Bordeaux : Marine le Pen vise les médias et le « couple » Macron-Fillon

Publié le 3 avril 2017 dans Actualités, Politique, Vidéo

Bordeaux : Marine le Pen vise les médias et le « couple » Macron-Fillon

Dans un Parc des Expositions comble, la présidente du Front national a de nouveau critiqué la partialité des médias : « Ils se déchaînent pour tenter de nous atteindre par leurs flèches venimeuses. Il ne s’agit pas de commenter avec déontologie, mais de dénigrer, de caricaturer, car ils ne savent faire que ça».

«Nos adversaires maintenant se coalisent, multipliant les injures, les menaces, les diffamations contre nous, amplifiées par la caisse de résonance des patrons de presse (…). Tout ce que l’univers médiatique compte de soi-disant experts ou sachants, se mobilise pour cadenasser le débat».

Après un discours introductif du secrétaire général du Front national, Nicolas Bay, Marine le Pen a particulièrement visé l’ancien ministre socialiste Emmanuel Macron, et souligné sa proximité idéologique avec François Fillon : «Le premier tour de la présidentielle est une primaire des candidats du système. Au second tour, l’éliminé des deux appellera à voter pour l’autre, ils l’ont déjà dit», a mis en garde la candidate.

Dans une salle surchauffée, où le public scande régulièrement « on est chez nous », Marine le Pen enfonce le clou : « Derrière le sourire marketing de l’un», référence à Emmanuel Macron, «et le masque défait de l’autre » référence à François Fillon, « c’est le sourire avarié du mondialisme, de l’immigrationnisme et de l’UE qu’on vous ressert ». Les noms de nombre de politiques sont régulièrement conspués, avec une mention spéciale pour Najat Vallaud-Belkacem.

La candidate du Front national a également consacré une partie importante de son discours à la jeunesse française. Celle-ci demande aux jeunes de la suivre pour porter «une autre vision de l’homme» et organiser «la société de demain». Elle annonce un «Erasmus» pour les filières techniques, des aides au pouvoir d’achat et au logement mais aussi des mesures pour favoriser l’embauche des jeunes, des pépinières pour les artistes, etc. «c‘est grâce à la jeunesse de France que notre pays aimantera, à nouveau, le monde», lança-t-elle devant un public conquis.

Pendant le meeting, plusieurs centaines de manifestants d’extrême gauche (parmi lesquels Philippe Poutou) manifestaient violemment dans le centre-ville de Bordeaux, conduisant la police à interpeller une dizaine de manifestants (photo et vidéo). Ces derniers, qui avaient défilé cagoulés vers la tête du cortège, s’en étaient pris à des vitrines, puis aux forces de l’ordre, leur jetant des boulons, pavés, canettes et projectiles divers. Au nom de la démocratie et de la tolérance !

Manifestation du 02/04/2017 à Bordeaux

Manifestation du 02/04/2017 à Bordeaux. Les antifascistes et groupes d'extrême gauche ont saccagés des rues du centre ville et attaqués les Forces de l'Ordre.

Posted by Soutien aux Forces De l'Ordre on Sunday, April 2, 2017

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2017, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, ,

Les réactions sont terminées

  • Cyrano
    3 avril 2017 à 12:32 |

    Drôle de mentalité dans le « new » parti à la rose bleue!
    Dans le même temps Mme Le Pen se plaint des « attaques » des médias à son encontre, mais cautionne les mises à l’index de ces mêmes médias lorsqu’il s’agit de ses adversaires, et pire, lorsqu’ils s’en prennent à ses cadres et militants que le « parti » s’empresse de condamner de facto pour faire bonne mesure!
    Quand au « programme », QUEL programme? En paroles certes un peu…mais dans les faits, en analysant le fond, que reste-t-il de 2012? Tout…et son contraire afin de ne pas « froisser » les caciques de l’establishment! Encore heureux qu’elle ne se présente plus sous le vocable de Front National, cela ressemblerait alors à de la haute trahison!
    Le plus triste, c’est que le seul espoir qui pouvait se faire jour lors de cette élection n’est plus qu’un lointain souvenir au vu des manœuvres de celle ayant pris les rênes du parti national et de ses sbires tous plus carriéristes, affairistes et retors les uns que les autres!
    « La France apaisée » dites vous? Dans le cas présent j’aurai plutôt tendance à dire: « La France est Bai… »!

  • Paul Ittique
    3 avril 2017 à 15:59 |

    Pourquoi il y avait une vidéo et qu’elle a disparue de l’article ? c’est dommage, je voulais faire voir le visage caché de ces apôtres de la tolérance quand ils caillassent les forces de l’ordre…

  • Versaline
    3 avril 2017 à 16:00 |

    Encore un qui n’a pas dû avoir son poste d’éligible et qui vient répandre son fiel… Ce n’est pas beau d’être envieux… décidément tous les mêmes !