Bordeaux : Karim Saber accusé de viol sur octogénaire !

Publié le 7 mars 2017 dans Actualités, Faits divers

Bordeaux : Karim Saber accusé de viol sur octogénaire !

Karim Saber venait d’arriver en France depuis deux mois. Nous sommes le 04 Octobre 2014, et celui-ci est à Mérignac. La suite, c’est le journal Sud-Ouest qui la raconte :

« Il est 12 h 30. La septuagénaire est rentrée chez elle et vient d’enfiler un peignoir quand quelqu’un sonne à la porte. Elle pense qu’il s’agit d’une voisine mais quand elle ouvre, c’est un homme qui surgit et force le passage. Elle lui demande ce qu’il veut. Il la gifle et la bouscule jusqu’à la faire chuter. Au sol, il tente de lui retirer ses sous-vêtements. Elle se débat, crie de toutes ses forces et parvient à alerter des proches voisins qui voient l’agresseur s’enfuir ».

Identifié par la police, Karim Saber alias Ali Maisi, reconnaît seulement avoir voulu commettre un cambriolage. Un an plus tard, ce dernier va recommencer. Josette Segues a 75 ans. Elle sort de chez son coiffeur et rentre chez elle. Karim Saber la suit et « lorsqu’elle ouvre le portail de sa maison, la projette au sol et abuse d’elle. Avec calme et détermination. Puis il l’entraîne à l’intérieur, la bâillonne avec une main pour l’empêcher de crier. Le supplice continue. Effroyable. Avant de partir, l’agresseur fouille les lieux et emporte des bijoux ».

Le profil génétique de Karim Saber est connu du Fichier national automatisé des empreintes génétiques (Fnaeg) sous le nom d’Ali Maisi.

Josette Segues (photo Sud-Ouest) est désormais traumatisée. Elle sera défendue par l’avocat bordelais Me Dominique Rémy.

Addendum 09/03/2017 à 09h12 : La cour d’assises de Bordeaux et le jury ont condamné Karim Saber à 15 ans de réclusion avec interdiction définitive du territoire français.

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2016, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, ,

Les réactions sont terminées

  • Judith
    7 mars 2017 à 09:19 |

    Et peut-on savoir quand cette ordure sera expulsée ?

    • COLOCOCO2
      14 mars 2017 à 22:39 |

      En socialie, la réponse va de soi .. : JAMAIS !

  • Cyrano
    7 mars 2017 à 09:38 |

    Incroyable la « richesse » que procure l’immigration à la France!
    Connu au fichier des délinquants sexuels sous plusieurs alias, que faisait il dehors, et surtout, que faisait-il encore en France?
    Merci messieurs les juges…continuons!

    • Alex
      7 mars 2017 à 13:56 |

      Cher Cyrano, je confirme que ce type est une ordure qui devrait être émasculé, mais avant d’accuser tous les migrants d’être des violeurs sans foi ni loi, apprends à en connaître certains, la majorité (que je connaisse évidemment) sont très polis et courtois si on l’est avec eux.
      De plus, et j’ai l’impression qu’on l’oublie vite, ce genre de crime arrive, malheureusement trop souvent, et les coupables ne sont pas que des migrants mais bel et bien de bon et gentils français, (tout comme toi je présume), ce que les médias disent évidemment moins étant donné que cela sera bien moins rentable car l’info moins « sensationnelle ».
      Voilà, sur ce passe une bonne journée.

      • Cyrano
        7 mars 2017 à 16:43 |

        Cher Alex, il est bien entendu qu’il y a des détraqués partout, ceci étant, rappelles-toi qu’en son temps Giscard a justifié le rapprochement familial notamment sous le prétexte d’éviter les viols…c’est quand même un signe!
        D’autre part, je considère que ce genre d’individu (quelque soit ses origines) doit être éludé de la société, or, si l’on ne peut évidement expulser ceux de nationalité française, je ne vois pas l’intérêt de conserver des étrangers ayant commis ces crimes sur notre territoire.
        Pour le reste, je te renverrais aux événements récents qu’a connu l’Allemagne -et qui pour te rassurer ont été bien édulcorés par les médias- exactions qui n’ont pas été commises par des « teutons de souche » Dont acte.

      • Versaline
        7 mars 2017 à 18:55 |

        Et pour éviter ce genre d’effroyable évènement, je suis pour appliquer tout simplement le principe de précaution…