Gironde : Une élue socialiste soupçonnée de fraude au RSA

Publié le 3 juillet 2017 dans Actualités, Politique

Gironde : Une élue socialiste soupçonnée de fraude au RSA

La socialiste Corinne Guillemot est arrivée en politique dans les valises de l’ancien candidat aux municipales de Bordeaux, Vincent Feltesse, en provenance de l’Institut d’aménagement et d’urbanisme de la région Ile-de-France (où elle émargeait à 6000 euros par mois).

Lors des dernières élections départementales, celle-ci fût élue sur le canton de Bordeaux-4. Depuis quelques jours, elle est au cœur d’une polémique, étant soupçonnée d’avoir touché indûment le RSA (Revenu de solidarité active), depuis le printemps 2016, alors qu’elle perçoit une indemnité d’élu voisine de 2 000 euros (le RSA étant versé par les services du conseil départemental).

Dans le journal Sud-Ouest, Corinne Guillemot tente de se justifier en expliquant que c’est son « conjoint qui a déposé le dossier sans lui dire en fournissant mon relevé d’identité bancaire ». On y apprend également que Corinne Guillemot n’a pas payé ses loyers pendant de nombreux mois lors de sa précédente location, et que ce « logement a été fortement dégradé après le passage de cette famille« .

Le mois dernier, l’élue a été suspendue à titre conservatoire de ses délégations et fonctions représentatives. Il lui a également été demandé de se mettre en retrait de la présidence de l’Association départementale d’information sur le logement (Adil) et de celle de la commission logement de la collectivité.

Lors de son discours de prise de mandat, Corinne Guillemot déclarait « c’est en confortant tous les jours une confiance entre nous, nécessaire à l’exercice de mon mandat, que nous aboutirons au succès des enjeux avancés pendant la campagne ». La confiance risque désormais d’être rompue…

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2016, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, , ,