Bordeaux : Emmanuel Macron rend hommage à Alain Juppé

Publié le 10 mars 2017 dans Actualités, Politique

Bordeaux : Emmanuel Macron rend hommage à Alain Juppé

En meeting hier soir à Talence, près de Bordeaux, l’ancien ministre socialiste Emmanuel Macron s’est efforcé jeudi soir de séduire l’électorat d’Alain Juppé, qu’il espère ravir à un François Fillon affaibli par l’affaire des emplois présumés fictifs.

C’est donc par un hommage appuyé au maire de Bordeaux que Macron a entamé son discours jeudi soir devant 2000 personnes. «Je voulais ici saluer celui qui est un grand homme politique français et un maire respecté ( … ) Il a su reconnaître qu’aujourd’hui, notre pays a besoin de renouvellement et d’extrême probité. J’en partage profondément le constat ».

Celui qui est annoncé au second tour de l’élection européenne a poursuivi : «Quand on a sa carrière, quand on a eu son engagement, reconnaître le besoin qu’a ce pays à la fois de renouvellement et en même temps d’extrême probité, ce n’était pas facile et il l’a fait. Il y a très peu de gens qui sont capables de faire ça« . Applaudissements nourris et exclamations de soutien ont retenti en nombre.

L’ancien ministre de l’Économie s’en est pris vivement à François Fillon, l’estimant pas en mesure de gouverner s’il était élu, faute de majorité solide. « Ne pensez pas que le triste candidat de la droite, qui marie les réactionnaires et les opportunistes, puisse construire quoi que ce soit », a-t-il lancé devant 2.000 personnes.

Dans la salle, beaucoup de partisans d’Alain Juppé semblent partager les propositions de l’ancien banquier d’affaires de Rothschild. Claire, une retraitée interrogée par l’AFP, semblait convertie: « Si Juppé s’était présenté, j’aurais voté pour Juppé, mais bon vu les circonstances (…) finalement ils ont un programme qui se ressemble un peu, l’idée d’ouverture, c’est un peu commun aux deux ».

Malgré les clins d’œil appuyés d’Emmanuel Macron, Alain Juppé a annoncé ce vendredi 10 mars avoir envoyé son parrainage à François Fillon.

Selon un sondage Harris Interactive pour France Télévisions, Emmanuel Macron est passé pour la première fois en tête des intentions de vote au premier tour, à 26%, devant Marine Le Pen (25%, stable) et François Fillon (20%, -1 point).

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2017, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :,

Les réactions sont terminées

  • Marc
    10 mars 2017 à 11:39 |

    Macron, Juppé, mêmes valeurs, même combat !

  • Feynaud
    10 mars 2017 à 14:06 |

    Macron, cet opportuniste, cette girouette qui tourne tantôt à droite, tantôt à gauche. . . c’est en outre un homme « tango » : un pas en avant, un pas en arrière, changeant d’avis en quelques jours (ISF, Statut des fonctionnaires, 35 heures.);homme « caméléon » aussi, disant à son auditoire ce qu’il a envie d’entendre, n’hésitant pas à insulter son propre pays pour racoler les voix musulmanes, qui, à dire ensuite qu’on l’a mal compris, à s’excuser d’avoir dit des choses qu’il pense vraiment, mais qu’il n’aurait pas du dire. Il laissera la porte ouverte à l’immigration, signant pour les 5 ans à venir, un visa d’entrée permanent à l’islam. Macron est le fantôche que la gauche a trouvé pour donner le change. Faire croire à l’électeur que tout peut changer pour que rien ne change.