 2015).

Situé dans un quartier à forte proportion immigrée (Saint-Michel), le commerce avait créé la controverse après avoir apposé sur la vitrine une affichette indiquant des jours d’ouverture distincts pour « les frères » et « les sœurs ». Les femmes étaient ainsi invitées à se rendre dans le magasin uniquement les samedis et dimanche.

jean-baptiste-michalonLes propriétaires du commerce, un jeune couple converti à l’islam, s’étaient défendus en invoquant un motif religieux. « Je ne savais pas que j’étais hors-la-loi. C’est pour les gens qui sont très croyants et leur faciliter la pratique de la religion », expliquait Yahya Michalon (photo) à France 3 Aquitaine. « Cela s’adressait à un public averti, qui sait que notre pratique de la religion n’autorise pas la mixité. Ce n’est pas une obligation, chacun fait ce qu’il veut ».

Cet épicier-libraire musulman a été condamné lundi par le tribunal correctionnel de Bordeaux à deux mois de prison avec sursis et une amende de 500 euros pour discrimination dans son commerce, a indiqué mardi Me Tristram Héliot, son avocat, confirmant une information du journal Sud-Ouest.

Aujourd’hui, le commerçant, quitté par sa femme, est au RSA. « Il a tout perdu et on a un peu le sentiment d’une double peine« , estime son conseil.

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, , ,