Meurtre de Robert Boulin : Un juge demande la levée du secret défense

Publié le 24 février 2017 dans Actualités, Politique

Meurtre de Robert Boulin : Un juge demande la levée du secret défense

Le juge chargé de l’enquête sur la mort du ministre Robert Boulin, dont le corps avait été retrouvé en 1979 dans la forêt de Rambouillet, a demandé la déclassification de documents « secret défense », selon une source proche du dossier aujourd’hui.

Les demandes ont été ordonnées en décembre 2016 par le juge d’instruction, à la suite d’une demande formulée en juin dernier par la fille de l’ancien maire de Libourne, Fabienne Boulin Burgeat.

La Commission consultative du secret de la Défense nationale doit désormais rendre un avis sur les déclassifications demandées, avant une décision finale du ministre de l’Intérieur.

Le mardi 30 octobre 1979, à 8h30, le corps de Robert Boulin, ministre du Travail dans le gouvernement Barre, sous la présidence de Valéry Giscard d’Estaing, est retrouvé dans un étang de la forêt de Rambouillet, noyé dans 50 centimètres d’eau.

La version officielle va soutenir que le ministre s’est suicidé. Trente ans plus tard, le mardi 27 Octobre 2009, à 7h15, France Inter diffusait un reportage de Benoît Collombat qui avance que le ministre a bel et bien été assassiné. Pour ses proches, il pourrait avoir été victime de rivalités au sein de la famille gaulliste à l’approche de l’élection présidentielle de 1981.

Si la thèse du meurtre se précisait, c’est tout le pouvoir politique de l’époque qui risque de trembler. En 2013, était diffusé sur France 3 le téléfilm « Crime d’Etat ». Pour la première fois sur le service public, il était dit et montré, que le ministre de Giscard, officiellement suicidé, avait été tué. Tué par des hommes du SAC, les « gros bras » du RPR alors dirigé par Jacques Chirac !

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2016, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :

Les réactions sont terminées

  • MONZIE Huguette
    25 février 2017 à 19:22 |

    Je suis l’affaire depuis le début. Je suis à votre disposition pour vous faire part de mes interrogations.

  • François
    26 février 2017 à 14:40 |

    Intéressant de voir si sous peu ce gouvernement ne va pas précipiter la déclassification à des fins d’instrumentalisation de la campagne présidentielle, sachant le secret de l’instruction très relatif d’une part, et de l’autre, un coupable potentiel perdant la boule, ne risquant plus grand chose

  • Joel
    2 mars 2017 à 14:54 |

    Précisons également que Boulin fut franc-maçon ….. comme c’est bizarre!