Conférence d’Éric Zemmour : « Les bordelais pourront se faire une idée plus juste du personnage »

Publié le 10 octobre 2016 dans Actualités, Agenda, Culture

Conférence d’Éric Zemmour : « Les bordelais pourront se faire une idée plus juste du personnage »

L’écrivain et journaliste Eric Zemmour sera à Bordeaux le jeudi 13 Octobre (au Théâtre Fémina, à 20h00), afin de présenter son dernier ouvrage « Un quinquennat pour rien ». Entretien avec Bernard Pascaud (photo), un des responsables de l’association Amitiés françaises qui organise cet évènement.

Comment expliquez-vous le succès d’Eric Zemmour ?

Les Français sont en plein désarroi identitaire et, dans les débats que cette situation provoque, Eric Zemmour se distingue par une liberté de ton et un parler vrai, qui tranche avec le ronron médiatique et politique ambiant. Ses propos ne relèvent pas du slogan ou de l’affirmation infondée. Dans le débat sur les enjeux que chacun s’accorde à reconnaître vitaux, la voix d’Eric Zemmour séduit par le refus du déni de réalité et l’épaisseur historique à laquelle cette réalité est rattachée. Voir et comprendre apparaît plus sensé que se boucher les yeux et asséner des slogans idéologiques. C’est ainsi que ses démonstrations emportent l’adhésion. Et comme tout cela est bien dit ou bien écrit, le message est d’autant plus probant.

Pourquoi ses adversaires ne veulent pas débattre du fond, mais tentent de l’interdire ?

bernard-pascaudCertains aiment beaucoup décliner en théorie le thème de la liberté d’expression mais ils ne tolèrent que ceux qui pensent exactement comme eux. Il est plus facile d’insulter que d’argumenter, de contrefaire que de contredire, de museler que de débattre. Quand Manuel Valls déclare que les livres de Zemmour « ne méritent pas d’être lus », il ne dit rien de consistant… Il illustre seulement, avec les pétitionnaires et les manifestants anti-Zemmour, qu’une sorte de police de la pensée orwellienne existe. Nous n’avions pas de raison de ne pas inviter cet auteur à succès. Au contraire, cela nous semble plus sain pour le débat public que l’ostracisme et la vindicte. 

Que diriez-vous aux Bordelais qui hésitent à se rendre au Fémina ?

Cette rencontre n’est pas un meeting. Ceux qui viendront pourront écouter l’essayiste à l’instar des auditeurs de RTL lors de sa chronique justement intitulée « on n’est pas forcément d’accord ». Ils pourront ainsi se faire une idée plus juste du personnage et lui poser les questions qui leur tiennent à cœur ou les inquiètent. Ceux qui estiment que Zemmour n’est qu’un provocateur se rendront compte, qu’en fait de provocation ce n’est que celle de l’intelligence qu’il recherche. Comme lors de sa venue de l’an dernier. Même si l’on aime à croire à « l’identité heureuse » dont parle le maire de Bordeaux il n’est pas déshonorant de réfléchir avec un analyste moins optimiste.

Propos recueillis par Jean Cartron pour Infos-Bordeaux

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :,

Les réactions sont terminées