Primaire de la droite : La dynamique en faveur de Nicolas Sarkozy

Publié le 15 septembre 2016 dans Actualités, Politique

Primaire de la droite : La dynamique en faveur de Nicolas Sarkozy

Selon une enquête Harris Interactive pour France Télévisions du jeudi 15 septembre, Nicolas Sarkozy et Alain Juppé seraient à égalité au premier tour, crédités chacun de 37% des intentions de vote.

D’après ce sondage, François Fillon serait largement distancé et ne recueillerait que 10% des voix, devant Bruno Le Maire (9%), Nathalie Kosciusko-Morizet (3%) et Jean-François Copé (2%). Hervé Mariton et Jean-Frédéric Poisson n’obtiendraient que 1% des voix.

Dans le détail, l’enquête montre, sans grande surprise, qu’Alain Juppé bénéficie d’un très bon score auprès des sympathisants de l’UDI et du MoDem (74% des intentions de vote au premier tour, contre seulement 6% pour Nicolas Sarkozy). A l’inverse, les sympathisants des Républicains plébiscitent largement la candidature de l’ancien chef de l’Etat (54% des intentions de vote au premier tour, contre 23% en faveur d’Alain Juppé).

Comme nous l’avons déjà écrit, le résultat sera fonction du niveau de la mobilisation. Si celle-ci est large, avec une participation importante de centristes et de socialistes, Alain Juppé l’emportera. Si seuls les sympathisants de droite votent lors de cette primaire, alors l’ancien président de la République sortira vainqueur.

La dynamique est cependant sans conteste autour de Nicolas Sarkozy. Les lecteurs de droite plébiscitent les thématiques que celui-ci soulève, notamment l’identité, la sécurité et l’immigration. Pour l’instant, le second tout donnerait vainqueur Alain Juppé à 52%, mais il était encore à 55% il y a quelques jours. Cet écart s’amenuise, jusqu’au renversement ?

sondage-primaire

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, ,

Les réactions sont terminées

  • 15 septembre 2016 à 23:11 |

    Si chacun des lecteurs pouvait aller voter POISSON, cela changerait la donne. Surtout si des non sympathisants UMP-LR pouvaient se mobiliser, cela ferait baisser mécaniquement le score des favoris. Surtout si vous ne voulez ni de Sarko, ni d’Ali Juppé… Il faut mobiliser ceux qui ne seraient pas aller voter à cette primaire, des gens du FN, et les faire voter POISSON, pour que nos convictions soient représentées et puisse peser. POISSON ne va pas faire seulement 1% !!! Grâce à tous ceux qui veulent donner un grand coup de pied dans cette foutue fourmilière. Nous avons marché contre Taubira, nous allons marcher le 16 octobre, et nous allons voter POISSON. Cela ne vous engage à rien d’autres et vous serez libres de voter pour qui vous voulez en mai 2017. Catholique et Français, toujours !

  • Grégoire P.
    16 septembre 2016 à 21:47 |

    Comme POISSON, MARITON et COPE ne sortiront pas du bois il faudrait qu’avec les GUAINO, WAUQUIEZ et certains consorts tels MENARD ils fassent une Union des Droites avec les Villieristes, les Dupont-aignantistes, les SIELISTES et les Marinistes. Ou que ce soient ces derniers qui leurs tendent la main…
    Enfin, aurions nous une majorité d’une vraie droite !!! Fière de la France, de ses racines et de son identité.

  • PROMPT'O
    22 septembre 2016 à 11:47 |

    Pardonnez moi mais ces Wauquiez, Mariton, Guaino, Poisson que vous évoquez, ont tous participé en tant que député UMP à la destruction de notre pays sans ouvrir leur gueule : la gamelle !

    Désolé mais pour moi ces gens là sont encore plus responsables que ceux qui nous gouvernent actuellement.

    On ne peut pas reprocher à un gouvernement de gauche de mener une politique de gauche. En revanche, j’ai encore en travers de la gorge la politique de 2007-2012.

    Florilèges :
    – Fadela Amara et Rama Yade au gouvernement ;
    – On a évité Taubira qui a été appelé également en 2007 (qui s’en souvient ?)
    – Suppression dans les programmes scolaires de Napoléon et Louis XIV au profit de l’étude de l’empire Malien ;
    – Augmentation continue de la dette ;
    – Augmentation continue du nombre d’immigrés (200 000 par an officiellement : Claude Guéant 27 novembre 2011, Europe 1)

    Je m’arrête tellement j’ai la nausée.

    Comme en 2012, je préfère voter à gauche au second tour que pour une droite qui n’en a que le nom.

    A bon entendeur !

    • Gregoire P.
      22 septembre 2016 à 23:32 |

      Le problème est que RBM n’a aucune chance d’arriver au pouvoir seul… Et que par bonheur elle y arrive, ce sera au ras des pâquerettes vraisemblablement ; quid de l’obtention d’une majorité en suivant aux législatives ?
      Que voter à gauche au second tour ne fait qu’accélérer le malheur de la France sans jamais rapprocher les patriotes du pouvoir… Mais c’est votre choix !
      Quant à l’entrée d’immigrés ce n’était pas rose du temps du bleu mais c’est pire depuis 2012… Au moins vous pouvez dire que vous y aurez joué un rôle !