Les islamistes de l’UOIF appellent à voter Emmanuel Macron

Publié le 25 avril 2017 dans Actualités, Politique

Les islamistes de l’UOIF appellent à voter Emmanuel Macron

Dans un communiqué de presse, l’Union des organisations islamiques de France (UOIF) appelle à la « mobilisation » contre Marine le Pen. La branche locale des frères musulmans en France, « appelle tous les musulmans de France, par-delà leurs opinions politiques, à ne pas se relâcher à cette occasion, et à aller voter massivement pour faire barrage aux idées de xénophobie et de Haine et donner au candidat Emmanuel Macron, le score le plus large ».

Pour les islamistes, c’est en effet une question de survie. La présidente du Front national s’est engagée à dissoudre ce mouvement en cas d’accession à l’Elysée : « Il faut prendre sans tarder et sans faiblesse des mesures drastiques contre l’islam radical« .

Pour la journaliste de gauche, Fiammetta Venner, auteur du livre « OPA sur l’islam de France: Les ambitions de l’UOIF », ce mouvement (photo lors du salon du Bourget) est « assurément une organisation fondamentaliste et radicale ».

Interrogée par le Figaro, Laurence Marchand-Taillade, secrétaire nationale du PRG en charge des libertés individuelles et des droits nouveaux, est catégorique : « La dangerosité que représente cette «institution» pour la liberté d’expression et la laïcité n’est plus à démontrer. Derrière une vitrine proprette, l’UOIF associe systématiquement le racisme et ce qu’elle appelle l’«islamophobie», cherchant à faire reconnaître cette dernière comme un délit, afin d’interdire toute critique de l’islam. Ce ne serait pas si grave si, derrière ce discours anodin en apparence, ne se cachaient des approches bien plus politiques, dont l’objectif est d’atteindre la domination de notre État et sa soumission au néo-califat et à la loi islamique dont rêvent les «Frères». L’UOIF peut toujours condamner l’État islamique, son objectif est sensiblement le même: la conquête du pouvoir, à moyen terme, en utilisant notre système, et, s’il le faut, la violence. Cela s’est produit en Égypte, en Tunisie, en Iran… Et n’en déplaise aux sceptiques, leur bannière ne trompe personne: le Coran et les deux sabres! ».

Les Frères musulmans sont désormais classés comme organisation terroriste par plusieurs pays. En novembre 2014, les Émirats Arabes Unies ont classé la mouvance et ses ramifications internationales, y compris l’UOIF, sur cette liste.

En Gironde, la  Fédération Musulmane de Gironde, branche locale de l’UOIF, contrôle la plupart des lieux de culte du département (notamment ceux de Bordeaux et de Cenon). Elle est un interlocuteur régulier des Républicains et du Parti socialiste. Cette association est présidée par Charafeddine Mouslim, ancien responsable des EMF (Etudiants musulmans de France).

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2017, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, ,