Gironde : L’athlète Pierre-Ambroise Bosse « sauvagement agressé »

Publié le 31 août 2017 dans Actualités, Faits divers, Sport

Gironde : L’athlète Pierre-Ambroise Bosse « sauvagement agressé »

Pierre-Ambroise Bosse arrête prématurément sa saison. L’athlète français de 25 ans, champion du monde du 800 mètres, a annoncé mercredi 30 août sur Facebook qu’il ne concourrait pas aux prochaines compétitions à cause d’une agression survenue le dimanche précédent très tôt dans la matinée. Il explique que trois individus l’ont « sauvagement agressé » « suite à un mouvement de foule », occasionnant de « multiples fractures au visage », « de nombreux jours d’ITT » et « un préjudice moral inqualifiable ». « Moi qui ai toujours aimé les gens, j’en aime trois de moins aujourd’hui », déplore-t-il, spécifiant qu’une « enquête est en cours ».

L’agression est survenue à Gujan-Mestras (Gironde), le club formateur de Bosse près du Bassin d’Arcachon, où il a été licencié une quinzaine d’années. L’athlète titré aux Mondiaux de Londres début août y était en vacances. Une enquête de gendarmerie est en cours sur l’incident, après dépôt d’une plainte par l’intéressé. Les auteurs présumés de l’agression sont toujours recherchés.

Selon le journal Sud-Ouest, l’incident est survenu vers 4 heures du matin dimanche sur le parking d’un casino de la commune. Pierre-Ambroise Bosse venait de passer la soirée avec des amis lorsqu’il a été abordé par des inconnus qui lui auraient demandé une photo à ses côtés, ce qu’il aurait accepté, avant que les choses ne s’enveniment et qu’il ne reçoive des coups. D’après le quotidien régional, il a été hospitalisé et cinq jours d’ITT lui auraient été prescrits.

Addendum 31/08/2017 à 12h15 : Un suspect est actuellement auditionné par les gendarmes. Plaçé en garde à vue, il est connu pour des faits de violences et d’infraction à la législation sur les stupéfiants !

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2017, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, ,

Les réactions sont terminées

  • Celtibère
    31 août 2017 à 18:54 |

    Bon, je vous rassure tout de suite. Si ces agresseurs étaient des petits gars bien de chez nous, la presse se serait empressée de donner leur origine. Donc, dans ce cas, on sait à qui on a à faire.