Tribune Libre de Thierry Breton : « Nice, l’islam en mouvement »

Publié le 17 juillet 2016 dans Actualités, Politique, Tribune libre

Tribune Libre de Thierry Breton : « Nice, l’islam en mouvement »

Nice. 14 Juillet 2015. 84 morts. Plus de 300 blessés. Un nom : Mohamed Lahouraiej-Bouhalel. Une nationalité : Tunisien. L’islam a encore frappé.Des morts. Encore des morts venant s’ajouter aux milliers qu’il a déjà causés depuis des mois.

En France et à travers le monde. Hollande, Valls, Cazeneuve et toute la presse se regardent. Incrédules. Ils ne comprennent pas. Le tueur n’était pas dans notre viseur. Il n’était pas fiché S. Il ne se trouvait pas sur notre liste. Il faisait à peine le ramadan. Il ne portait pas la barbe. Comment est-ce possible ? La réponse leur a pourtant été donnée il y a quelques années par Ferhat Mehenni, le président du gouvernement provisoire kabyle en exil à Paris : « L’islam c’est l’islamisme au repos et l’islamisme, c’est l’islam en mouvement. C’est une seule et même affaire ».

Joseph Fadel, ancien dignitaire chiite venant d’Irak, aujourd’hui converti au christianisme, ne disait pas autre chose lors de sa conférence à Bordeaux le 16 novembre 2010 : « Tous les musulmans, y compris Ben Laden, ont le même Coran. Certains l’appliquent, d’autres pas ». Une réalité que Bernard Cazeneuve traduit, sans la comprendre, par son petit couplet : « Le tueur s’est radicalisé très vite ». Effectivement. Il a soudainement décidé, pour une raison que nous ignorons encore aujourd’hui, d’appliquer ce que le Coran lui enseigne.

Un Coran dans lequel les verbes « tuer » et « combattre » figurent respectivement 62 fois et 51 fois, dont 10 et 12 à l’impératif. Il a décidé d’imiter Mahomet, « le beau modèle ». Un prophète qui a dirigé personnellement vingt sept campagnes militaires et en a décidé trente-huit autres. Un prophète qui a tué. Pillé. Massacré. Décapité. Obligé ses ennemis à se convertir. Réduit ses prisonniers à l’esclavage.

La grande historienne juive Bat Ye’Or l’a écrit : « Moi, juive, je dois reconnaître que lorsque des chrétiens commettent des massacres, ce n’est pas selon l’imitation de Jésus-Christ alors que lorsque des musulmans égorgent, c’est souvent selon le modèle de Mahomet ».

Il faut avoir le courage de le dire : l’horreur de Nice plonge ses racines dans le Coran, les hadiths et la Sira. Tant que les autorités, et les musulmans eux-mêmes, ne voudront pas l’admettre, le carnage continuera. L’islam en attente pourra toujours, à tout instant, se mettre en action. Pour devenir l’islamisme. Avec le résultat que chacun connaît désormais…

Tribune Libre de Thierry Breton pour Infos-Bordeaux

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, , ,

Les réactions sont terminées

  • COLOCOCO2
    17 juillet 2016 à 19:39 |

    Petite correction ..
    Nationalité tunisienne …
    Non : Oumma
    Par contre rien à redire aux dires de Ferhat Mehedi qui devraient être diffusés amplement … Faites le !

  • Duris Germain
    18 juillet 2016 à 07:01 |

    « Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, en état d’humiliation. »
    Sourate 9 – Verset 29
    AT-TAWBAH (LE DÉSAVEU ou LE REPENTIR)

  • droopys gotta gun
    18 juillet 2016 à 11:05 |

    « Un Coran dans lequel les verbes « tuer » et « combattre » figurent respectivement 62 fois et 51 fois »

    Juste pour le fun (parce que ce genre de calcul n’a, ni dans un cas ni dans l’autre, strictement aucun sens), dans la Bible :

    – « tuer » : 207 occurrences
    – « combattre » : 73 occurrences
    – « massacre, massacrer » : 59 occurrences

    • Temudjen
      19 juillet 2016 à 11:53 |

      Le Coran est un court livre de 600 pages la Bible en compte plus 1700. L’Ancien Testament a une dimension historique qui explique ces occurences. Autre point le verbe aimer n’est présent que 10 fois dans le Coran et rarement dans le sens amoureux (ex.: aimer les biens 2:177) Alors que c’est un mot omni-présent dans le nouveau testament.

    • Jacques Morin
      23 juillet 2016 à 21:29 |

      Que d’amalgames, mon cher monsieur!

      Sachez, pour votre gouverne, que la Bible se compose d’un Ancien et d’un Nouveau Testament.

      L’Ancien est une affaire juive et sa violence s’est d’ailleurs muée en spiritualité avec le temps.

      Quant au Nouveau, sa condamnation de la violence est sans réplique, vous devriez le savoir.

      Jésus est mort pour ses idées alors que Mahomet a tué pour les siennes.

      Voilà, faites votre choix et remisez des raccourcis qui témoignent plutôt de votre ignorance ou de votre mauvaise foi….

  • PROMPT'O
    18 juillet 2016 à 12:26 |

    Ancien ou nouveau testament ?
    Est aveugle celui qui ne veut pas voir ou idiot celui qui veut l’être…

    • droopys gotta gun
      18 juillet 2016 à 12:51 |

      Les deux, mon capitaine. Mais, puisque l’auteur de la tribune cite Bat Ye’or, et s’aligne donc sur la position judéo-chrétienne chère aux néo-conservateurs, il sera difficile de m’en faire le procès.

      Alors « est aveugle celui etc. ».

      Bisous.

  • Temudjen
    19 juillet 2016 à 11:56 |

    C’est la première fois que je lis un politique qui connait l’Islam et sort des discours angéliques ou xénophobes. Juste réaliste.